Archipel du Micromonde Francophone

Le micromonde est un monde imaginaire, peuplé de populations tout aussi imaginaires.


    L'éclair du Gwangua

    Partagez
    avatar
    Afoué Diakité

    Messages : 23
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Localisation : Sogol

    L'éclair du Gwangua

    Message par Afoué Diakité le Mar 20 Fév 2018 - 23:23



    L'Empire du Gwangua rentre dans l'Archipel !



    C'est un grand jour pour l'Empire, aujourd’hui"hui 20 février 2018, notre Empire rentre dans le concert de nations de l'Archipel !

    Après avoir fait une demande officielle le 26 janvier 2018, la requète de l'Empereur a enfin été acceptée. Nous sommes donc maintenant un Etat ouvert sur une multitudes de peuples et de micronations presque inconnus. C'est une fantastique aventure qui commence et l'Eclair Du Gwangua vous informera sur les événements importants qui s'y passent et informera l'Archipel de l'actualité de l’Empire.
    Certains disent que le rôle du roi de Habsor a beaucoup joué dans cette entreprise. C'est pour certains lui qui a poussé l'Empereur à faire cette démarche alors qu'il ne s'agit pas du champs de compétence d'un Ministre de la Défense.

    L'Empereur a fait une déclaration après la décision d'intégration, nous vous délivrons intégralement :



    Bonsoir à tous,

    Au nom de tout les gwanguamas, moi Hannibal Moutawa Ier, cinquième Empereur du Gwangua remercie tout les représentants des États qui ont vu avec bienveillance l'entrée de mon Empire au sein de l'Archipel. Nous commençons une aventure dont personne ne peux imaginer encore le développement.
    Mon peuple va s'ouvrir à un nouveau Monde avec ses beautés et ses embuches, ses miracles et ses turpitudes. Nous vous assurons que nous tiendrons notre place dans le concert des nations de l'Archipel.
    Vous découvrirez notre île, si belle et si chèrement reconquise par mon ancêtre Koffi Moutawa, ses plages magnifiques, le majestueux massif du Pisces et ses volcans ou encore le lac de Habsor ou il si agréable de se baigner dans une eau à 37°C toute l'année. Je m'arrête là pour la description, vous l'aurez compris je l'aime mon Empire.
    Vous ferez aussi connaissance avec mes vassaux, les quatre rois de l'Empire, toujours fidèles à ma famille depuis notre guerre de libération, toujours aussi nobles de cœur. Eux aussi pourront vous parler de leurs royaumes aussi différents qu'intéressants.

    Je vous dis donc à très bientôt et vous remercie encore.

    Hannibal Moutawa
    Empereur du Gwangua



    Ainsi l'Empereur appuie beaucoup sur le tourisme en vantant la beauté de notre île, on peux y voir des intérêts financiers ou une dérobade devant l'Histoire des gwanguamas avec les esclavagistes et leurs alliés de l'Organisation des Nations de l'Archipel (ONA). Cette question n'a même pas été évoqué dans ce dernier message, pas même une allusion.
    Il faudra pourtant un jour crever cet abcès qui risque d'interférer avec notre diplomatie. Mais sous quel angle l'aborder ? C'est un sujet très délicat. Nous voyons donc dans cette déclaration de l'Empereur une facilité et non pas une tentative de début de mise à plat de notre passé d'esclaves. Pourtant c'est notre devise "Plutôt mort qu'esclave".

    Nous observerons les prochaines interventions de l’Empereur ou de ses vassaux sur ce sujet qui est toujours prégnant dans l'Empire et risque de créer des tensions incontrôlables....
    avatar
    Afoué Diakité

    Messages : 23
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Localisation : Sogol

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Afoué Diakité le Sam 3 Mar 2018 - 19:42




    NOTRE TERRITOIRE AMPUTE !



    Nous savions que la Ligue Eburnéenne Décanale allait construire une base aéronavale en Empire du Gwangua, elle est d'ailleurs presque terminée. Construite par des gwanguamas en plus, çà ne vous rappelle rien de notre Histoire ? Ce que nous ne savions pas c'est la taille de cette base !


    C'est le Prince Impérial Kouamé Moutawa qui a mené les négociation. Pour l’occasion il a été bombardé "Maréchal d'Empire", alors qu'il n'a jamais mis les pieds dans un blindé, trop occupé à ses lectures dans sa somptueuse demeure des contreforts du massif du Pisces.

    Il est parti du jour au lendemain avec bagages et famille pour la Ligue Eburnéenne Décanale, je ne sais pas ce que les lédoniens lui ont promis ou offert mais il n'a visiblement plus les intérêts du peuple gwanguama comme priorité.

    Cette base aéronavale est en construction près de Lunedon, c'était un décrets Impérial, passons. Mais la zone offerte aux lédoniens autour de cette base est proprement scandaleuse, et là il n'est nul question de décision Impériale mais du bon plaisir d'un prince misanthrope qui aurait du rester bien tranquile dans sa villa.

    L’Éclair du Gwangua a obtenu cette carte, jugez par vous même :


    C'est toute la péninsule de Lunedon qui est cédée à la Ligue Eburnéenne Décanale, des kilomètres carrés autour de la base qui ne se justifient pour rien. Ou plutôt qui préfigure l'installation de milliers de lédoniens sur le sol de l'Empire du Gwangua. Nos ancêtres ne se sont pas battu pour que l'on donne toute une péninsule à une puissance étrangère ! Koffi Moutawa, notre libérateur à tous doit se retourner dans sa tombe au vue des absurdités que fait sa descendance.

    Afoué Diakité
    avatar
    Joseph Kirov

    Messages : 750
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Joseph Kirov le Sam 3 Mar 2018 - 20:22

    L'information n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Les impérialistes Kolozistanais se voyait tout à cou très intéressé par les possibilité de ce nouveau pays...
    avatar
    Afoué Diakité

    Messages : 23
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Localisation : Sogol

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Afoué Diakité le Dim 4 Mar 2018 - 21:56


    Devant l'incapacité des chefs de tribus à se mettre d'accord au Grand Conseil sur les zones naturelles de l'Empire à protéger, l'Empereur en personne est intervenu. Les blocages dus en grande aux quatre rois de l'Empire qui souhaitaient garder les coudées franches dans leurs royaumes allaient enterrer le projet. Notre Empereur qui avait lui même introduit le sujet au Grand Conseil a donc finalement choisit de passer par un décret Impérial que voici :


    Chefs de tribus,

    Puisque visiblement vous n'arrivez pas à travailler ensemble sur ce dossier, je décrète :

    Dans les Parc Impériaux sont interdits : la chasse, la cueillette, la pêche, les feux de camps, les dépôts de déchets.

    Sont soumis à autorisation Impériale : La construction de nouveaux bâtiments, usines, routes, exploitations agricoles.


    Car c'est mon bon Plaisir,


    Hannibal Ier
    Empereur du Gwangua






    C'est le roi du Habsor qui sort perdant de cette décision, une grande partie de son royaume est classé Parc Impérial. Alors même que ses mines étaient déjà encadrées par des obligations de remise en état du site après extraction, il risque de devoir fermer certaines mines.
    Mais connaissant la part que prélève l'Empereur sur l'exploitation du sous-sol, il est à parier que la situation ne change pas beaucoup.

    Autre point très contraignant, le Parc Marin Impérial de Lunedon. Alors qu'une base lédonienne vient d'être construite et Lunedon étant le seul port de commerce de l'Empire, l'Empereur impose de fait un stricte contrôle des déchets dans cette zone très fréquentée par des navires parfois vétustes. Les Marines commerciales et militaire vont donc sans doute être soumises à des contrôle très strictes. Ici, c'est Boku Bah, roi de Luneda, qui est le grand perdant. Ayant construit un empire dans le négoce et la construction navale, il est directement visé par cette mesure.


    Afoué diakité
    avatar
    Afoué Diakité

    Messages : 23
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Localisation : Sogol

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Afoué Diakité le Jeu 8 Mar 2018 - 21:21



    Une renonciation de plus de notre Empereur !


    Nous savions les relations stupides avec la Ligue Eburnéenne Décanale qu'entretient notre Empereur au prétexte qu'il s'agissait du premier État à prendre contact avec lui. La renonciation à une partie de notre territoire en la session de toute la péninsule de Lunedon était déjà scandaleuse. Tenez vous bien, au prétexte de la méfiance envers les autres nations de l'Archipel qu'il considère comme d'ancien colons ou des colons potentiels il vient de déléguer officiellement toute la diplomatie de l'Empire sur le sol des autres micronations aux diplomates lédoniens.
    Donc une État prends possession de toute une partie du territoire mais se sont les autres les colons potentiels...Je ne sais pas si je comprendrai un jour une décision du nouvel Empereur, en tout cas celle-là est abracadabrantesque.

    Voici le traité :





    Délégation de représentation

    Moi, Hannibal Ier, Empereur du Gwangua, délègue ma représentation diplomatique en dehors des frontières de mon Empire à la diplomatie de la Ligue Eburnéenne Décanale. Ainsi, chaque Ambassadeur de la Ligue Eburnéenne Décanale sur le sol d'un État étranger, représente ma personne suivant les directives envoyées aux plus hauts dignitaires lédoniens, plus connus sous le non de "Doyens".
    Sur le sol de mon Empire je garde tout pouvoir dans les relations diplomatiques avec un État tiers. Mon Ministre des Affaires Étrangères, jugeant de l'importance des discussions, peux m'en avertir si cela se révèle vraiment nécessaire.

    A Sogol, le 8 Mars 2018

    Pour l'Empire du Gwangua : Hannibal Ier, cinquième Empereur du Gwangua
    Pour la Ligue Eburnéenne Décanale : Doyen Zylis , Doyen Merlin, Doyen Castor


    Afoué Diakité
    avatar
    Afoué Diakité

    Messages : 23
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Localisation : Sogol

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Afoué Diakité le Dim 18 Mar 2018 - 17:30


    COURSE AUX SOUS-MARINS

    Notre Empereur, devant les risques que font peser l'anomalie de la Mer du Saraland sur les côtes Est de l'Empire a lancer une course aux sous-marins océanographiques entre La Direction Navale Militaire (DNM) et la Direction Navale Civile (DNC). Les deux entreprises en concurrence tiennent à être les premières sur ce projet et les mots volent bas.
    Même si la situation revient à un risque moins important par des mesures de l'Archipel, l'Empereur semble décidé à s'engager pleinement dans l'Organisation Micromodiale Océanographique (OMO)
    Des critiquent s'élèvent contre le cout que représente cet engagement, surtout dans l'urgence. La Marine de guerre gwanguamas est la première victime de ces coupes budgétaires, tout ses projets de construction de navires sont mis en pause.

    Voici la déclaration d'Hannibal Ier :

    Hannibal Moutawa a écrit:

    Moi Hannibal Ier, Empereur du Gwangua,

    Demande la fabrication de sous-marins civils habitables destinés à l'exploration scientifique. Ils devront être déployables à partir des navires océanographiques de l'Empire du Gwangua à disposition de l'OMO, Le Tẽku qui signifie "La Mer" en gwanguama et Le Teku qui signifie "l’Océan".

    L'université d'Ebur nous a fait dont de 6 robots sous-marins pour équiper ces deux navires, nous souhaitons maintenant être autonome pour les sous-marins habitables et faire mieux qu'eux pour leur rendre l’ascenseur. Il s'agit donc d'un nombre minimum de quatre sous-marins habitables que je vous demande de mettre au point et de construire.

    Il devront pouvoir atteindre la profondeur d'au moins 10 000 mètres tout en gardant des capacités d'observation et de prélèvements d'échantillons ainsi que toutes fonctionnalités nécessaires aux missions océanographiques.

    Ce programme devient prioritaire sur tout les autres. Bous demandons aux civils et aux militaires de mettre leurs compétences en commun.

    Car c'est mon bon plaisir,

    Hannibal Ier
    Empereur du Gwangua

    Une compétition entre secteur privé et le ministère de la défense à commencé en Empire du Gwangua pour la production de sous-marins habitables capable de descendre à 10 000 mètres :


    Votre Altesse Impériale,

    Voici notre projet le plus aboutit, il est polyvalent. Initialement prévu pour la récupération d'équipage de sous-marins en détresse, une version très renforcée a été mise au point pour les plongées très profondes.

    Cette dernière version n'a jamais été fabriquée faute de besoin, mais nous sommes en capacité de reprendre le projet immédiatement. Le cahier des charges prévoyait une profondeur opérationnelle de 10 000 mètres, des hublots d'observation et des bras manipulateurs.


    Kaguwa

    Kouadio Assalé
    Ministre de la Défense


    Votre Altesse Impériale,

    Visiblement votre Ministre de la Défense nous prends pour des perdreaux. Nous avons un projet très avancé de sous-marins destiné à récupérer des marchandises de haute valeur sur des épaves. Il a le même cahier des charges, une profondeur opérationnel de 10 000 mètres, des hublots et des bras manipulateurs avec un large bac de stockage d'échantillons.




    Periwinkle


    Afoué Bah
    Dirigeante de la Division Navale Civile

    L'Empereur a donc mis toutes les capacités de son industrie de chantier naval au service de la production de quatre sous-marins correspondant aux besoin de l'OMO.

    Qui sera le premier à prouver ses compétences ?

    La Holding Bah a l'avantage d'avoir recruté à prix d'or les meilleurs ingénieurs de l'université de Sogol.

    La Direction Navale Militaire a un budget illimité mais ne peut compter que sur ses ingénieurs militaires.

    L'équation est difficile a résoudre, la DNM a l'expérience des sous-marins militaire. La DNC a les capacités d’innovation, la flexibilité et le soutient du richissime roi de Luneda.

    Il sera de toute façon construit quatre sous-marins, car c'est le bon plaisir de l'Empereur.

    Afoué Diakité
    avatar
    Afoué Diakité

    Messages : 23
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Localisation : Sogol

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Afoué Diakité le Lun 19 Mar 2018 - 21:08



    L'Empereur du Gwangua a demandé à son Ministre de la Défense de mettre en place une mission dans l'urgence pour positionner les capteurs de l'Université d'Ebur en Mer du Saraland. Cette intervention "militaire" n'est pas dans l'esprit de l'OMO, nous sommes curieux de savoir comment cette Organisation va réagir. Nous rappelons que l'OMO ne dispose plus de sous-marins capable d'atteindre le fond du "puits" à 7000 mètres depuis l'accident du Poliac affrété par la Ligue Eburnéenne Décanale.
    La mission se profile donc comme étant très périlleuse, surtout que le sous-marin de type Kaguwa n'a pas été conçu pour ce genre de mission et a été bricolé en très peu de temps. L'Empereur a d'ailleurs exigé que si cette mission est acceptée, l'équipage du sous-marin devra être exclusivement gwanguama.


    Afoué Diakité



    Kouadio Assalé a écrit:


    Notre projet le plus aboutit de sous-marin capable d'atteindre les grandes profondeurs, les Kaguwa, étaient initialement prévus pour la récupération d'équipage de sous-marins de guerre en détresse. Un exemplaire avait été produit, nous l'avons renforcé en urgence et nous pensons qu'il peux atteindre la profondeur de 7 000 mètres. Il est équipé de bras manipulateurs et pourrait mettre en place les capteurs en Mer du Saraland.



    Kaguwa


    Nous avons un équipage de la Marine Impériale gwanguama qui est volontaire pour prendre le risque de descendre au fond du "puits", même si l'opération est extrêmement périlleuse. Nous n'avons aucunes certitudes sur la résistance du sous-marin et sa capacité à garder une manœuvrabilité dans les remous du "puits". Nous n'accepterons pas de risquer la vie d'autres scientifiques de l'OMO lors de cette plongée, la mission nous semble bien trop périlleuse et notre Empereur a lourdement insisté sur ce point.

    Le Le Tẽku et Le Le Teku sont à quai à Fergan, nous somme prêt à embarquer les capteurs et une équipe de l'Université d'Ebur pour mettre ce système en place le plus rapidement possible en attendant une éventuelle solution plus définitive. Les instructions des scientifiques de l'Université d'Ebur pourront se faire en route.

    Nous avons en parallèle immédiatement repris le projet Kaguwa de nouvelle génération. Le cahier des charges prévoit une profondeur opérationnelle de 10 000 mètres. Mais nous espérons ne pas avoir à attendre leur mise au point. Cela signifierait que la mission aurait été un échecs dramatique.


    Kouadio Assalé
    Ministre de la Défense
    avatar
    Zylis

    Messages : 37
    Date d'inscription : 06/03/2018

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Zylis le Lun 19 Mar 2018 - 21:24

    Un vote a été ouvert au siège de l'OMO par le Secrétaire Exécutif Azanii.

    Personnellement j'aurais voté pour...
    avatar
    Afoué Diakité

    Messages : 23
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Localisation : Sogol

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Afoué Diakité le Mer 21 Mar 2018 - 22:42


    Kouamé Moutawa, "géographe", surtout représentant de l'Empereur en LED a fait un communiqué depuis Fergan. La Mission qui consistait à mettre en place des sondes étrangères au fond d'une Mer étrangère mais avec des moyens bien gwanguamas payés par vos impôts a été une réussite. Sur ce point nous ne pouvons qu'être d'accord, il s'agit d'une réussite qui donne une bonne image de l'Empire du Gwangua, en mettant en place ces sondes qui permettront de prévenir des millions de personnes d'un tsunami imminent, nous avons montré un bon visage à l'Archipel.
    Je garderai les critiques pour plus tard, en attendant je vous livre l'intégralité du message de Kouamé Moutawa :



    Chers membres de l'OMO,

    Le Tẽku et Le Le Teku ont embarqué à Fergan une équipe de l’université d'Ebur et leurs système de détection sismique, avec le feu vert de la Secrétaire Exécutive de l'OMO. Notre sous-marin de type Kaguwa modifié à la hâte était prêt à notre arrivée à Lunedon. Il a donc été embarqué immédiatement sur le Le Tẽku, Le Teku étant en soutient en cas d'avarie ou de sauvetage.

    Nous avons mis immédiatement le cap sur la Mer du Saraland. Un vote à l'OMO nous a donné l’approbation pour le début de la mission. Le sous-marin ayant chargé les capteurs a commencé sa mission à onze heures ce matin et a atteint difficilement le fond du "puits " à quinze heures cette après-midi. Des turbulences violentes se sont accentuées au fur et à mesure de sa descente, l'obligeant à utiliser au maximum ses moteurs tout en gérant l'énergie pour ne pas percuter les parois du "puits".

    Arrivé au fond de l'anomalie le sous-marin de type Kaguwa a mis en position six capteurs sismiques aux endroits indiqués par l'équipe de l'Université d'Ebur :


    Mise en place d'un sismographe

    Selon Océanii, qui a dirigé le programme de mise au point de ces sismographes renforcés par une épaisse paroi de verre sphérique et des pièces en alliage très résistant, ils devraient résister durablement à la pression régnant à 7000 mètres de profondeur.

    Le sous-marin a ensuite commencé sa remontée vers la surface, les turbulences ont obligé un usage très fin des moteurs pour éviter l'accident qui a touché Le Poliac. L’équipage n'avait quasiment plus de réserve d'électricité à leur arrivée à la surface, nous tenons ici à les remercier pour leur sang froid et leur savant pilotage : Nestor Assalé, Kouadio Bah et Alasane Ngu. Voilà trois noms qui resteront dans les anales de l'exploration océanographique gwanguama, nous n'aurons pas à chercher bien loin les nom donnés aux sous-marins fabriqués dans l'Empire.

    Pendant ce temps les équipes de surface ont mis à l'eau les balises d'amplification du signal. Elles disposent d'un lourd système d'ancre flottante mais devrons être régulièrement replacées au plus proche de l'anomalie. Des tests ont été réalisé, le signal puissant peux être capté même à Fergan.

    Kouamé Moutawa
    Géographe


    Afoué Diakité
    avatar
    Afoué Diakité

    Messages : 23
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Localisation : Sogol

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Afoué Diakité le Jeu 22 Mar 2018 - 22:49


    Le vernis de recherche scientifique qui recouvrait les investissements dans des équipements océanographiques s'écaille déjà. Ou il devrait être question de science, de vulgarisation sur la mission effectuée, d'exemple pour notre jeunesse, les récupérations politiques sortent de leur terrier.

    Au lieu d'une simple conférence de presse, nous avons eus droit à un défilé militaire sur la base de Lunedon. Comme si il s'agissait d'une victoire décisive contre un ennemi imaginaire. En temps de paix les régimes autoritaires ont besoin de "héros" pour glorifier leur force. Nous avons eus droit à la totale, ces trois "héros" que je qualifierais plutôt de pauvres bougres obligés sur ordre à prendre des risques inimaginables, ont été décorés par l'Empereur qui avait fait le voyage de Sogol. Cérémonie en grande pompe, défilé militaire, il ne manquait plus que les salves de canon. Bien entendu tout le monde invité au palais Impérial pour une "réception", sauf les journalistes qui restent...
    Je retiendrais les noms de Nestor Assalé, Kouadio Bah et Alasane Ngu comme ceux d'hommes compétents mais utilisés par une dictature pour la gloire de sa Marine Impériale, dont on a arrêté de compter les navires depuis longtemps, pour la gloire de l'Empereur qui n'a fait qu'autoriser une mission presque suicidaire, pour la gloire d'un État totalitaire qui ne tient que par la présence de militaires à tout les coins de rue. Derrière chaque palmier on trouve un soldat, derrière chaque journaliste un régiment, mais je continuerais à faire connaitre la véritable nature de ce régime qui n'hésite pas à risquer la vie de trois innocents pour une campagne de communication.
    Je ne sais pas ce que pense l'OMO de ce genre de procédés, mais tout cela me semble bien loin de la science. Pour preuve, ce communiqué de l'Amiral Moutawa :





    Le Tẽku et le Le Teku ont rejoint le Port de Lunedon aujourd'hui. Les trois ingénieur sont été accueilli par un défilé de la Marine Impériale dont ils sont issus. Au delà des risques pris et de leurs compétences techniques, c'est leur exploit rejaillissant sur tout l'Empire qui était salué :



    L'Empereur avait fait le déplacement depuis Sogol et a décoré Nestor Assalé, Kouadio Bah et Alasane Ngu de la médaille Impériale de première classe :




    Les équipages des deux navires ainsi que la délégation de l'Université d'Ebur ont ensuite été invité au palais Impérial de Sogol pour une réception dans la salle du trône. Ce fut un jour de fierté pour tout les gwanguamas. Le sens du devoir de ces trois héros fait honneur à la Marine Impériale et au peuple de l'Empire du Gwangua tout entier.

    Madami Moutawa
    Amiral de la Flotte Impériale

    Afoué Diakité
    avatar
    Empire du Gwangua

    Messages : 7
    Date d'inscription : 03/03/2018

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Empire du Gwangua le Ven 23 Mar 2018 - 1:06

    Abdoulaye Niang a écrit:

    Madame Diakité,

    Ce n'est pas la première foi que je viens vous rendre visite, cette fois si je suis venu accompagné. Nous doutons de votre patriotisme, nous considérons que vous devenez une source de désunion du peuple gwanguama. Vous transformez l'exploit technique de la Direction Navale Impériale et des ingénieurs qui ont été volontaires pour cette mission en je ne sais quelle manœuvre politique.

    Avez vous interviewer Nestor Assalé, Kouadio Bah et Alasane Ngu ? En avez vous fait la demande ? Non.

    Votre article n'est que spéculations et sentiments anti-militaristes. Mes hommes sont ici pour vérifier le contenu de vos ordinateurs, notez que nous aurions pu les saisir. Ils vont rester quelques heures en votre compagnie, ne comptez pas rentrer chez vous avant le petit matin.

    Si ils ne découvrent rien de suspect, vous aurez la possibilité d'interviewer nos héros, demande que vous n'avez pas faites.

    Je vous laisse avec mes hommes et vous souhaite une bonne nuit.


    avatar
    Afoué Diakité

    Messages : 23
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Localisation : Sogol

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Afoué Diakité le Ven 6 Avr 2018 - 17:48


    Aujourd’hui l'Empereur a reçu l'équipage du Kwami, ce voilier en bois qui a remporté la Régate du prix du Décan qui se déroulait en Ligue Eburnéenne Décanale. Cette sympathique épreuve folklorique me plait bien. Je vous livre donc ici l'intégralité de l'audience :


    L'équipage du Kwami avait remporté brillamment la Régate du Décan du mois de Mars 2018. L'Empereur les avait invité dans la salle du trône. L'Empereur fit un signe à la Garde Impériale et le skipper Madani Niang pu avancer vers l'Empereur

    Madani Niang : Votre Majesté Impériale, Nous sommes allé bien loin remporter ce trophée pour la gloire de l'Empire et la votre. Je viens vous le remettre, car il vous revient.

    Madani Niang fit un pas en avant et déposa la coupe sur un petit guéridon à quelques mètres de l’Empereur.


    Hannibal Moutawa :
    Je vous félicite vous et votre équipage, vous avez porté haut les couleurs de l'Empire du Gwangua. J'espère que vous avez passé du bon temps à Fergan ?

    Madani Niang : Votre Altesse Impériale, oui, nous vous remercions de nous avoir laissé fêter cette victoire, nous en avons bien profité. Les bars sont très différents de ceux de Lunedon. Il y a, comment dire, plus de femmes...


    Hannibal Moutawa :
    Je vois...Je ne vous en tient pas rigueur, à chaque pays ses mœurs.

    L'Empereur s'approcha de Madani Niang, un garde impérial sorti du rang portant un petit coussin qu'il tendit à l'Empereur



    Hannibal Moutawa :
    Madani Niang, je vous décore de la la médaille Impériale de première classe.

    L'Empereur s'approcha du marin et épingla lui même la décoration sur la veste de Madani Niang



    Hannibal Moutawa :
    Tout votre équipage est recruté à temps plein pour s'entrainer en vue de la prochaine régate. Vous serez bien entendu responsable de cette préparation. Je ne serai pas cupide, vous n’avez plus à vous soucier de problèmes d'argent. Concentrez vous sur votre mission, c'est tout ce que je vous demande.

    Madani Niang : Je ne sais quoi dire pour vous remerciez Votre Altesse Impériale. Je vais me mettre au travail dès maintenant.


    Hannibal Moutawa :
    Très bien, vous pouvez disposer.

    Madani Niang se retourna vers la haie de gardes Impériaux qui le laissèrent passer et elle se referma immédiatement. Les gades poussèrent le public et l'équipage du Kwami vers la sortie. L'Empereur s'approcha de la coupe , l'inspecta un long moment et là tendit à un garde Impérial



    Hannibal Moutawa :
    Garde, veillez à ce que cette coupe reste en lieu sur. Allez la remettre en main propre à votre commandant.


    Afoué Diakité
    avatar
    Empire du Gwangua

    Messages : 7
    Date d'inscription : 03/03/2018

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Empire du Gwangua le Dim 8 Avr 2018 - 16:15




    La Goyota Gimbiya (princesse en gwanguama) a été développé par nos ingénieurs pour un usage plus urbain, il s'agit du second modèle mis au point par Goyota après le Goyota 500.



    Goyota Gimbiya

    Ce premier exemplaire aux couleurs de l'Empire sera offert à l'Empereur, espérons qu'il n'ai pas le même sort que le Goyota 500 (que nous avons remplacé au passage).

    Notre entreprise est désormais en capacité de produire des Goyota 500 en série après avoir construit deux modèles de pré série pour notre Empereur et le roi du Habsor. Toutes les personnalisations de peintures sont possibles. Offrez vous un Goyota 500 unique !



    Véhicule offert à l'Empereur


    Kouassi Doumbia
    Fondateur de Goyota
    avatar
    Afoué Diakité

    Messages : 23
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Localisation : Sogol

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Afoué Diakité le Sam 14 Avr 2018 - 21:50


    ÉLECTION DU PRÉSIDENT DU GRAND CONSEIL DE SOGOL




    La présidence du Conseil était vacante depuis la mort du précédent Empereur. Par tradition il était nommé par l'Empereur parmi les chefs de tribus. Hannibal Ier, notre nouvel Empereur, a décidé que les membres du Conseil éliraient leur Président.

    Il y avait quatre candidats :

    - Kouadio Assalé le roi de Habsor
    - Boku Bah le roi de Luneda
    - Alasane Moutawa le frère ainé de l'Empereur
    - Jean Dogbo le Roi Darmena et Calarodina xatholic

    Selon le vœu de l'Empereur le scrutin s'est déroulé en un seul tour. Jean Dogbo était favoris étant le chef religieux de tout les xatholics, nombreux au grand conseil. Mais le vote a réservé une grosse surprise. Voici les résultats :

    - Kouadio Assalé le roi de Habsor : 33%
    - Boku Bah le roi de Luneda : 45 %
    - Alasane Moutawa le frère ainé de l'Empereur : 11%
    - Jean Dogbo le Roi Darmena et Calarodina xatholic : 11%

    Jean Dogbo a été balayé par le puissant roi de Lunedon et Kouadio Assalé richissime roi du Habsor. Des rumeurs de corruption parcourent l'Empire. En effet il s'agit des deux plus grandes fortunes de l'Empire qui arrivent en tête. Boku Bah est donc Président du Grand Conseil mais a en face de lui de nombreux chefs de tribus qui se sont rangé derrière Kouadio Assalé.

    Il s'agit donc de deux camps qui ont émergés du scrutin. Le Roi de Luneda entrepreneur puissant et ministre de l'économie et des finances représente un courant libéral sur le plan économique et sociétal. En face de lui Kouadio Assalé roi de Habsor, ministre de la défense et gérant de nombreuses entreprises d'Etat, en particulier dans l'armement, est le chef de file d'un courant conservateur et lié au complexe militaro-industriel de l'Empire.

    Les prochaines lois pourraient être arbitrées par les deux candidats ayant fait paradoxalement les plus petits scores, Boku Bah n’ayant qu'une majorité relative au Grand Conseil.


    Afoué Diakité
    avatar
    Afoué Diakité

    Messages : 23
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Localisation : Sogol

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Afoué Diakité le Sam 14 Avr 2018 - 22:44



    MANŒUVRES INTERARMES


    Nous avons appris que des manœuvres interarmées se sont déroulées discrètement dans la zone du Détroit d'Ardanie hier, 13 avril 2018. Ces exercices se voulaient discrets mais l’Éclair de Gwangua a eus accès à des informations classifiées.

    Ces manœuvres regroupaient quatre Etat dont l'Empire du Gwangua qui a engagé des groupes aéronavals entiers. Le groupe aéronaval Hadari et le groupe aéronaval Sogol ont rejoint la base de l'Empire sur l'île de la LED. Nous pensions à une activité classique de notre marine, mais en fait ils étaient prépositionnés dans ce but.

    Cette flotte gwanguama de plusieurs dizaine de navires dont le porte-avions Le Hadari a fait route au nord pour rejoindre les forces aéronavales de la Ligue Eburnéenne Décanale, du royaume du Kolozistan et du Saint-Empire d'Edoran. Il s'agissait donc de forces considérables réunis dans une zone dont nous nous somme procuré la carte :






    La IV flotte du Kolozistan, vint du port de Travnà jusqu'au bord des eaux territoriales lédonienne en Ardanie.

    Le porte-avion "MIE Saint-Henri" du Saint-Empire d'Edoran était présent dans le Détroit. Leurs aéronefs, les 15 ACF-Marine qui composait l'escadrille embarquée C1, décollèrent. Ils effectuèrent des exercices de reconnaissance et de bombardement d'une flotte fictive autour de l'île d'Ardanie puis ils réalisèrent des exercices de ravitaillement en vol avec des LED-smoky de l'armée lédoniènne.

    Le sous-marin Le Draeneg de la LED a effectué un lancement de missile balistique Trident-Fuxéenne. Le missile est monté à 5000 mètres au dessus du Sandjack de Rakur avant de retomber en mer au Nord de l'île. La charge de "Ledoctanitrocubane" a bien explosé à quelques dizaines de mètres de la cible fictive. L'explosion était apparemment impressionnante, des rumeurs disent que l'Empire cherche à se procurer cet explosif

    Les Malams gwanguamas qui ont décollés du Tongol ont effectué avec sucés un ravitaillement en vol à partir d'un LED-Smoky de l'armée de l'air lédonienne à quelques miles de la frontière du Kolozistan. Leur capacité de durée en vol est donc considérablement augmentée.





    Des Tsuntsus lédonien ont décollé de leur porte-avions Le Disheol et ont fait des exercices d'appontage sur notre porte-avions Le Hadari. Cette énième manœuvres prouve pour les militaires gwanguamas la totale interopérabilité des forces aéronavales lédoniennes et gwanguamas.





    Nous ne savons quoi penser de ces manœuvres et surtout de la discrétion qui les ont enveloppée. Nous voyons plutôt une bonne nouvelle pour l'Empire du Gwangua qui a donc des relation visiblement très proches avec le Royaume du Kolozistant, le Saint-Empire d'Edoran et la Ligue Eburnéenne Décanale, du moins au niveau militaire. Je ne suis pas particulièrement militariste, ce serait plutôt le contraire, mais cette bonne entente avec d'important États de l'Ouest de l'Archipel me semble un gage de paix. Certains parlent d'une "Alliance de l'Ouest" plus officielle, mais nous n'avons pas plus d'information sur ces discussions diplomatiques.


    Afoué Diakité
    avatar
    Afoué Diakité

    Messages : 23
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Localisation : Sogol

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Afoué Diakité le Mar 1 Mai 2018 - 22:42





    ÉLECTIONS MUNICIPALES



    Pour la première fois des élections municipales ont été organisées. Auparavant les quatre rois de l'Empire avaient tout pouvoir sur les municipalité de leur royaume et mettaient à leur tête des hommes ou des femmes totalement fidèles, souvent de leur famille. Certes, ces élections ne concernent pour l'instant que les capitales des royaumes et le scrutin n'est pas universel mais la loi adopté par le Grand Conseil est une avancée démocratique :

    Kouadio Assalé a écrit:



    LOI SUR LES MUNICIPALITES

    -Chaque capitale d'un royaume est administré par un Maire. Il a autorité sur la Police Militaire.
    -Le Maire est sous l'autorité du Roi concerné.
    -L'élection des Maires se fait par un scrutin à un seul tour par le Grand Conseil.
    -Tout gwanguama peut être candidat.
    -Les Maires sont élu pour une période de trois mois.
    -Les Maires siègent au Grand Conseil durant leur mandat.




    ÉLECTIONS POUR LUNEDON


    La capitale du royaume de Luneda est le seul véritable port de l'Empire. Son Roi (Boku Bah) et son clan règnent en maitre sur l'économie de la ville et de sa zone franche. Ils avaient évidemment présenté une candidate qui était tout simplement la sœur du roi et femme de paille à la tête de la puissante Holding Bah. A la surprise générale c'est Kouassi Doumbia, fondateur du constructeur automobile Goyota qui a été élu. C'est un camouflet pour la famille royale, en plus de perdre la Mairie, c'est un concurrent direct qui rentre au Grand Conseil.

    Afoué Bah : 43%
    Kouassi Doumbia : 57%




    ÉLECTION POUR HABSOR


    La Capitale du Royaume de Habsor, au centre de l'île, a toujours été une ville stratégique pour l'Empereur. La proximité familiale avec le roi de Habsor a toujours été forte, ainsi c'est une princesse Impériale qui se présentait comme la candidate conservatrice malgré son jeune age. En face d'elle, la Guide de la La confrérie de Xaadama paraissait comme une candidate de circonstance, pourtant elle a fait un score inattendue. Mais le seul nom des Moutawa a suffit à faire élire Aïssata Moutawa (20 ans...) qui rentre de fait au Grand Conseil.

    Aïssata Moutawa : 57 %
    Ahou Diakité : 43 %




    ÉLECTION POUR MARAMONA


    Le roi Maramona est plus intéressé par ses casinos de cette zone touristique que par la Mairie qui lui a toujours semblé négligeable. Par contre, le très conservateur imono de Sogol, chef d'une tribu du royaume, a tenté de prendre pieds à Maramona. Mais en face de lui Blaise Kouassi, fondateur de la Ligne Kouassi , représentait la fraicheur et la modernité. Sa compagnie de cars a rendu la vie quotidienne des sujets de l'Empire beaucoup plus commode et le résultat a été sans appel. Il a été largement élu et rentre lui aussi au Grand Conseil.

    Blaise Kouassi :71 %
    Alasane Ngu : 29 %




    ÉLECTION POUR DARMENA

    Le royaume Darmena est depuis toujours sous l'influence du roi Calarodina xatholic pour tout l'Empire. Mais son clan c'est présenté divisé aux élections. Entre la sœur du roi et son jeune neveux il a visiblement un conflit de génération qui a surgit au plein jour. Ainsi c'est le Chef d'une petite tribu, Luc Ondoa, qui a tiré son épingle du jeu et qui devient Maire de Darmena.

    Luc Ondoa : 57 %
    Marie Dogbo : 29 %
    Pierre Dogbo : 14 %




    CONCLUSION

    Même si ces élections n'étaient pas au suffrage universel on a vu des surprises notamment pour Darmena, Lunedon et Maramona, en fait dans toutes les capitales. La Famille Impériale sort renforcée de ces élections avec l'élection de la jeune Princesse Impériale à Habsor qui rentre ainsi au Grand Conseil alors que dans toutes les autres capitales les candidats soutenus par les rois locaux ont été battus. On peux relever aussi l'entrée fracassante de Blaise Kouassi dans la vie politique de l'Empire. Originaire de Nouvelle-Argentorate, après avoir construit une entreprise de taille Impériale il rentre au Grand Conseil en prenant la Mairie de Maramona. Il a déclaré que son premier chantier sera des élections pour les villes de moindre importance.


    Afoué Diakité

    Contenu sponsorisé

    Re: L'éclair du Gwangua

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 21 Mai 2018 - 16:57