Archipel du Micromonde Francophone

Le micromonde est un monde imaginaire, peuplé de populations tout aussi imaginaires.


    Histoire du micromonde

    Partagez
    avatar
    Jérôme Plassel

    Messages : 113
    Date d'inscription : 20/09/2017

    Histoire du micromonde

    Message par Jérôme Plassel le Dim 17 Déc 2017 - 10:13

    Bonjour,

    Ayant commencé à écrire l'Histoire d'Ostaria (ce qui prouve que je suis un genre de dieu Very Happy), je me demandais si certaines micronations l'avaient déjà fait, pour garder une certaine cohérence dans nos idées (surtout parce que je sais qu'il y avait au moins une autre micronation sur notre territoire un moment), voire même écrire l'Histoire du micromonde ?
    avatar
    Krassland

    Messages : 141
    Date d'inscription : 27/08/2017

    Re: Histoire du micromonde

    Message par Krassland le Dim 17 Déc 2017 - 12:16



    TOME 1

    Vers -500 - PRYA
    Dès la Préhistoire, le territoire de ce qui deviendra plus tard l'EcoDémocratie de Prya abrita un grand foyer de population. La faune, attirée par la végétation luxuriante du climat tropical, foisonnait, permettant à des tribus de nomades de se sédentariser; puis, grâce à une terre riche, de développer une agriculture productive. Jamais la famine ne toucha les tribus primitives habitant le territoire de Prya.

    Vers - 400 - SKOTINOS
    La civilisation du Parrtos serait née dans les montagnes du nord de la Cordillère des Andilles autour du volcan Trakorum. Elle aurait ensuite essaimé sur l'île donnant naissance à trois peuples : au nord les Lauras, à l'est les Meniriens et au sud les Skotinecs

    Vers -300 - FRANCOVIE
    le territoire de l'actuelle Francovie est peuplé de différentes tribus. Les plus anciens documents écrits mentionnant l’existence de toutes ces tribus sont des textes qui datent du début du Ier siècle avant notre ère. L’absence de témoignage écrit plus ancien semble indiquer qu'elles n'avaient certainement aucun échange entre elles et certains historiens affirment même qu'elles s'ignoraient jusqu'à cette date. Cette dernière théorie est cependant vivement critiquée par ceux qui voient dans ces tribus un vestige des clans qui existent encore aujourd'hui.

    - 300 - FANTISPA
    De nombreuses tribus sont présentes sur l'ensemble du territoire fantispais.

    - 255 - SKOTINOS
    Alors que le nord de l'île est encore aux mains de peuplades barbares, culture skotineque se répand dans le sud avec la création de dizaines de Cités-Etats. La plus puissante d'entre elles est Diphtikos qui affirme en -255 sa prédominance en remportant une guerre l'opposant à 12 citées rassemblées dans la Ligue de Hilos. Sortie victorieuse de la bataille de "La Chapelle-Kinyos" la charismatique reine Conforama de Diphtikos prends alors le titre de "Reine et Déesse de Skotinos" et règne sans partage sur un territoire s'étendant sur les actuelles éparchies de Maxaira, Facilitae, Diphtikos, Alatti et Mathapédia ainsi que sur une partie du Panaconda.La reine Conforama et ses descendants financent la fondation de nombreuses colonies dans les diverses îles de l'archipel fanzien, voire peut-être jusqu'à la Mer Océane et l'archipel Yssois mais ce dernier point reste encore controversé. Au cours des cinq siècles suivants la dynastie issue de la reine Conforama parviendra à se maintenir au pouvoir mais son pouvoir se retrouvera affaibli par des querelles internes

    - 92 - FRANCOVIE
    Le Consul Roman Lucius Francovius Maximus et son armée envahissent le territoire et s'y installent, ne rencontrant aucune opposition sur leur passage. Maximus appelle la province Francovia et entreprend de grands travaux de construction. L'aqueduc de Mézénas et l'amphithéâtre de Girouillan datent de cette époque. Le pays adopte les us et coutumes romanes, des temples sont construit pour leurs divinités, la langue romane devient langue officielle et le calendrier roman est adopté.

    - 65 - KRASSLAND
    Le konsul latrin Marcus Licinus Crassus dékouvre le Krassland et y fonde la ville de Crassus Burgus ki deviendra Krassburg. Bien des sièkles plus tard, des dirigeants krasslandais se feront appeler Konsul en hommage au fondateur de la première cité du Krassland.

    - 50 - KRASSLAND
    Sous la konduite de Krassterix et Tétonia, les tribus lokales parviennent à s'affranchir partiellement de la tutelle des troupes d'okkupation latrines

    -34 - NADÜR
    Formation du Royaume de Naxxaros qui se dote d'une administration civile en haut de l'Etat : un Roi, des conseillers, un Trésorier du Royaume. Le Royaume met peu de temps à être intégré par les habitants, qui considèrent ce régime comme bien meilleur par rapport à l'absence de régime en vigueur jusque-là. Le premier Roi de Naxxaros est Guilon Ier.

    - 27 - NADÜR
    Jiro Ier fonde le royaume de Buchkas rival de celui de Naxxaros

    -23 - NADÜR
    Après 11 ans de règne Guuilon Ier meurt et son fils, Guilon II prend sa place. Beaucoup plus énergique et entreprenant que son père, Guilon II décide de doter le Royaume de Naxxaros de systèmes politique, économique et militaire très puissants, afin d'envahir, à terme, le Royaume voisin de Buchkas. Ainsi, il décide la création d'une monnaie, afin de rompre le système de troc en vigueur jusque-là.

    86 - FRANCOVIE
    Evangélisation par l'Apôtre Timothée.

    100 - PRYA
    Alors que partout ailleurs des peuples connaissaient leur apogée dans ce qu'on nomma plus tard l'Antiquité, les habitants de Prya restèrent fort primitifs. Cela s'explique par le caractère très guerrier de ces tribus. Alors que la richesse de la terre pryanne aurait pu satisfaire toutes ces peuplades, elles préférèrent se lancer dans d'incessantes guerres territoriales, retardant de centaines d'années l'évolution de leurs sociétés. Ainsi, pendant des siècles, le territoire de Prya fut le théâtre d'affrontements perpétuels.

    174 - SKOTINOS
    Lle roi Borbitos, meurt sans héritier en 174, son royaume tombe sous le joug de princes barbares venus du nord.

    200 - SKOTINOS
    Une demi douzaine de royaumes barbares se forment sur les ruines du royaume skotinec

    213 - FRANCOVIE
    Les tribus s'unissent dans le but de chasser l'occupant, sous la conduite de Othon Dégoulin. Une sanglante bataille a lieu sur la plaine du Champ des merles. Cette bataille est connue comme étant l'événement fondateur de la nation francovar. Othon est fait roi et prend le titre de Othon Ier. Chaque chef de tribu se voit remettre une partie du territoire qu'il pourra gérer à sa guise et un titre de noblesse. Les huit chefs de tribus se réunissent une fois par mois dans ce qui s'appellera le Conseil des Clans..

    232 - FRANCOVIE
    Othon Ier meurt et son fils lui succède, en prenant le nom de Othon II. Son règne restera tristement célèbre puisque Othon II délaisse ses devoirs de monarque et organise de nombreux banquets et orgies.

    259 - FRANCOVIE
    Profitant de l'affaiblissement du pouvoir central, le Comte Hubert de Mezzanine s'attaque à toutes les autres tribus, les défait l'une après l'autre puis entreprend de marcher sur la capitale Micropolia. Il rencontre une forte résistance et doit alors faire le siège de la ville.

    261 - FRANCOVIE
    Les habitants manquant de vivres, Othon II est obligé de céder. Pour sauver la face, il propose au Comte de Mezzanine d'épouser sa fille Gertrude et abdique en sa faveur. Le Comte devient roi sous le nom de Hubert Ier. Il met fin au pouvoir des clans, il règne en monarque tout-puissant et prend toutes les décisions politiques.

    297 - FRANCOVIE
    Mort d'Hubert Ier. Son fils devient roi et prend le nom de Hubert II, dit Hubert le Sage.

    300 - SKOTINOS
    Après plusieurs siècles de guerres incessantes, il ne reste plus que trois royaumes : Le Royaume de Pliz (Parrtos et Val Bazzen) , le Royaume de Stamit (à l'ouest et au sud de la Cordillère, Meniro, Panaconda, Mathapédia et Diphtikos) et le Royaume d'Arnordnung (à l'ouest : Syrdovie, Alatti et Facilitae).

    354 - FRANCOVIE
    Mort d'Hubert II. Hubert III, roi de Francovie.

    400 - SKOTINOS
    Les combats se poursuivent entre les trois royaumes de Pliz, Stamit et Arnordnung causant morts et destructions. C'est un âge sombre pour le peuple soumis à la misère, la faim et les privations. Les paysans et les pêcheurs qui composent la majorité de la population doivent reverser de nombreuses taxes à leurs maîtres barbares.

    401 - FRANCOVIE
    Mort d'Hubert III. Hubert IV, roi de Francovie.

    453 - FANTISPA
    Les tribus se sont regroupées progressivement en trois grandes tribus. Une quatrième tribus se développe plus à l'est et sera à l'origine du Daoude. Début de l'exploration maritime.

    460 - KRASSLAND
    Profitant de l'affaiblissement de l'Empire latrin, Krassperik Ier, le chef des Krasses, parvient à se forger un petit empire ki s'étend sur une partie du kontinent.

    467 - KRASSLAND
    Kraignant ke Krassperik ne débarke sur le kontinent sud pour poursuivre ses konkêtes, plusieurs rois s'allient et envoient une armée attaker le Krassland, sous le kommandement d'un dénommé Atila.

    470 - KRASSLAND
    Au terme d'une sanglante kampagne markée par de nombreuses batailles, Krassperik tombe au kombat. Les hordes d'Atila rasent les principales cités du pays et repartent après s'être bien assuré ke tout avait komplétement brûlé. Le Krassland mettra des sièkles à s'en remettre.

    500 - VALDISKY
    Les territoires qui forment l'actuel Valdisky ont été peuplés assez tardivement par des petites communautés de pêcheurs et d'éleveurs de rennes. Les plus anciennes traces de peuplement datent d'environ1500 ans. C'est en effet au début du VIe siècle que des tribus norduskanaises poussées vers le nord par les tribus krasslandaises viennent s'établir dans la région. Certains se sédentarisent et fondent quelques villages de pêcheurs sur les rives du lac de Senturia alors que d'autres préfèrent poursuivre une vie d'éleveurs nomades.

    578 - FANTISPA
    Le développement des échanges maritimes entre les tribus conduisent à la signature du premier traité économique de l'histoire du Fantispa.

    700 - FANTISPA
    Les affrontements se multiplient entre les tris tribus pour le contrôle de la partie centrale du pays. C'est la Guerre du Centre qui va durer 58 ans.

    750 - VALDISKY
    Dès le milieu du VIIIe siècle la forme d'organisation clanique semble déjà bien établie et le culte d'Aleazar se répand dans la région.

    758 - FANTISPA
    Un accord de paix met fin à la Guerre du Centre.

    766 - FANTISPA
    Création du Royaume de Fanto dans la partie nord. La partie sud reste divisée entre sudistes et centristes.

    850 - ZOLLERNBERG
    Le territoire de Wihelstaufen est le siège d'un chef, dont le titre varie selon les traductions. Le titre exact, en vieux zollernois, était Zollvhuptmeister ou Zollernreich üng Volks huptmeister. Une traduction plus littérale serait : "chef principal du royaume et des peuples zollernois". Ce titre n'a cependant jamais correspondu à un réel pouvoir politique, mais simplement à une préséance religieuse et protocolaire. Cependant, le Zolhauptmeister a toujours eu la haute main sur le Zollvlizt, la liste des clans et des titulatures zollernoises, d'où découlait la préséance entre chefs de clans et leurs titres.

    985 - FANTISPA
    Création du Royaume de Tispana dans la partie Sud.

    990 - ZOLLERNBERG
    Le pouvoir du Zollvhuptmeister commence nettement à décliner à compter de 990. A cette époque, Wihelstaufen est déjà le siège du patriarche Zorthodoxe et une ville importante. Le reste du pays est occupé par de très nombreux clans, dont l'ordre hiérarchique est codifié par le Zollvlizt, et évolue en fonction du sort des armes. Certains clans sont encore nomades, mais la plupart sont déjà sédentarisés sur des territoires aux contours encore flous. En 889, deux clans importants, les Zozolulu et les Zamburg ont franchi la mer des Zorcades et se sont installés aux Zorcades, alors entièrement yssoises. Il y a également plusieurs clans zollernois importants sur les territoires actuels du Krassland et de Locquetas. On distingue, à partir du milieu du Xe siècle, quelques fédérations de clans : au Silverstein, sept clans prenent l'habitude de se réunir et d'évoquer les affaires communes dans le bourg de Zotterdam. Ils sont à l'origine du duché de Silverstein, le premier constitué.

    994 - FRANCOVIE
    Jusque vers la fin du Xème siècle, les Mezzanine règnent sur la Francovie. Quelques barbares tentent d'envahir le pays mais sont à chaque fois repoussés. Lorsque Gontran IV meurt en 994, il n'a aucun héritier. Le Conseil des Clans est reformé mais les huit nobles se déchirent quand il est question de choisir un roi pour diriger le pays. Une guerre civile éclate, des batailles ont lieu un peu partout dans le royaume. Pour mettre un terme à cette crise, aucun clan n'arrivant à clairement l'emporter sur tous les autres, le Duc Charles d'Aspangouille propose une trève et une ultime réunion du Conseil des Clans est programmée. Les membres du Conseil seront retrouvés sans vie, au petit matin. De là vient l'expression "un diner d'Aspangouille" pour désigner un repas qui se termine en dispute.
    Charles Ier, devient roi de Francovie. Sous son règne, la Francovie connait une relative prospérité.

    1000 env. - PRYA
    Usées par les conflits et sous l'influence des contacts avec d'autres civilisations bien plus avancées,  les tribus pryannes cessent de se détruire mutuellement pour s'imposer une coexistence pacifique et ne s'affronteront plus en une seule occasion. Toutefois, farouches gardiennes de leur indépendance, ces tribus refusent de former une entité politique à part entière.

    1025 - KRASSLAND - ZOLLERNBERG
    L'effondrement du seul pouvoir centralisé existant, à Wilhelstaufen, a permis la constitution, au Krassland, d'un État plus efficace et centralisé qu'autrefois, dirigé par la famille d'Ernst-Anton aus Krassgard qui est élu duk des Krasslandais et va entreprendre la conquête d'une grande partie des clans krasslandais et zollernois, avec succès, en profitant de la désunion existante chez les clans zollerns.

    1028 - KRASSLAND - ZOLLERBERG - VALDISKY
    Désireux de fédérer les énergies et de bénéficier de ressources, le duk Ernst-Anton Aus Krassgard envakhit le Wasserland. Emporté par son élan guerrier, il va conquérir près de la moitié du territoire Zollernois, après avoir écrasé l'armée zollernoise et capturé le Zollvhupmeizter Konrad III à la bataille des Monts Savonifères opposant près de 40 000 zollerns à une armée krasslandaise de 60 000 hommes dont 10 000 zollerns. Le duc du Krassland met fin aux opérations militaires par une trêve de facto, afin d'avoir les mains libres pour étendre les territoires krasslandais vers le nord en s'attakant aux klans norduskanais mais l'automne est déjà bien avancé et en faisant route vers Senturia l'armée krasslandaise est prise dans une violente tempête de neige. Les Norduskanais sous la konduite de Tamak en profitent pour assaillir l'armée krasslandaise et lui infligent une sévère défaite à la bataille de la Plaine Blanche le 12 oktobre 1028. Le duk du Krassland et ses généraux parviennent a s'enfuir mais de nombreux soldats krasslandais sont kapturés. Tamak, n'akceptera de les libérer ke kontre la signature d'un akkord de non agression.

    1035 - KRASSLAND - ZOLLERNERG
    Les barons krasslandais et zollernois partisants de la rebéllion menée par Von Kraapaudt disparaissent infortunément. Ernst-Anton Aus Krassgard est kourronné roi et devient le premier véritable roi du l'histoire krasslandaise. Au banket du Pardon organisé par Ernst-August, les fils des 27 barons révoltés avec Von Kraapaudt périssent malenkontreusement à la suite d'une indigestion collective.

    1040 - KRASSLAND - ZOLLERNBERG
    L'occupation militaire et les vexations faites à la Zorthodoxie conduisent à un sursaut national et à la naissance d'un sentiment national zollernois, ainsi qu'à la naissance des premiers Etats modernes sur le territoire zollernois, qui donnent certains des duchés actuels (Wilhelstein, Silverstein, Wasserland et Zorcades). Ernst Anton se heurte à l'opposition ferme de nombreux clans zollernois. Les Zollernois mettent progressivement en échec les Krasslandais afin de libérer leur territoire national au cours d'une longue série d'opérations militaires qui vont se prolonger jusqu'en 1047

    1042 - FRANCOVIE
    Charles Ier tombe gravement malade. Il meurt très rapidement et son fils est couronné roi sous le nom de Charles II. On a un instant pensé Charles Ier avait été assassiné par son épouse Yolandine, par le chaumurky. Le poison aurait été mélangé à la bière brune dont raffolait le roi. On n'a jamais pu le prouver, le corps du défunt ayant été incinéré par erreur quelques heures après le décès.

    1043 - FRANCOVIE
    Charles II met en place plusieurs grandes réformes administratives et judiciaires. Il développe la nation sur le plan commercial. Les relations internationales sont à l'apaisement, des rois et des princes étrangers sont souvent conviés à la Cour. Les arts sont soutenus et encouragés par le roi, au point qu'on le surnommera Charles le Cultivé.

    1044 - FRANCOVIE
    Charles II épouse la Duchesse Garance de Pestouaille. Ils auront douze enfants.

    1045 - KRASSLAND - ZOLLERNBERG
    Les Zélés  tiennent en échec les troupes krasslandaises à Mazzada (Zorcades)

    1047 - KRASSLAND - ZOLLERNBERG
    La conflit entre le roi du Krassland et les clans zollernois  se terminent par un accord de paix et l'abandon, par le Roi Ernst Anton Ier de ses prétentions sur le Zollernberg. Ce conflit a  cristallisé des différences culturelles, religieuses et linguistiques et conduit à la naissance de structures politiques plus modernes que la structure clanique traditionnelle. Ainsi voit-on la constitution de duchés zollernois indépendants prenant au fil des siècles une forme étatique unie sous la couronne impériale de Zollernreich.

    1054 - FRANCOVIE
    Début de la construction d'une cathédrale à Micropolia.

    1061 - FRANCOVIE
    Garin de Monglane écrit La Complainte d'Othon et La Plaine du Champ des merles.

    1088 - FRANCOVIE
    Charles II décède. Le pays pleure son roi pendant plusieurs jours. Son fils monte sur le trône et sous le nom d'Othon III

    1100 - PIREE
    Construction du château de Vagne.

    1120 - FANTISPA
    Le Royaume de Fanto attaque le Royaume de Tispana, initiant la Guerre du Golfe de Tétaou qui va durer 60 ans.

    1137 - FRANCOVIE
    Fin de la construction de la cathédrale de Micropalia, qui aura duré 83 ans. Le roi Othon III aura ces mots : A présent que j'ai vu la cathédrale terminée, je peux mourir tranquille. Il est mortellement blessé lors d'un tournoi dans l'année qui suit. Le petit-fils de sa soeur ainée lui succède sous le nom d'Othon IV. La période qui suit la mort d'Othon III est relativement calme, voire terne. Son successeur Othon IV ne brille par aucune qualité particulière, il se lasse de son métier de roi, il n'aime ni les arts, ni la chasse, ni la guerre. Son épouse Agénor voyagera dans tout le royaume, puis se prendra d'affection pour les Fariboults, malgré la présence de marécages et d'animaux sauvages. Elle s'y installera et fera savoir à son époux qu'elle ne compte pas rentrer à Micropolia. Délaissé, le roi tombera un peu plus dans la morosité et l'ennui. Ses conseillers le pressent de se remarier. Son divorce est prononcé par lui-même, étant le chef de l'Eglise Francovar. Il épousera en deuxième noce la Marquise Anne de Mézénas qui ne lui donnera qu'un fils.

    1150 - ZOLLERNBERG
    La Nation zollernoise est éparpillée dans un vaste ensemble féodal. Une multitude de seigneuries locales se substituant progressivement au système clanique se trouve sous l’autorité de puissants Princes jaloux de leur autorité. Ces Duchés indépendants sont aux nombres de sept : Zabrück, Wasserland, Zorcades, Silverstein, Wilhelstein et Kolstein et Zaxe. Car si la Nation zollernoise est ainsi morcelée au sein de différents États, elle est tout de même unie par l’autorité impériale du Zollernreich. Mais cette autorité n’est que très relative malgré les tentatives de Franz-Albert Ier, de la lignée des Duc de Wilhelstein et d’Otto IV, issu des Duc de Wasserland.

    1164 - VALDISKY
    La défaite infligée au voisin krasslandais va le dissuader d'intervenir dans les affaires des clans nordiques pendant plusieurs siècles mais cela ne suffira pas à assurer la paix car les Norduskanais vont connaitre une série de conflits claniques entre le milieu du XIIe siècle et la fin du XVIe. Selon la légende, le premier conflit aurait éclaté en 1164, parce qu'un chef de clan avait promis la main de sa fille, la belle Tamara, à deux jeunes hommes de clans rivaux qui en seraient venus aux mains puis auraient impliqués leurs clans et les alliés de leur clan. Mais il semble que l'histoire de la belle Tamara ait été en fait inventée postérieurement pour enjoliver l'origine d'un conflit qui aurait en réalité été déclenché par une banale histoire de vols de troupeaux de rennes. La plupart des guerres claniques vont opposer les clans "lacustres" des rives du lac de Senturia aux clans "maritimes" de la côte nord. Les combats sont épisodiques et tiennent plus des raids de pillage que des batailles rangées

    1180 - FANTISPA
    La Guerre du Golfe de Tétaou s'achève par la défaite du Royaume de Fanto. Fort de son succès le Royaume de Tispana devient une puissance militaire maritime.

    1242 - ZOLLERNBERG
    A partir de 1242, deux familles se partagent le pouvoir impérial et se mènent une guerre sans merci au grès des élections : les Nazzau (Wilhelstein) et les Molenkopv (Zabrück). On retrouve dans le premier parti les Ducs de Kolstein (Wurtemberg), les Ducs de Silverstein (Babenberg) et dans le deuxième les Ducs de Zaxe et les Duc des Zorcades. L’égalité est parfaite et les Ducs de Wasserland penchent tantôt pour l’un et tantôt pour l’autre. Les batailles décident bien souvent du sort de l’élection.

    1251 - SORABE
    L'ile de Sorabe n'entre dans l'Histoire qu'en 1251, date de sa découverte par des repris de justice belondaure. La légende veut que les frères Sorabe -poursuivis par la justice belondaure car accusés de meurtres, de viols en réunion et de rapts- aient pris pied dans l'actuelle golfe de Lusance le 12 mars 1251. L'ile présente alors de nombreux inconvénients. Elle est difficile d'accès car ceinturée de falaises,ses plateaux sont rocailleux et trop inclinés pour permettre une agriculture efficace. Montagneuse et avare en ressources, elle convient néanmoins aux frères fugitifs en raison de son isolement et de son caractère vierge. Olivier le Hideux dit Couille de Fer et Léandre l'Affreux dit Grand Martel fondent la même année la ville de Lusance et s'en proclament co-seigneurs. Rapidement, Lusance devient le refuge où la pire canaille de tout le continent se retrouve. Dans les années suivantes, les villes de Belice et Verance sont fondés. Hargneux et batailleurs, les deux frères font de l'ile une plaque tournante de la piraterie en mer Océane, pourtant ces traits de caractère vont se retourner contre eux.

    1264 - SORABE
    Couille de Fer et Grand Martel s'affrontent en combat singulier, et, ironie du sort, se tuent l'un l'autre. Pendant trois siècles, la piraterie et le crime organisé se développent. L'ile est de temps en temps unifié par un capitaine plus courageux que les autres, mais les efforts pour construire une véritable société sont vains. Comme le commente les chroniqueurs belondaure de l'époque, l'ile " est un repère de barbares et de brigands, tous sont dénués d'esprit ou d'instruction. Ils vivent et se prélassent dans la luxure. Dès que l'un d'entre eux tente de les organiser un peu, il est assassiné sauvagement pour un prétexte quelconque, comme la couardise au combat ou la répugnance à s'enivrer "

    1291 - FREINEUBURG
    Déclaration d'Indépendance de l'Etat et autorité de la Famille Princière des Bergen. Le nom de la Principauté est changé en Freineuburg, ce qui signifie Nouvelle Ville Libre.

    1300 - FRANCOVIE
    Le pays se modernise. L'agriculture prend son essor au point de devenir "le grenier du Micromonde"

    1305 - VALDISKY
    C'est pendant l'ère des guerres claniques qu'apparaissent les Chevaliers Stochastiques. Ces fanatiques du dieu Aleazar, ayant fait voeu de vivre une vie entièrement décidée par le hasard, apparaissent pour la première fois à la fin du XIIIe siècle près du village de Ratosmir. En 1305, il entrent en possession d'un important trésor dans des circonstantes encore non élucidées à ce jour (trouvé ou pillé?). Cela est perçu comme un signe du destin, Aleazar les récompensant ainsi pour leur conduite aléatoire. Les adeptes ne tardent pas à affluer des quatres coins du Norduska mais aussi du Krassland, croyant tous qu'Aleazar les couvrira d'or s'ils suivent ses préceptes. La communauté est dirigée par le conseil des Sept Chanceux composé d'adeptes désignés par le sort et qui siège au château de Tireosor, une imposante forteresse construite sur un emplacement déterminé aléatoirement par le tir d'une flèche sur une carte de la région. Le Norduska étant en proie aux guerres claniques, les Stochastiques (Stokastiki en norduskanais) s'arment d'abord pour se défendre mais bien vite leur puissance en font un des acteurs du conflit. Et un acteur très versatile dont les alliances sont décidées bien entendu de manière aléatoire

    1305 - NADÜR
    Naissance du Royaume de Nadür qui rassemble le pays jusqu'alors divisé en une multitude de micro-royaumes.

    1317 - SKOTINOS
    Provenant de Nokiopolis, sur l'île voisine de Tesakodi, les guerriers fanziens débarquent sur les côtes skotineques  et s'emparent assez facilement du Royaume d'Arnordnung puis, au cours des decennies suivantes des royaumes de Karstanz (Fantispa/San Pedro) et Palatonac (Laurasie).

    1323 - FRANCOVIE
    Un moine, Sigismond de Jullanis, écrit des pamphlets contre l'Eglise Romane, qui sont assez bien accueillis par le peuple. Sigismond tente de réformer l'Eglise. Le roi Othon V, chef de l'Eglise Romane de Francovie, décide de faire taire la contestation que ces écrits engendrent. Sigismond sera martyrisé et périra sur le bûcher, en compagnie de dix autres moines.

    1344 - VALDISKY
    D'abord alliés aux clans du sud contre ceux du nord, les Chevalies Stochastiques décident soudainement en 1344 de demander "l'avis divin" en jouant leur alliance à pile ou face : si c'est pile Aleazar confirmera qu'ils ont fait le bon choix, si c'est face il leur dira de changer d'alliance. C'est face qui sort et les Stokastiki se retournent contre les clans du sud qui, pris au dépourvu subissent défaite sur défaite. Les chevaliers se retrouvent bientôt aux portes de Senturia défendue par une maigre garnison aux ordres du chef local Kvasnik. Ce dernier, voyant que ses chances de défendre la ville sont plutôt minces, demande alors à voir Obiden, le chef de l'armée des Stokastiki et lui propose d'éviter de faire couler le sang en jouant l'issue de la bataille à pile ou face. Obiden sûr d'avoir Aleazar de son côté accepte mais le sort désigne Kvasnik et les défenseurs de Senturia. Obiden accepte la "décision divine" et donne l'odre de retraite a son armée mais une partie de ses officiers décident d'attaquer quand même. Le chef des Stokastiki scandalisé que l'on puisse contester une décision divine attaque alors les rebelles et il s'en suit une féroce bataille entre les deux factions des chevaliers stochastiques sous les yeux de Kvasnik et des défenseurs de la cité ébahis de voir leurs ennemis s'anéantir entre eux. Même si les loyalistes d'Obiden finissent par l'emporter, les lourdes pertes subies lors de cette bataille sonneront le glas de l'aventure militaire des Chevaliers Stochastiques. Par la suite les Stokastiki ne survivront plus que sous la forme d'une pacifique communauté monastique qui existe toujours de nos jours au château de Tireosor près de Ratosmir.

    1350 - FREINEUBOURG
    La Principauté de Freineubours s'oppose violemment au Zollernreich.qui cherche a s'en emparer.

    1375 - KRASSLAND
    A 19 ans, Siegfried von der Krass (alors komte) gagne le tournoi du roi Karl IV et devient son 1er chevalier. Il akkiert ainsi son titre de Markis de Krassau.

    1381 - KRASSLAND
    Siegfried von der Krass, premier markis de Krassau, proklame l'Edit de Krassburg, visant à choisir une religion officielle et met en place l'Ordre de St Krassimir et de la médaille de la Krasse.

    1384 - KRASSLAND
    Siegfried von der Krass délivre son roi durant le siège de Krasserslautern.

    1392 - SKOTINOS
    Le 7 juin 1392, l'Empereur Naqsüt de Fanz masse une immense armée à la frontière Stamite. Le roi stamite tente de se retrancher dans la forteresse de Karastatima mais il est battu et se suicide. Les forces stamites sont détruites tout comme la ville de Karastatima (située dans le Mathapedia). Craignant pour son trône le Roi de Pliz décide de donner sa fille en mariage à l'Empereur de Fanz.

    1393 - SKOTINOS
    Un an après le mariage arrangé entre la fille du roi de Pliz et l'empereur fanzien, une grande fête est organisée par Naqsüt, le Roi de Pliz meurt dans sa chambre , probablement empoisonné  et l'Empereur hérite du Royaume de Pliz, achevant ainsi la conquête de l'île. Les Fanziens divisent l'île en cinq provinces érigées en principautés qui reprenent le contour des royaumes soumis. Au nord-ouest, la vaste principauté de Karstanz recouvre le Fantispa et la plaine de San Pedro. Au nord-est, la principauté de Palatonac recouvre l'actuelle Laurasie. La province de Loclocal s'étend sur l'ancien royaume de Pliz, un territoire un peu plus vaste que l'actuelle éparchie de Parrtos. La principauté de Pliunitiu (aussi appellée des Lacs Primordiaux) s'étend sur l'ancien royaume d'Arnordnung et recouvre les actuelles éparchies de Syrdovie, du Val Bazzen, d'Alatti et de Facilitae. Enfin au sud et à l'est des montagnes la Principauté de Coltal sur les terres de l'ancien royaume stamite regroupe, le Meniro, le Panaconda, le Mathapedia et le Diphtikos. Le Skotinos divisé entre trois provinces est alors l'une des régions les plus pauvres du micromonde. L'Empereur et les princes fanziens accaparent toutes les richesses et dilapident l'argent dans la construction de vastes palais qui tombent en ruines quelques années après leur construction.

    1398 - FRANCOVIE
    Ravages de la peste bubonique, dont le foyer est dans les Fariboults et qui décimera la Francovie

    1402 - ZOLLERBERG
    Le 23 décembre le Duc de Wasserland, Anton III, est assassiné alors qu’il n’a aucun héritier. La dynastie s’éteint. L’assassinat a été perpétré sur ordre du Roi de Krassland, qui espérait par cet acte engendrer une égalité permanente à la Diète du Zollernreich et donc une guerre civile constante. L’effet fut inverse.

    1403 - ZOLLERNBERG
    L’Empereur Otton VI, issu des Nazzau, convoque les Etats Généraux du Zollernreich. Le Duché de Wasserland devient fief de la Couronne Impériale et l’on nomme un Gouverneur pour l’administrer dans l’attente de la désignation d’un nouvelle dynastie pour cette province. L’Empereur prend à cette occasion la Pragmatique Sanction (11 février 1403), approuvée et soutenue quelques jours plus tard par le Patriarche Paulos Ier, ce qui contraint la Diète d’Empire a l’accepter à son tour. Ce texte fondateur de la nation zollernoise prévoit la création pour les Ducs de Wilhelstadt du titre héréditaire de Grand-duc de Zollernberg et pour les Ducs de Zabrück de celui de Prince Zabrücksi. Le Grand-duché de Zollernberg couvreune réalité tangible puisque la Pragmatique Sanction établit aussi l’affirmation de la supériorité et de l’autorité du Grand-duc sur les Ducs de Silverstein, Wilhelstein, Kolstein, et Zorcades. C'est la Grande Médiatisation.

    1432 - FRANCOVIE
    Un navigateur aventurier, Brasco de Garmat, déclare être en mesure de faire le tour du Micromonde en partant vers l'ouest. Ses trois caravelles, la Minas, la Pintas et la Sainte Marie de Francovie, accostent sur des îles, plusieurs mois après leur départ. Ainsi sont découvertes les iles de la Nouvelle Francovie, en 1433.

    1450 - PRYA
    Progressivement les petits villages devinrent de véritables cités. La première ville moderne fondée sur l’actuel territoire de Prya est le port marchand de Tindali

    1472 - LIBERISTANT
    Pamelon Morasse fonde l'Etat du Libersistant

    1488 - FRANCOVIE
    Les clans de Picabie et de Mézénas se disputent les terres marécageuses des Fariboults, laissées à l'abandon depuis que la population les a abandonnées, à la suite de l'épidémie de peste un siècle auparavant. Une guerre s'ensuivra, qui causera de lourdes pertes dans les deux clans. Seule une intervention du roi Hubert X mettra un terme à ce conflit. Les terres des Fariboults seront données au Duc Dominique d'Aurelly. La famille est encore à la tête de ce clan aujourd'hui.

    1488 - NADÜR
    Première occupation rilekoise de l'archipel nadéen.

    1500 - PRYA
    La cité portuaire de Tindali connait un certain essor avec le développement du commerce maritime. La situation géographique de Tindali en faitt, un croisement majeur sur le chemin des différentes routes commerciales de l'époque, que ce soit pour les expéditions marchandes venant du nord et cherchant à s'approvisionner en produits exotiques des continents tropicaux que pour les marchands du sud qui souhaitent acquérir des produits manufacturés, essentiellement produits dans les pays du continent nord. Cette situation de carrefour commercial marque profondément les Tindalites et, en général, l'ensemble des Pryans qui connaissent grâce au commerce un réel âge d'or à cette époque.

    1500 - FREINEUBURG
    Premières thèses anti-Zorthodoxes de Zwangli et Colvin, Réformateurs Humanistes.

    1502 - KRASSLAND
    Invention de l'imprimerie par le krasslandais Krüssenberg.

    1504 - LIBERISTANT
    Yeri Yansoc succède à Pamelon Morasse à la tête de l'Etat

    1507 - FRANCOVIE
    Charles III, de la branche des Mezzanine, monte sur le trône. Il fera construire le château des Louvrières, à Micropolia et s'y installera avec sa cour, après des travaux qui dureront 18 ans. On remarquera l'immense Galerie des Miroirs, longue de 300 mètres, qui fait encore la renommée internationale du château.

    1510 - SORABE
    Le Belondor excédé par les boucaniers qui mettent à mal son commerce maritime, décide l'envoi d'une grande flotte pour écraser définitivement la piraterie. Les navires sont coulés, et les pirates exterminés. Les survivants se réfugient dans les montagnes du centre et fondent Souabe. Dans le même temps, le Belondor annexe l'ile, fonde la ville de Varennes et y introduit la foi syiste, et plus largement la civilisation et l'état de droit. L'île devient une modeste possession du Belondor où se déverse en partie son trop-plein démographique. La capitale de l'ile Varennes, mais surtout Lusance se développent et deviennent rapidement d'importantes villes commerciales et culturelles, connue dans toute la Mer Océane. Pour autant, la piraterie ne disparait pas. Elle est comme le dira un chroniqueur nautien " ancré dans l'âme de ces insulaires." Plusieurs capitaines font de célèbres raids pour le compte du Belondor.

    1516 - LIBERISTANT
    Léon Morasse succède à Yeri Yansoc à la tête de l'Etat

    1516 - FREINEUBOURG
    Emeutes violentes entre Zorthodoxes et Colvinistes. Le peuple est déchiré.

    1517 - FREINEUBOURG
    Conversion de la famille Princière des Bergen au Colvinisme pour réaffirmer l'indépendance face au Zollernberg et sa religion.

    1523 - NADÜR
    Les Nadéens chassent l'occupant rilekois. Naissance de l'Empire de Nadüréo.

    1528 - NADÜR
    L'Empire de Nadüréo est battu  est battu par Rileko qui occupe a nouveau l'archipel nadéen

    1541 - LIBERISTANT
    Leen Soo  succède à Léon Morasse à la tête de l'Etat

    1542 - FRANCOVIE
    L'Eglise de Francovie est à nouveau secouée par la contestation. Des réformistes venant du clan de Mézénas créent l'Eglise Réformée de Francovie, qui est aussitôt déclarée anathème et illégale par le roi Charles IV.

    1543 - FRANCOVIE
    Partisans de l'Eglise Romane et de l'Eglise Réformée s'opposent, la ville de Girouillan et même la capitale Micropolia sont le théâtre de violences qui vont bientôt tourner à la guerre de religion. Plus de 25000 personnes mourront au cours de la terrible nuit de la Saint Barnabé, le 28 avril 1543. Voulant mettre un terme à cette guerre, le roi ose une action d'éclat et se rend un dimanche matin à une messe de l'Eglise Réformée. Il signera quelques jours plus tard un décret royal qui donne à chaque Francovar une totale liberté de culte.

    1556 - ZOLLERNBERG
    Après près d’un siècle et demi d’alternance au trône impérial, le Compromis de Krassbach est remis en cause par le mariage du Grand-duc Karl III avec la fille unique et seule héritière du Duc de Zaxe, de la maison de Hallenberg. Par cette union, il récupére l’électorat de Wilhelstein et, assurant ses partisans d’une confortable pension, peut prétendre à l’hérédité du trône impérial.

    1558 - ZOLLERNBERG
    Les Molenkopv menacent de reprendre les armes contre les Nazzau. Le Patriarche Clémenz IV, intervient et oblige les deux Maisons à se rencontrer en terrain neutre, au Wasserland. L’Empereur Otton VIII, le cousin du Grand-duc, se déplaça en personne et contre-toute attente fait preuve d’un grande sagesse. Un nouveau compromis baptisé Paix du Wasserland est signé le 21 octobre 1558. Il est décidé que la Duchesse Charlotte de Cobourg, issue de la branche cadette des Molenkopv, épousera le Kronprinz unissant ainsi le sang de la famille à celui des Nazzau. Ils s’appelleront désormais Cobourg-Nassau. Le traité prévoit aussi que l’autonomie des Princes Zabrücksi sera préservée et qu’il seront héréditairement Chanceliers du Zollernreich. En outre en cas d’extinction le la lignée Cobourg-Nassau, il monteront sur le trône impérial. En échange, la couronne du Zollernreich devient héréditaire dans la famille du Grand-duc de Zollernberg sous la forme d’une double-monarchie. L’essentiel est préservé. L'élection n'est plus que formelle. Seule celle d'Anton II Zabrücksi au début du XIXe siècle dérogera à ce principe.

    1559 - ZOLLERBERG
    Les Etats Généraux du Zollernreich approuvent le Compromis de Crassbach et publient l’Acte d’Union, proclamant le rattachement de toute la Nation zollernoise sous une même couronne. Ce texte, que l'on peut considérer comme l'acte de naissance de la nation zollernoise, garantit en outre les « Droits et Libertés inaliénables des Communes, Provinces et Etats constituant de Saint Empire de la Nation Zollernoise ». Le principe est inscrit et les autorités sont dès lors tenus de s’y tenir.

    1559 - LIBERISTANT
    Pédoli Souliom succède à Lenn Soo à la tête de l'Etat

    1570 - PRYA
    A force de voir transiter des navires tindalites aux cales pleines dans les parages, des pirates ne tardèrent pas à s’installer dans la région. Ils s’établissent sur la côte Nord d’où ils menent des raids contre les bateaux de passage. Leur base située à l’embouchure de la Tavia devient progressivement une petite cité qui est à l’origine de l’actuelle Zantavia.
    1580 - VALDISKY - KRASSLAND
    La coalition des clans du nord, conduite par le chef Sosnovik, lance une vaste offensive vers le sud et s'empare de Senturia la capitale sudiste. La coalition des clans lacustres demande alors l'aide des Krasslandais qui saisissent l'occasion pour intervenir. Ils repoussent les maritimes vers la côte nord et en profitent pour annexer tout le sud du pays et le rattacher au Krassland. Pour protèger leurs nouvelles conquêtes les Krasslandais font édifier une série de fortins sur la ligne de démarcation entre le nord et le sud et ils entament une politique de krasslandisation. Mais l'occupation ne durera que 25 ans.

    1591 - LIBERISTANT
    Davorus Lénus succède à Yeri Yansoc à la tête de l'Etat

    1592 - KRASSLAND
    Le roi Franz-Maximillian von Krass envoie l'explorateur Wasko de Krassma à la dékouverte de terres australes.

    1593 - KRASSLAND
    Mevatlavé Krasspek renverse le roi Franz-Maximillian von Krass et se proklame Konsul du Krassland.

    1595 - KRASSLAND
    Le dramaturge krasslandais Wilhem Krasspear ékrit "Rokko et Jeanette"

    1598 - KRASSLAND - ZOLLERNBERG
    Après six années d'errance dans le grand nord, Wasko de Krassma dékouvre le Mikrarktike et y fonde la cité de Krassopolis. Il y est massakré kelkes jours plus tard par son rival zollernois, l'explorateur Karl Halt-Zoll ki l'avait suivi et ki s'approprie la dékouverte.

    1599 - KRASSLAND
    Wilhem Krasspear ékrit Omelette, une komédie musikale bien kuisinée

    1600 - KRASSLAND
    Le Krassland est à l'apogée de sa puissance et contrôle toutes les terres visibles du sommet du Krassberg.

    1600 - FREINEUBOURG
    Fuite de la famille Princière des Bergen dans le château actuel.

    1603 - KRASSLAND
    Guerre de Sukcession entre les nombreux fils de Mevatlavé Krasspek ki se disputent le pouvoir à la mort du premier Konsul du Krassland. Le Krassland n'est plus en mesure de garder ses territoires conquis à l'est et au nord.

    1605 - KRASSLAND - VALDISKY
    Profitant de l'affaiblissemen du Krassland pendant la Guerre de Sukcession, les clans maritimes du nord, parviennent a contourner le blocus krasslandais en s'alliant avec les pirates pryans de Zantavia qui les ravitaillent en armes. Désormais dirigés par Tretiak, le fils de Sosnovik, ils réussisent a mettre en place une armée bien équipée qui se lance au printemps 1605 à la reconquête des terres du sud en repoussant les Krasslandais hors du Norduska. Après 25 ans d'occupation krasslandaise les clans du sud accueillent leurs anciens ennemis nordistes en libérateurs. Cet épisode va grandement contribuer à cimenter le sentiment d'unité nationale entre les clans norduskanais.L'unité des clans réalisée par Tretiak le Libérateur va lui permettre de s'affirmer comme le chef des Norduskanais.

    1606 - KRASSLAND
    Otto Ritter, le plus sournois des fils illégitimes de Krasspek, sort vainkeur de la guerre de sukcession. Mais n'aimant pas trop le titre de Konsul, il se proklame Baron du Krassland sous le nom d'Otto Ier. Ses successeurs se feront appeller parfois baron et parfois konsul et ces deux titres resteront plus ou moins liés jusk'à la fin du XXe sièkle.

    1607 - VALDISKY
    Tretiak est élu clanocrate par un Conseil Clanique réuni à Senturia et se voit conférer des pouvoirs qui en font pratiquement un monarque.

    1610 - FRANCOVIE
    Le roi Othon VII monte sur le trône. Le Duc Adémar d'Aurelly est nommé Ministre royal de l'aménagement du territoire et entreprend un assèchement des marécages des Fariboults.

    1614 - LIBERISTANT
    Ivan Lévrard succède à Davorus Lénus à la tête de l'Etat

    1615 - LIBERISTANT
    Ivan Lévrard instaure une république autocratique au Libersistant et en devient le premier président

    1628 - KRASSLAND
    Bataille navale de la Krassee opposant les flottes krasslandaises dirigées par Marcel Kolomb, et zollernoises. Les Zollernois l'emportent massakrent les marins Krasslandais (ekcepté Robert Surkouf fait prisonnier), et prennent le kontrôle de la province du Wasserland. Ils imposent de lourdes taxes aux navires krasslandais ki transitent entre le Krassee et la mer.

    1630 - KRASSLAND
    Otto Ier est assassiné par un garde soudoyé par les zollernois. Son fils lui succède sous le nom d'Otto II.

    1632 - KRASSLAND
    Pour appaiser les tensions avec le Zollernreich, le baron Otto II épouse Gertrude-Kunégonde von Hohenstauffen, la fille de l'Empereur zollernois. Elle lui apporte en dot la province du Wasserland ki repasse à nouveau sous contrôle krasslandais.

    1633 - KRASSLAND
    Agissant secrètement pour le compte de son père, la baronne Gertrude-Kunégonde, pousse Otto II à déklarer la guerre à l'Empire d'Elfuturo pour affaiblir l'armée krasslandaise.

    1633 - LIBERISTANT
    A la mort d'Ivan Lévrard, son fils Youri Lévrard lui succède comme président autocratique

    1635 - VALDISKY
    A sa mort de Tretiak, c'est son fils Spodarik que le Conseil Clanique choisi pour lui succéder. Mettant a profit l'affaiblissement du Krassland qui s'épuise dans des longues guerres contre le zollernreich et l'Empire d'Elfuturo, Spodarik se lance a la conquête des territoires du nord du continent.

    1638 - FRANCOVIE
    Jean-Bernard Boqueline écrit de nombreuses pièces de théâtre. On a émis l'hypothèse qu'il était très lié au roi Charles V. Sa pièce Le médecin et le roi, très vive critique de la médecine de l'époque, sera bien accueilli par la cour, un peu moins par la confrérie des médecins.

    1639 - LIBERISTANT
    Nalbari Setri succède à Youri Lévrard comme président autocratique

    1640 - VALDISKY
    Les armées de Spodarik conquièrent le Flybusto et la Nordorovie. Il envisage un temps de s'attaquer à l'Empire d'Elfuturo, mais s'abstient finalement car le Norduska a tout interêt à ce que la guerre entre Elfuturo et le Krassland débutée en 1633, se poursuive encore longtemps et continue a affaiblir ces deux dangereux voisins. Ayant assuré les belligérants de sa neutralité dans leur conflit, le clanocrate Spodarik consolide ses nouveaux territoires avant de reprendre ses conquêtes, cette fois-ci en direction de l'est.

    1641 - KRASSLAND
    Le Krassland konstruit le "Krassperik", un navire géant kapable d'anéantir les flottes elfuturiennes et zollernoises. Trop lourd le navire koule kelkes minutes après son lancement, entrainant au fond du Krassee 3000 marins novices. C'est la plus grande katastrophe navale de l'histoire krasslandaise.

    1642 - KRASSLAND
    La baronne Gertrude-Kunegonde s'enfuit au Zollernreich avec son amant l'archiduc de Kölstein. Fou de rage, Otto II attake le Zollernreich. Mais l'armée krasslandaise est considérablement affaiblie par neuf années de guerre contre Elfuturo et la marine a été anéantie lors du naufrage du "Krassperik". C'est la débakle. Les troupes du Zollernreich annexent le Wasserland et le Krassauerstein puis marchent sur Krassburg. C'est le début du siège de la kapitale ki va durer 43 ans.

    1643 - VALDISKY - CSH
    Spodarik soumet les tribus scanténoises.

    1647 - VALDISKY - EDORAN
    Spodarik parachève la conquête du nord de l'île en occupant l'Edoran.

    1650 - PIREE
    La famille Vagne est désormais en possession de vastes domaines, surtout au sud, au sud-est et à l'ouest de la Pirée

    1657 - LIBERISTANT
    Vadaric Sudrome  succède à Nalbari Setri comme président autocratique

    1661 - VALDISKY
    A sa mort en 1661, Spodarik règne d'une main de fer sur des terres qui s'étendent de la Nordorovie jusqu'aux confns de la Nerlie. Son fils Ravik, lui succède.

    1663 - VALDISKY
    Après deux ans de règne, Ravik meurt assez jeune d'une infection (ou peut être d'un empoisonnement). C'est donc à son jeune frère cadet Ostromir qu'incombe à partir de 1663 la consolidation des conquêtes de son père. Plus porté sur la diplomatie que sur les armes, il se rend compte rapidement qu'il ne pourra pas maintenir par la force le contrôle sur d'aussi vastes territoires. Habilement conseillé par son épouse, la princesse édoranne Charlotte de Chiron, il décide de convoquer à Senturia les élites des territoires conquis et les chefs de clan norduskais pour élaborer une charte occtroyant de larges pouvoirs aux régions. C'est ainsi que voit le jour en 1671 le Centuryon, un Etat étendu mais peu centralisé. Senturia (que l'on écrit alors Centurya) demeure la capitale officielle mais dans les faits les territoires conquis par Spodarik retrouvent une large autonomie

    1672 - FRANCOVIE
    Denis de Mézénas et François d'Aurelly écrivent l'Encyclopédie Universelle.

    1682 - LIBERISTANT
    Joseph Lévrard succède à Vadaric Sudrome comme président autocratique

    1685 - KRASSLAND
    Arnold Ier dit le Schwarzenkrasser, fils d'Otto II et de Gertude-Kunégonde, parvient a briser le siège de Krassburg et à repousser les armées zollernoises et elfuturiennes. Mais il échoue dans sa tentative de récupérer le Wasserland et le Krassauerstein. Au cours des deux sièkles ki suivont le Krassauerstein deviendra l'enjeu d'incessants konflits entre le Krassland et le Zollernreich devenu plus tard Zollernberg. Cette région changera de mains à 346 reprises.

    1690 - PIREE - PRYA
    Vers cette époque, les équipages de plusieurs vaisseaux marchands sont capturés par les pirates de Zantavia qui cherchent  à les revendre comme esclaves. Certains prisonniers parviennent à s'évader et remontèrent le cours de la Tavia puis du Vame pour aller se réfugier dans les montagnes du Sud-Ouest où il fondent la cité d'Alédra, une petite communauté près du Lac de Shog,  totalement ignorée des princes de Vagne successifs. Niels Kreitz qui est alors le leader de ce groupe constitué de Krasslandais et de leur dahus domestiques se proclamme Duc de Shog par des tractations plus ou moins honnètes, il étend ainsi son inflence en remontant le Vame jusqu'à sa source puis en redescendant jusqu'a la vallée des trois rivières composé du Vame, de la Tavia et de la Sosse.

    avatar
    Krassland

    Messages : 141
    Date d'inscription : 27/08/2017

    Re: Histoire du micromonde

    Message par Krassland le Dim 17 Déc 2017 - 12:16

    TOME 2

    1702 - ZOLLERNBERG
    Au cours des siècles qui ont suivi, le pouvoir central de Wilhelstaufen s’est considérablement renforcés. Les anciens duchés devenus provinces et leurs exécutifs locaux demeurent puissants et savent faire respecter leurs prérogatives comme dans la « Querelle de la Chasse », qui oppose en 1702 le Grand-duc et Empereur Ludwig V au Duc Anton von Babenberg. Ce dernier réclame pour ses vassaux et pour lui-même le droit de chasser le dahu aussi du mois d’octobre à févier, ce qui est un privilège impérial. Menaçant de faire voter par les États de Silverstein l’abolition de la taxe sur les « couvre-chefs de fourrure de haute et large dimension » qui finance le trésor impérial, il obtient finalement gain de cause.

    1703 - FREINEUBOURG
    Uun membre de la Famille Princière tente sans succès de rouvrir des relations avec le Zollernberg.

    1709 - PIREE
    Fondation de la ville de Pirea par Niels Kreitz qui nomme la cité en hommeur de sa fille Piréa.

    1710 - LIBERISTANT
    Lévio Denini succède à Joseph Lévrard comme président autocratique

    1712 - VALDISKY
    Ostromir meurt en en 1712 à 90 ans après avoir règné pendant près d'un demi-siècle mais ses descendants Bratomir, Kolmogor et Kosmar vont poursuivre sa politique en maintenant une large autonomie des provinces sur le plan intérieur et un certain isolationnisme qui vise a maintenir le pays à l'écart des guerres zollerno-krasslandaises qui ensanglantent le Krassauerstein au cours du XVIIIe et du XIXe siècle.

    1712 - PIREE
    Charles de vagne rachète les territoires au sud-ouest et à l'est du Vagnoix (ancien nom du canton de Prista).Ces deux petites parcelles répondant aux critères requis,  Charles les unifie.

    1719 - PIREE - PRYA
    Charles de Vagne élève ses terres au rang de principauté, laquelle est baptisée Principauté du Vagnoix en l'honneur de son nouveau prince, Antoine-Florian de Vagne successeur de Charles de Vagne. C'est à cette date que le Vagnoix devint un État souverain. La transaction ayant été purement politique, les princes de Vagne ne se rendent que rarement sur leur nouvelle terre.

    1720 - PIREE
    Alors que Charles Vagne croit avoir unifié le Vagnoix, le Duc Kreitz lui renvoi son emissaire en petit morceau. C'est le départ d'une guerre longue de 30 ans entre le Duc de Shog et le prince de Vagne qui impliquera aussi la partie est de la principauté.

    1722 - LIBERISTANT
    Jiro Do succède à Lévio Denini comme président autocratique

    1740 -PIREE
    Soumis au puissant Vagnoix, Edlee est surtout peuplé de paysans et de bergers dispersé dans les montagnes et sans réel leader. Voyant que le puissant prince de Vagne ne semble pas arriver à s'imposer face au Duc Kreitz, les paysans d'Edlee se révoltent et refusent de participer à l'effort de guerre. Vagne se trouve alors obligé de négocier.

    1742 - PIREE
    Un traité impose une confédération entre le Vagnois et Edlee. La confédération du Vagnois née de cet accord signé dans la ville d'Aquaria, Vagne renonce alors au titre de prince pour le titre de duc du Vagnois.De par la présence d'une ethnie nommée "Banganais" à l'est, au delà des montagnes d'Edlée le Duc de Vagne décide alors de la construction d'un immense mur pour protéger les habitants des attaques et pillages Banganais. Ce mur communément nommée "Muraille d'Edlée" existe toujours aujourd'hui.  Le conflit entre la confédération du Vagnois et Shog fait des milliers de morts sans qu'aucun camps ne prenne réellement l'avantage sur l'autre.

    1744 - FRANCOVIE
    Naissance de Ludovic de Lamenlières, libre penseur et philosophe. Il est considéré par beaucoup comme le père de ce que l'on appellera le Réveil Francovar.

    1750 - PRYA
    Sous la conduite d’Holger le Torve, le plus célèbre flibustier de l’époque,les pirates de Zantavia dominent la Mer Océane et rançonnent les vaisseaux marchands. Les marchands de Tindali parviennent toutefois a chasser les pirates de Zantavia. La petite cité subsiste en se reconvertissant dans la pêche et passe sous la domination des marchands de Tindali..

    1751 - LIBERISTANT
    Dong Dé succède à Jiro Do comme président autocratique

    1750 - PIREE
    A la mort de Niels Kreitz, Duc de Shog, sa fille Pirée, alors âgée de 30 ans, décide de stopper le massacre et demande une entrevue avec le Duc de Prista. Charles sous le charme de Pirée accepte un cessez le feu à la condition de revoir Pirée. L'histoire raconte que pirée serait aussi tombée sous le charme de Charles de Vagne. Mais préfère demander une sécession avec la confédération de Prista. Ce que lui accorde le Duc.

    1755 - PIREE
    Alors que l'économie des deux pays est exsangue en partie à cause de la guerre, Pirée et Charles décident de se rencontrer à nouveau. Cette rencontre aboutira  à un mariage de raison entre Antoine-Florian de Vagne et Pirée Kreitz provocant ainsi la fusion des deux pays qui donne naissance à la Confédération du Vagnois.

    1757 - PIREE
    Pirée donne naissance à une fille : Prista. Charles décide alors de redécouper le Pays en 3 cantons Edlée, Eslad et Prista. Le canton de Vagne disparaissant au profit du canton de Prista en l'honneur de la naissance de sa petite fille, héritière du trône.

    1758 - PIREE
    Charles décède à l'age de 78 Ans. Antoine-Florian de Vagne alors âgé de 40 ans, arrive sur le trône. Son règne durera 10 ans.

    1765 - KRASSLAND
    Wilhelm von Krasskas renverse le Konsul et restaure la royauté au Krassland en se proklamant monarke de droit divin.

    1768 - FANTISPA
    Mamot, un jeune marin Tispanais commence à avoir des visions. Ces visions le motivent à quitter la marine et à partir dans les Chaînes de Formia où il va vivre pendant 20 ans. Pendant cette période, il réfléchit longuement sur ces visions qui reviennent régulièrement. Au bout de quelques mois, il commençe à mettre par écrit ces visions et les analyse au fur et à mesure que celles-ci lui viennent.

    1768 - PIREE
    Le duc Antoine-Florian de Vagne meurt lors d'une partie de chasse au Dahus en 1768. Prista, alors mineure devient alors la Duchesse de la Confédération du Vagnois ce sera sa mère qui assurera la régence durant 9 ans. Pendant cette période, l'économie du pays est prospère et les richesses sont largement partagées et réparties entre les cantons. L'éducation du peuple devient une priorité, et la prospection minière explose, entraînant tout le reste de l'économie.

    1777 - PIREE
    A 47 ans, la régente Pirée cède le pouvoir à sa fille qui arrive aux affaires à l'age de 20 Ans. Pirée restera cependant une précieuse conseillère auprès de sa fille dans les années suivantes.
    1778 - FRANCOVIE
    La récolte ayant été très mauvaise, une famine s'abat sur le pays. Beaucoup de Francovars ne survivront pas.

    1781 - FRANCOVIE
    Le pouvoir royal est de plus en plus contesté. La majorité des Francovars vivent dans la misère alors que la noblesse et l'Eglise Romane étale un luxe opulent.

    1787 - PIREE
    Prista de Vagne se marie en août à l'age de 30 ans elle donnera naissance à 5 enfants : 2 Filles et trois garçons.

    1788 - FANTISPA
    Mamot suite à une vision particulière part prêcher la parole de son Dieu et commençe son long périple à travers la Tispana. Ce voyage dure cinq ans pendant lesquelles, il persuade les paysans, les bourgeois, les nobles que l’Alham est la seule façon de prier dieu qui en vieux tispanais se dit: Olloh.

    1789 - FRANCOVIE
    Le 12 mars, une manifestation de Micropoliens, protestant contre le prix du pain, va dégénerer et va entrainer de grands bouleversements. La Garde Royale tente de contenir la foule qui s'approche dangereusement du château des Louvrières. La foule s'installe dans la cour du château et refuse d'en partir avant d'être reçu par le roi. Annaëlle de Lamenlières, la fille du philosophe mais aussi Charles Formenteuil, avocat, prennent parti pour les manifestants et en appellent à une révolte de tout le peuple. Des états généraux sont organisés, menés par Lamenlières qui a rejoint sa fille. On élit une assemblée. Celle-ci écrit une nouvelle constitution, déclare la fin de la royauté et proclame la République. Le roi est forcé à l'abdication et lui et sa famille quitteront le pays pour se réfugier à l'étranger.

    1789 - KRASSLAND
    Révolution krasslandaise. Charles-Hubert de Krasstafari et la Krassonaria renversent le roi Wilhelm von Krasskas et restaurent le konsulat ki est konfié à Hans Krasspeck, un descendant direkt du premier Konsul Mevatlavé Krasspeck.

    1792 - FRANCOVIE
    Le 14 juillet 1792 nait la Première République.

    1793 - FANTISPA
    Mamot est convoqué à la cour du Roi de Tispana. Le Roi Jagellon II s’interroge sur ces nouvelles idées qui motivent son peuple. Pendant, deux semaines, le Roi et Mamot ont de longues discussions sur la religion, sur Olloh, sur les actes à faire en tant qu’Alhamiste. C’est au bout de ces deux semaines que l’Alham devient religion officielle de Tispana. C’est aussi à partir de là que le Roi a l’idée de l’Union des deux Royaumes afin de permettre la diffusion de l’Alham.

    1795 - ZOLLERNBERG
    De tous les empereurs de Zollernreich, l'Impératrice Charlotte-Marie Ière qui monte sur le trône à la fin du XVIIIe siècle est certainement l'un des plus célèbre. Héritière du trône impériale à la mort de son frère le Kronprinz Rudolf, elle renforce considérablement l'état zollernois, mène une politique extérieure de grandeur, soutient les arts et les lettres et règne en despote éclairé.

    1800 - FANTISPA
    Union de Fanto et de Tispana à l'initiative du roi de Tispana Jagellon II. Tétaou devient la capitale de l'Union

    1801 - FRANCOVIE
    Les îles de la Nouvelle Francovie obtiennent leur indépendance.

    1802 - LIBERISTANT
    Ri Susin succède à Dong Dé comme président autocratique

    1804 - FANTISPA
    Ses longues années de voyages fatiguent Mamot qui finit sa vie en prêchant à travers les villes de Tispana et il meurt à Soraya en 1804 à 54 ans. Après sa mort, de nombreux prêtres prennent la relève et continuent de diffuser les idées alhamistes. Un courant alhamiste très fort se forme dans le Sud, alors que le Nord est plus réticent face à cette puissante religion.


    1805 - KRASSLAND
    Ambroise-Maximilien Maruche von Krassenwurzt inspire le kourant romantike

    1805 - KRASSLAND - ZOLLERNBERG
    Le Krassland tente de prendre le Krassauerstein mais lors de la bataille. d 'Austerlitz les armées zollernoise commandées par le Prince Franz-Augustus de Zaxe, Prince Consort de Zollernberg, époux de la Grand-Duchesse Charlotte-Marie Iere mettent en déroute les armées krasslandaises pourtant supérieures en nombre

    1812 - FRANCOVIE
    La République est menacée. Les mauvais résultats économiques, la pauvreté et la misère qui ne diminuent pas, un gouvernement instable qui se dispute constamment, tout concourt à l'anarchie. Mais un général de l'Armée de la République va bientôt remettre de l'ordre dans tout cela. Le Général Ferdinand de Goubin est un soldat apprécié par ses hommes. Son sens tactique et sa grande intelligence du terrain ont fait de lui un stratège dont les opinions sont toujours écoutées avec respect. Il a fait partie de ceux qui dès le départ ont soutenu la Révolution et ont contribué à la naissance de la République. Il est las de voir son pays souffrir de l'indécision des hommes politiques et du gouvernement. Le 8 septembre 1812, 20 ans après la proclamation de la Première République, le Général marche sur la capitale et prend le pouvoir par un coup d'état. Le 12 décembre, il est officiellement couronné Empereur des Francovars sous le titre de Luc François Maxime Ier, reprenant ainsi le nom du Consul Roman qui créa la Francovie. Sous son règne, la Francovie atteint un niveau de prospérité inégalé. L'agriculture est toujours le point fort de l'économie francovare, mais le pays se distingue également par un grand nombre de découvertes scientifiques, mais aussi par une grande richesse artistique.

    1817 - PIREE
    Mort de la duchesse mère Piréà l'age de 87 ans. La Duchesse Prista décide alors de changer le nom du pays en hommage à sa mère. La confédération de Pirée est née.

    1828 - FRANCOVIE
    Découverte de la pénicilline, par le francovar Alexandre Flémingue.

    1831 - FRANCOVIE
    Maximilien Berthelot invente le tout premier stétoscope.

    1833 - FRANCOVIE
    Alban Kikujiro, architecte asiatique de grand renom, construit le Palais de l'Eté, qui deviendra plus tard résidence du Président de la République.

    1836 - FRANCOVIE
    Sur décision et décret impérial, Sigismond de Jullanis est fait Saint et martyr de l'Empire. Il est depuis ce jour le Saint-Patron de Micropolia. Les dix autres moines qui périrent avec lui sur le bûcher sont eux aussi canonisés.

    1836 - ARMARA
    L'expansion continue vers l'ouest, sitôt la guerre terminée pour la Confédération. Le fort de Poltmond, construit à la frontière varate, est ouvert à la colonisation pour mieux fermer la frontière et établir une protection, garantie par un mur, dont la défense était confiée au Général Jack Tusker (1802-1877).

    1838 - ARMARA
    Un accord de commerce est signé avec les autochtones virnéens, permettant l'échange de fourrures très prisées par les colonies contre des armes à feu ou des produits de l'agriculture armaréenne.

    1838 - FRANCOVIE
    Construction de l'Hôpital Othon Dégoulin de Micropolia. Il est à l'époque le plus moderne du Micromonde.

    1840 - ARMARA
    La crise qui frappe les vieilles nations du micromonde, soit industrielle pour celles qui s'étaient industrialisées de bonne heure et souffraient d'une saturation des marchés et de la concurrence des manufactures armaréennes en plein essor, soir agricole dûe à un refroidissement du climat provoqué par les émissions de poussières de charbon, provoque dans les années 1840 l'immigration massive en provenance du Belondor, d'Edoran, de la Russlavie, de la Scanie du Nord, de la Scanthénie, du Krassland ou encore de Nadür. Ces populations nouvelles, attirées par des terres et la promesse d'une vie meilleure remplissent par vagues successives les quatre plus anciens états, puis le Tobanshire et le Portpaïs.

    1842 - FRANCOVIE
    Louis Parazès, docteur et biologiste, découvre le vaccin contre la rage.

    1842 - LIBERISTANT
    Ivan Jirisarova  succède à Ri Susin comme président autocratique

    1844 - ARMARA - KRASSLAND
    En 1844, tout un village krasslandais conduit par son bourgmestre Abner Schliblitz détourne le navire qui l'emmenait vers Armara pour fonder un Outre-Krassland et ne pas subir le pouvoir des armaréens, fondant à l'embouchure du fleuve Michel en 1844 Neu-Krassau. Ce pôle de l'immigration krasslandaise construit à la frontière méridonale d'Armaradevient  un lieu de trafic de fourrures, les krasslandais préférant vivre dans les montagnes qu'en plaine, beaucoup se font trappeurs et se dispersèrent dans les Monts Michel, pour ne revenir qu'en hiver vendre les peaux, qui sont tannées sur place puis vendues.

    1845 - ARMARA
    Un trappeur découvre de l'or en grande quantité, ce qui provoque une ruée vers l'or et donne un coup de fouet à l'immigration qui, ayant en dix ans saturé les six états, se masse à Neu-Krassau. La mort du roi Jean Ier, entraine des heurts entre les royalistes revanchistes et vétérans de la Guerre soutenant Jean la Crapule, le prince et généralissime du conflit devenu roi Jean II, contre les opposants (républicains par conviction ou pour appliquer comme Armara le libéralisme qui en faisait la prospérité, bourgeois avides de pouvoir et d'argent, pacifistes ou anti-militaristes, esclaves) menés par John Halfpenny (1796-1879).

    1845 - OSTARIA
    Le 23 mars, Roland Ier, Roi d'Orbône et fondateur de Lunont envahit le pays d'Aupagne pour agrandir son territoire.

    1846 - OSTARIA
    Après moins d'un an de guerre, les deux provinces d'Orbône et Aupagne sont unies sous la direction du Roi Roland Ier.

    1846 - ARMARA
    La Confédération convoitant l'or neu-krasslandais et appréhendant le développement d'un pays trop riche et trop peuplé qui lui fermerait le sud, tout en voyant d'un mauvais oeil la production massive de peaux sans en prendre part, exaspére les sentiments "patriotiques" des autochtones virnéens et de leurs alliés turbures, qui déterrent en 1846 la hache de guerre, menés par le chef virnée Ours Assis. La guerre déclarée, la Confédération s'empresse de prendre parti pour les autochtones et de s'engager à leurs côtés. Les forces sont à peu près égales, mais l'apport par vagues de pionniers vers Neu-Krassau risque à long terme d'avoir raison des soldats confédéraux. Au Royaume de Grandbois, John Halfpenny (1796-1879) est nommé Premier Ministre après la victoire de sa coalition aux élections.

    1847 - ARMARA
    John Halfpenny proclame la déchéance de la Royauté à Grandbois.

    1847 - CSH
    Le royaume de Scanténoisie connait une période de paix et de prospérité mais son voisin le Proviau d'Helvétia dirigé par le dictateur Rohaan est ruiné économiquement. Rohan envoie son armée envahir la Scanténoisie. Le roi Aakon V de Scanténoisie est tué mais Rohan meurt aussi lors des combats. Les deux pays se trouvèrent alors sans chef d'Etat et les deux peuples qui avaient entretenu de bons rapports vu leur situation géographique depuis la nuit des temps, décidèrent alors de s'unir.

    1848 - CSH
    Le 14 mai nait un nouvel Etat unifié sous le nom de Confédération de Scanténoisie-Helvetia. Les deux régimes politiques d'alors sont remplacés par une démocratie.

    1848 - ARMARA
    Grandbois adhère à la Confédération. Toutefois l'adhésion de Grandbois n'est pas si bénéfique aux Six devenus Sept et risque même d'être désastreux, car appuyé par ses partisans, Jean II a ouvert une guerre de reconquête du pouvoir au nord en obtenant l'appui des Varates, ouvrant un front au nord et à l'est de la Confération, qui ne doit son salut qu'à l'effort de son industrie, plus performante que les importations de ses rivaux.

    1847 - PIREE
    Prista s'éteint à l'age de 90 ans. Son fils Nathan de vagne prend alors sa succession. Mais Thomas de Vagne s'empare du pouvoir et instaure une dictature. Il s'accorde les pleins pouvoirs et réprime  toute manifestation dans le sang.

    1847 - AVARICUM
    Signature du Traité de l’Harmonie des Nations à Castillon-Villeroy qui donne naissance au Comté, rabaissant au rang de Principauté Souveraine les trois entités (des Royaumes) qui composaient la Nouvelle-Alexandrie. Dans cet État monarchique mais féodal qui naît, le Comte dispose d’une autorité assez faible sur ses vassaux, et ceux-ci détiennent une très large autonomie : un droit de Décret dans tous les domaines sauf la diplomatie, l’entretien d’une armée régulière aussi nombreuse que bon leur semble.  à Le Prince de Guysenval organise de nombreuses révoltes et complots qui remettent en cause son unité. Grâce au Comte un faible lien vassalique commence petit-à-petit à se substituer à la relation du haut fonctionnaire à son subordonné.

    1847 - FRANCOVIE
    L'Empereur Luc François Maxime Ier est mourant. Dans ses dernières volontés, il émet le désir que la République reprenne ses droits et que jamais aucun Empereur ne règne à nouveau sur la Francovie. Il meurta à l'aube du 25 décembre, après exactement 35 ans de règne. Il sera beaucoup pleuré par son peuple.

    1848 - FRANCOVIE
    Le 1er janvier 1848, la IIème République est proclamée. Félix Parmentier est élu Président de la République.

    1848 - PIREE
    A la chambre, les luttes politiques entre les conservateurs et les libéraux aboutissent à l'acceptation de fait de la dictature  ainsi qu'à la victoire des libéraux qui profitent de leur victoire pour créer, en 1848, un État dictatorial qui abolit les frontières intérieures, impose une monnaie unique et une armée de milice répressive. Mais la résistance s'organise.

    1850 - PIREE
    La révolte éclate, elle va durer dix ans et plonger le pays dans la guerre civile. Une majorité de la famille Vagne se range au coté du peuple en finançant largement la révolte.

    1850 - VALDISKY
    Vers le milieu du XIXe siécle, le Centuryon n'est pratiquement plus qu'une fiction légale, chaque peuple ayant retrouvé une quasi indépendance de fait. Kloburnik, le dernier descendant de la lignée de Tretiak est toujours le souverain légal du Centuryon mais dans les faits son autorité ne s'étend plus guère au delà des faubourgs de Senturia car même au Norduska les clans ont repris une large autonomie dans leurs fiefs respectifs.

    1850 - OSTARIA
    Création d'une union d'échanges de produits sans taxes entre Orbône, Cavour et Brifalle (les deux pays voisins).

    1851 - ARMARA
    La guerre s'éternisant, Schliblitz, Ours Assis et les Sept se rencontrent à la Conférence d'York en 1851 pour mettre fin au conflit meurtrier. Il est reconnu à tous les pionniers neu-krassbaliens la propriété de leurs claims ou lots de terre, les brevets armaréens sont mis à la disposition de l'Outre-Krassland qui est rebaptisé Terre-d'Or (car l'immigration en a fait un creuset de civilisations) et rejoint la Confédération. La Confédération Virnéo-Turbure est reconnue comme pays dans ses territoires et une alliance est scellée avec les Huit. Après cette conférence, la guerre est presque finie.

    1851 - FRANCOVIE
    C'est le début de la Révolution Industrielle en Francovie. Le train et l'automobile font leur apparition. Jean-Charles-Édouard De Foumocrais, à bord de son véhicule l'Insoumise, bat un record de vitesse en étant au volant du premier engin motorisé à dépasser les 30 kilomètres à l'heure.

    1851- KRASSLAND
    Première étude scientifike du dahu mené par Hans-Hubert von Dahü ki a donné son nom à cet étrange kadrupède asymétrike vivant sur les flancs du Krassberg.

    1852 - KRASSLAND - ZOLLERNBERG
    Le Krassauerstein se soulève kontre l'okkupant zollernois avec l'appuis de l'armée krasslandaise et proclame son indépendance. Achill Krassavata y instaure une républike égalitariste.

    1853 - ARMARA
    Le Général Tusker écrase les Varates devant Poltmond, leur inspirant une telle terreur dans l'intransigeance qu'il y déploie que les derniers survivants migrent bien plus au nord.

    1854 - ARMARA
    Les royalistes grandboisiens sont à leur tour soumis et, bien que par la Paix de Spocksom Halfpenny amnistie tous les combattants sauf Jean II, condamné au bannissement, ils s'exilent en masse vers le Sud, rejoignant finalement, Jean II à leur tête, les autochtones Moraches, ennemis héréditaires des Turbures, et ils fondent Montfis. La Compagnie de Newbrock, qui assure le frêt vers le micromonde, et le transport de voyageurs, dépose en 1853 le brevet d'un prototype de sous-marin

    1854 - FANTISPA
    Dissolution de l'Union entre les roxyaumes de Fanto et de Tispana.

    1854 - FRANCOVIE
    Jules Massintat est élu Président de la République. Il sera reconduit cinq fois et donc restera président 36 ans. A la fin de son dernier mandat, il reconnaitra que c'était peut-être un peu long.

    1855 - KRASSLAND - ZOLLERNBERG
    Le général zollernois Philipp-August Molenkopv von Zabrücksi envahit le Krassauerstein et met fin a son indépendance. Il rebaptise la province Zabrück et entreprend une politike de zollernisation forcée

    1855 - VALDISKY
    Kloburnik est assassiné par Fiodor Kalakin un étudiant influencé par les idées du révolutionnaire krassauersteinois Achill Krassavata. Kalakin et ses amis échouent dans leur tentative d'instaurer un régime révolutionnaire et les dirigeants des clans ne tardent pas à reprendre les choses en main. Kloburnik étant mort sans laisser d'héritier direct le conseil clanique décide d'instaurer une présidence tournante entre les divers chefs de clans. Le clanocrate reste en théorie le "protecteur du Centuryon" mais il ne s'agit désormais guère plus que d'un titre honorifique. Ce système va perdurer pendant plus d'un siècle.

    1856 - NADÜR
    Début des révoltes contre l'occupant rilekois à Nadür. En réponse, la repression s'intensifie.

    1859 - PIREE
    Thomas Vagne exile ou emprisonne les membres de sa famille se dressant contre lui. Il fait même exécuter son propre frère. Cet événement finit de soulever le peuple

    1860 - PIREE
    Le 2 janvier l'assaut est donné au palais ducal. La milice n’opposet aucune résistance et rallie les opposants. Thomas de Vagne et les membres de la chambre sont mis aux arrêt. Thomas de Vagne est exécuté après un procès fleuve du plusieurs mois. Le 3 Mars une nouvelle chambre est mise en place et proposera la première constitution fédérale, acceptée le 12 septembre. Elle met en place les bases politiques de Pirée. Les membres de la famille ducale sont libérés et restitués dans leur droit. Élodie de Vagne, soeur du dictateur déchu, est couronnée Duchesse de Pirée le 12 Décembre.

    1861 - ARMARA
    Bernhard Griffidt tenta de développer le transport par ballons en augmentant les capacité, mais un de ses apapreils explose en plein vol SpockSom-NewBrock. Le procès qui s'ensuivit manque de ruiner Griffidt qui abandonne ses ballons à Harvey Jackson, et se reconvertit dans l'industrie pharmaceutique en plein essor.

    1862 - ARMARA
    Le trop-plein de population accumulé en Terre-d'Or conduit de nombreux nouveaux arrivants, poussés également par le tarrissement des gisements, à passer la frontière virnéenne à la recherche de nouveaux filons. Cette présence, tolérée par les virnéens, est à cause de l'afflux d'immigrants perçue comme une véritable invasion. En 1862, des virnéens excédés tentent de déloger des colons, et l'affrontement fait deux morts chez les nouveaux venus contre sept chez les assaillants.

    1863 - ARMARA
    Un groupe de colons ayant poussé jusqu'au coeur des Monts Michel au Virnéo, est escorté jusqu'à la frontière occidentale. Il fonde Mallington. Mais le calcul d'Ours Assis de permettre aux armaréens de poursuivre l'expansion à l'Ouest entraîne en fait une hausse de l'immigration en Virnéo.

    1864 - ARMARA
    Ours Assis somme le Conseil de condamner les incursions. Ce dernier obtempére, mais rien ne change et les tensions montèrent de plus en plus. A ces rapports orageux avec l'Ouest s'ajoutait la menace d'une éventuelle agression des royalistes, bien que Jean II n'ait pas montré, au contraire, la moindre velléité revanchiste, ayant construit avec ses partisans et les Moraches une société mixte qui, bien qu'ennemie des Turbure, vit à part et se contente de la paix recouvrée. Armara doit également défendre ses ressortissants de Mallington, qui se sont institués en "Territoire armaréen de l'Ouest" contre les autochtones Kiboux, beaucoup plus belliqueux que les Virnéens ou les Turbures.

    1871 - ARMARA
    Le général Tusker sorti de sa retraite extermine les Kiboux après trois ans de combats.

    1872 - ARMARA
    Les chefs de Virnéo décidèrent de rejoindre la Confédération. Virneo devient le neuvième état, de la Confédération d'Armara. Au Conseil, le Virnéo obtient des lois permettant la traversée de son Etat par une seule ligne ferroviaire et l'interdiction de le traverser à pied..

    1872 - SKOTINOS
    Le 12 février 1872, les pêcheurs du port d'Alatti se révoltent devant les nouvelles taxes imposées par l'Empereur fanzien Quistop. Toute la ville les rejoint, et les gardes sont massacrés, le gouverneur de la province s'enfuit. L'état d'urgence est déclaré par l'Empereur, qui quémande sans succès de l'aide aux cours étrangères. La ville d’Alatti n’est plus qu’un champ de bataille et en quelques mois, la révolte s'étend aux éparchies de Facilitae et de Diphtikos qui se soulèvent à leur tour.Le 28 juin, après une tentative manquée de mettre fin à la résistance Alattienne, l’armée fanzienne est en déroute. Un leader, émerge des forces rebelles : Nikos Kanenas. Il mene les insurgés à la victoire et coup sur coup les cantons d’Alatti, de Facilitae, de Diphticos et de Maxaira sont libérés.

    1874 - SKOTINOS
    Le 03 avril 1874, à Facilitae, Nikos Kanenas est proclamé « Roi des Skotinecs » et Facilitae, capitale du Royaume de Skotinos qui s'étend sur les éparchies libérées (Alatti, Facilitae, Diphtikos et Maxaira).

    Malgré toute sa bonne volonté, le Roi Niko Kanenas n’arrive cependant pas à sortir Skotinos de la pauvreté, l'essentiel des revenus de l'Etat étant consacré à l'effort de défense pour préserver l'indépendance chèrement acquise. L'armée voit son influence s'accroître.

    1874 - .KRASSLAND
    Yvon Pohall fonde l'entreprise Krasspoal et konstruit la première usine chimike de transformation de la savonite brute en savon. Cette nouvelle industrie va faire la fortune du Krassland.


    1875 - ARMARA

    Le général Tusker leva des troupes chez les vétérans de la guerre des Kiboux et les emmene combattre contre les Moraches. Il ravagea leur territoire, les contraignant à éliminer la famille royale et à proposer l'annexion de leurs terres au Virnéo, forçant ainsi des peuples qui ne s'aimaient pas à se cotoyer. Tusker est arrêté en 1875 par les forces armaréennes arrivant trop tard et il est condamné à la prison à vie. Cette arrestation est décriée par les habitants de Mallington pour qui Tusker est un sauveur et un héros.


    1876 - FANTISPA
    Kazimiert Ier est couronné soi de Fanto.

    1878 - LIBERISTANT
    Satovic Lévrard succède à Ivan Jirisarova comme président autocratique


    1879 - LIBERISTANT
    Satovic Lévrard se proclame roi du Royaume liberio-karevien sous le nom de Satovic Ier et instaure une monarchie absolue

    1881 - ARMARA
    Fondation de Mallas au coeur des pâtures. Le Territoire de l'Ouest devient le "Far West", où vivaient les garçons-vachers ou "cow-boys" qui vont faire l'objet des "Westerns".


    1882 - FRANCOVIE
    Loi sur la liberté de la presse.


    1884 - PIREE
    La Constitution est révisée pour introduire le droit de référendum


    1884 - LIBERISTANT
    Satovic II succède à Satovic Ier sur le trône


    1885 - KRASSLAND
    Les oeuvres du grand philosophe krasslandais Kraszâthoustra sont publiées par son disciple Nietzsche sous le titre "So sprach Kraszâthoustra".


    1885 - ARMARA

    Le réseau téléphonique prend son essor dans le pays.


    1886 - FANTISPA

    Les royaumes de Fanto et de Tispana forment une nouvelle union. Tétaou redevient la capitale de l'Union.


    1890 - KRASSLAND
    Wilhelm X monte sur le trône après le suicide de son père de 2 balles dans le dos.

    Ernst Uberkrass, réussit le premier vol de l'histoire de l'aviation en s'élançant du haut du Krassberg. Son aéroplane révolutionnaire disparait hélas au fond du Krassee avek son pilote.

    1890 - FRANCOVIE
    André-Louis Dubauchamp est élu Président de la République.

    1891 - ARMARA
    Fondation de la ville de Laredo.

    1892 - FANTISPA
    Kazimierz II réunit les couronnes de Fanto et de Tispana

    1895 - FRANCOVIE
    Naissance du Parti Krassavatiste francovar , l'ancêtre du Parti Merksiste-Luniniste francovar.

    1900 - NADÜR
    Le 1er janvier, le Roi de Ghorandie annonce l'indépendance de Nadür, suite à la guerre civile entamée le 6 juin 1899. Alphonso Lopez proclame la Monarchie le 3 janvier, et s'auto-proclame Roi de Nadïur. Il est alors très soutenu par la population, qui le voit comme un sauveur. La Deuxième Monarchie se caractérise par une certaine stabilité institutionnelle, la construction d'un modèle d'État libéral et le développement de mouvements sociaux et politiques issus de l'indépendance et de la première révolution industrielle nadéenne. Mais la crise agraire, le retard industriel, les revendications indépendantiste de l'Edurian, les grèves et l'anarchisme secouent le pays et le régime entre dans une phase de décadence progressive qui aboutit à la Première République en 1904.


    1900 - ARMARA
    Fondation de la ville de Defrois.


    1900 - LIBERISTANT

    Ding IerI succède à Satovic II sur le trône

    1902 - FRANCOVIE
    Hubert Mezzanine est élu Président de la République. Il serait le descendant d'Hubert de Mezzanine, roi de Francovie de 261 à 297.


    1902 - NADÜR
    La santé du roi Alphonso se détériore. Son Premier Ministre, Giuseppe Pedrotti, et son Premier Conseiller, César Quintana, espèrent en profiter, car chacun souhaite devenir Roi. Il s'établit alors une grande lutte entre les deux rivaux.


    1903 - FANTISPA
    Des groupuscules alhamistes indépendantistes Tispanais sont contre les idées du roi non croyant qui propose une diminution de l’influence religieuse dans le Sud du pays.L'assassinat du roi Kazimierz II par des opposants tispanais conduit a l'éclatement de l'union et à un conflit armé entre Fanto et Tispana.


    1903 - NADÜR

    Le 14 août, le roi Alphonso est la cible d'un attentat à Gouragère. Il en ressort gravement affaibli, et il meurt le 13 novembre. Le lendemain César Quintana présente une fausse lettre du  défunt roi le présentant comme son successeur et il se fait courroner le 16 novembre. Quintana tente de mettre en place un régime autoritaire mais des manifestations massives se multiplient et pour calmer les tensions le nouveau roi dissout l'assemblée. Les élections anticipée du 27 décembre sont remportées par le Parti Socialiste Nadéen et le socialiste Emilio Poti succède à Giuseppe Pedrotti comme premier ministre.


    1904 - Nadür
    Quintana tente d'évincer Poti en nommant à la place Claudio Bonnucici, un homme de confiance mais Poti a le soutien du peuple et des émeutes contraignent Quintana a abdiquer en faveut de Bonnucci. Ce dernier tente quelques mois plus tard de ramener Quintana sur le trôle mais une révolte éclate. Quintana et Bonnucci sont arrêtés et executés. L'Assemblée Constituante, dont Poti est le Président, planche sur le projet d'une République. Le 30 octobre, un projet de Constitution est soumis au référendum. Les Nadéens l'adoptent à 99,56%. Le 31 octobre 1904, Poti proclame la République, depuis le Palais Royal et devant une foule de 300 000 Nadéens.


    1907 - FRANCOVIE
    Débuts de l'aviation. Le 3 avril, le jeune Marcellin de Kaulle effectue un vol à 3 mètres au-dessus du sol et sur 84 mètres.


    1909 - ARMARA
    Les pionniers atteignent la côte occidentale. La densité de population du Territoire de l'Ouest étant très faible, quelques tribus autochtones ne dédaignent pas de se mêler, sans abandonner leurs traditions, aux arrivants (Karpus, Missinois, Chiens d'eau au nord, Mavazites, Javlodes et Bruses au sud) et les pionniers pratiquent l'élevage extensif et respectueux de la culture établie.


    1910 - ARMARA

    Le Territoire de l'Ouest, adhére sous forme d'un état - le dixième -, à la Confédération d'Armara. Le nom de Missina est retenu car les Missinois accueillent avec chaleur les pionniers, et  leur nom est tiré du mot "Missina" qui dans leur langue signifie "Océan".  Missina restetrès peu industrialisé et très vierge, pour satisfaire à ses habitants qui refusaient l'arrivée du "progrès" qui s'opposait à leur idéal. Fondation de la ville de Palm Harbor.


    1910 - OSTARIA
    Le pays de Cavour est attaqué le 12 avril par les armées Hilmariennes, pays voisin qui ne cesse de s'agrandir. Roland Ier vient en aide à son voisin en repoussant les armées.


    1912 - OSTARIA
    Les armées d'Orbône refusent de se retirer de Cavour. Les grands électeurs de Cavour votent le 15 septembre l'intégration du pays dans Orbône. Le pays devient une région.


    1912 - FREINEUBOURG

    Franz Hohenstein IV de Freineuburg devient le Prince.

    1921 - ARMARA
    Un Bureau National d'Administration est créé, pour une simplification du droit, premier pas vers la fédéralisation, porté par Andrew Tree, gouverneur du Tobanshire, et Helmut Güth, gouverneur de Terre-d'Or


    1922 - ARMARA
    La Transcontinentale ferroviaire acheve de relier SpockSom à Palm Habor traversant le pays d'est en ouest.

    1923 - SKOTINOS
    A la mort de Kanenas, le Général en Chef des Forces Armées : Abros Nagismi prend le pouvoir. Il ferme les frontières du pays et impose une dictature militaire. De nombreuses libertés individuelles sont supprimées et la presse est rigoureusement contrôlée. Abros Nagismi impose au peuple Skotinec un intense propagande qui le présente comme la réincarnation masculine de la Reine Conforama.
    Nagismi décide de libérer le Mathapedia encore sous occupation fanzienne. Au terme d’une campagne éclair, les troupes de l’Empire, en sous nombre et sous équipées, sont balayés. Le Mathapedia est annexé par le Skotinos. Malgré cette campagne victorieuse, Skotinos reste un pays agraire qui n’arrive pas à s’extraire de sa misère.

    1924 - ARMARA
    Les écrivains Samuel Kebett, grand drammaturge de l'absurde, et Julian Grine, romancier chantant la nature domptée s'associèrent pour créer l'Académie de Palm Habor, lieu symbolique du progrès de la civilisation, et qui doit définir la langue armaréenne, encore très bâtarde à cause des nombreux idiomes parlés.

    1925 - PIREE
    Les femmes obtiennent le droit de vote..

    1925 - LIBERISTANT
    Satovic III succède à Ding Ier sur le trône

    1926 - ARMARA
    Le Conseil des Dix rend obligatoire l'utilisation du franco-armaréen comme langue administrative.

    1928 - ARMARA
    La Banque Nationale Armaréenne est renforcée dans ses prérogatives et un président unique est créé, remplaçant le Conseil qui jusqu'alors bataillait des heures sur la politique monétaire.

    1936 - OSTARIA
    Le 19 octobre, l'armée de Brifalle envahit Orbône. Roland Ier abdique et est remplacé par le roi de Brifalle Alwin II.

    1937 - OSTARIA
    Le 25 septembre, l'ancienne famille royale d'Orbône appelle à la résistance. L'opposition s'organise.

    1939 - ARMARA
    Milano Guznòc-"Gyapète Fort" perd l'élection gouvernale à cause de l'afflux de pionniers en Missina, notamment à Mallington qui devint une métropole industrielle forte. Le nouveau gouverneur, Joe Hax, issu du parti fédéraliste comme ses neuf autres collègues, signe l'Acte Fondateur d'York, recréant le poste de Président de la Fédération, laissant aux Etats le pouvoir régalien local, mais sur lequel prime la loi fédérale. Hax est symboliquement élu à ce poste suprême par le Conseil des gouverneurs.

    1942 - OSTARIA
    Le 9 décembre, la résistance se rebelle dans plusieurs grandes villes du pays

    1948 - CSH
    Cent ans après la nouvelle Constitution,  le pays est séparé en deux par un rideau de fer. La Scanténoisie devient une sorte d'Etat Anarchiste-Nihiliste et les habitants de l’Helvetia sous la coupe du tyran An Archiste qui a pris le pouvoir lors d'un coup d'Etat n'on plus le droit de passer le rideau pour vivre en Scanténoisie.

    1949 - ARMARA
    Marc O. Karpu-Sept (aussi connu sous le nom d'Oeil-de-Boeuf) proclame la sécession du Territoire Libre de l'Ouest, commençant dans le prolongement du Lac Diamant. La sécession et la tension accumulée poussent certains extrémistes, malgré Karpu-Sept, à massacrer des "modernes" installés dans la nouvelle Confédération, qui refusaient de quitter le territoire. La Fédération, présidée par Alexander Pitt (1882-1958), s'insurge contre ces massacres et décréte la mobilisation générale. Mais la révolte de l'Ouest entraîna dans son sillage les traditionnalistes Javlodes, Chiens d'Eau, Moraches et même quelques Turbures. Karpu-Sept (que nous appellerons Oeil-de-Boeuf) décide de fermer les frontières et d'expulser manu militari les nouveaux installés. Les usines sont détruites, les bateaux modernes sabordés. Dans les Monts Michel, les rebelles s'en prenent aux mines, asséchant l'approvisionnement en minerai pour l'armée.

    1950 - ARMARA
    Mallas, puis Mallington tombent aisément au cours de l'année 1950, un couvre-feu est établi mais les territoires sont très difficilement contrôlables à cause du faible nombre de soldats participant à l'assaut. De leur côté, les Turbures, menés par un bandit, Sully Oglala, moins idéaliste qu'avide de pillages, mènent un raid vengeur sur Poltmond où ils mettent à bas la vieille statue du Général Tusker. La panique est immense à l'Est, où les exactions d'Oglala sont amplifiées et pousent les conscrits rétifs à s'enrôler massivement.

    1950 - PRYA
    Avec le développement du tourisme au XXe siècle, le petit village de Siango situé au pied du Mont Palatar connaitt un développement rapide et devient en une destination très prisée par les vacanciers, notamment grâce aux longues plages de sable fin ou aux sources thermales, nombreuses en raison de l'activité volcanique du Mont Palatar.

    1951 - LIBERISTANT
    Satovic IV succès à Satovic III sur le trône

    1951 - ARMARA
    Oglala atteint Tobana par surprise et incendie la ville. Les habitants fuirent en Vermilia où ils refondent la ville, protégés par l'armée du Général Osée McKindor. Oglala fait demi tour et retourne se cacher dans les montagnes, qu'il organise en maquis. Les troupes confédérées atteignent le Mont Michel, Oeil-de-Boeuf rencontre Oglala qui lui dissimule ses raids vindicatifs et cupides. Oeil de Boeuf estime que l'assaut défensif devrait s'arrêter là et proposa au Président Pitt de le rencontrer à Mallington, au coeur du pays. Mais blessé dans l'orgueil national, Pitt refuse.

    1952 - FRANCOVIE
    En décembre, un groupe de terroristes déclenche une série d'attentats dans la capitale. Ce groupuscule d'extrême-droite, les Légions de la Mort, s'attaque tout d'abord à la cathédrale de Micropolia qui subit de sérieux dégâts, au cours d'une célébration du 140ème anniversaire du couronnement de l'Empereur Luc François Maxime Ier. L'attentat fera 80 morts et 250 blessés. Puis c'est le Palais Présidentiel qui est visé mais l'attentat échoue. L'état d'urgence est déclaré, rapidement suivi par une loi martiale. Le Président Théodore Machetot, rapidement dépassé par les événements convoque des élections législatives anticipées mais aucun parti politique n'obtient la majorité. Le Premier Ministre Edouard Chambrille, nommé par le Président, est incapable de constituer une coalition et remet sa démission 3 semaines après sa nomination, sans avoir pu former de gouvernement. Désespéré, le Président Machetot confie un pouvoir exceptionnel et temporaire au Colonel Edgar Jallan. Celui-ci met bientôt des proches à des postes clés puis.

    1953 - FRANCOVIE
    Le colonel Jallan déclare mettre la Constitution et la IIème République entre parenthèses, "le temps de remettre le pays en marche". Mais la suite des événements n'est pas à l'image de ce qu'il a promis. Malgré des débuts encourageants au niveau économique, l'arrestation de tous les membres des Légions de la Mort et leur exécution, le Colonel Jallan laisse de moins en moins de libertés à son peuple. La presse est muselée, l'opposition est inexistante, les grèves sont interdites. Puis le Colonel devient soudainement paranoïaque, voit des complots partout. Pour se protéger il crée une police (la Milice Noire). Des arrestations arbitraires se succèdent, des personnes sont exécutées sans motif, parfois sur simple dénonciation anonyme.

    1953 - FANTISPA
    Le roi Kazimierz III de Tispana sépare l'Eglise et l'Etat.

    1954 - ARMARA
    Les Monts Michel, véritable maquis tenu par Oglala, sont bombardés par l'aviation fédérale pendant un mois, la forêt est mise à nu, et l'assaut démarre à l'automne.

    1955 - ARMARA
    Oglala est tué lors des combats en février.. Le bastion des Monts-Michel tombé, l'armée l'occupe et marche sur Montfis et ses puits de pétrole. Les quelques Moraches traditionnalistes mettent le feu aux puits, mais la population depuis longtemps intégrée se révolte et livra la ville au Général McKindor, en avril. La marche vers l'ouest commença. Mallington est délivrée sans résistance en juillet, les confédérés l'évacuant.  En août, les mines et les puits de pétrole sont repris, l'armée lourde (aviation, chars, obus)est relancée. Pitt lançe un ultimatum aux confédérés, promettant l'amnistie sauf pour les criminels de guerre, en cas de reddition. Mallas est reprise au début de l'hiver.

    1956 - ARMARA
    La flotte de la Fédération est déployée sur le Lac Diamant ainsi que sur la façade maritime, la Confédération ne dispose d'aucune flotte moderne. Un débarquement est organisé en juin 1956 à Defrois, un autre à Palm Habor. Oeil-de-Boeuf, chef Karpu, ordonna aux guerriers des diverses tribus karpues de charger les envahisseurs. C'est ce qu'on a appelé la "Chevauchée Fantastique" : exposés à l'artillerie et aux fantassins, les Karpus, avec une bravoure inouïe, vont au feu et non seulement repoussèrent le débarquement, provoquant la panique face à cette héroïque charge irrationnelle, mais il parviennent à s'emparer de la flotte.

    1956 - OSTARIA
    Le 25 mars,  la résistance écrase les armées de Brifalle, qui est annexée par Orbône. Le successeur de Roland Ier monte sur le trône. Il s'agit du Roi Walther II qui devient le premier roi du pays unifié. C'est l'indépendance du pays.

    1957 - ARMARA
    Les Karpu ont pris le contrôle d'une grande partie de la flotte et Oeil-de-Boeuf est bombardé amiral, car il a perdu les deux jambes au cours de la charge. Il livre un combat naval à la flotte Fédérale au large de Laredo et la coula après un farouche combat, en mars, tandis qu'un nouveau débarquement se préparait. Les Fédéraux  débarquent à Defrois en avril après un siège de dix mois mais ils ne peuvent tenir que la ville. Les forêts missiniennes alentour sont des lieux impénétrables pour les soldats, qui ont face à eux un pays tout entier en résistance.

    1958 - ARMARA
    Alexander Pitt, le président de la Fédération, est assassiné par un Chien d'eau en janvier alors qu'il inspectait les troupes à Mallas. Cet acte provoque une nouvelle insurrection, et les Chiens d'Eau rejoignirent dès lors la Confédération. Le Général George Gaazdsen (1896-1977) est élu président.

    1959 - ARMARA
    Beaucoup moins conciliant que Pitt, Gaazdsen se comporta en dictateur militaire plutôt qu'en président, ce qui conduit une partie des conscrits, notamment de jeunes étudiants, à se mutiner en mai, refusant d'aller au front contre les autochtones. Gaazdsen autorise l'emploi de l'aviation contre les confédérés ou les bisons, leur source principale de nourriture. Pour répondre à cette menace, Oeil-de-Boeuf fait construire des usines sous-terraines malgré son anti-industrialisation, et produisit à son tour des avions kamikhazes. De nombreux mutins rejoignirent les rebelles entre 1959 et 1962, et s'organisèrent en maquis dans les Monts Michel ou les forêts, sans parler de ceux qui rejoignirent directement les forces confédérée.

    1962 - ARMARA
    La défaite de Gaazdsen aux élections de 1962 face au négociateur chevronné Jack Jackson (1911-2011) change la donne. Jouant l'appaisement, Jackson ouvre les négociations avec les Confédérés et négocie une trêve de cinq ans, sans reconnaître l'indépendance pour autant, chacun se cantonnant de son côté du front. Oeil-de-Boeuf accepte, espérant pouvoir convaincre Jackson de revenir à la Confédération d'avant 1949, ou de reconnaître l'indépendance.

    1962 - LIBERISTANT
    Salolo Ier  succède à Satovic IV sur le trône

    1964 - FANTISPA
    Traité de Sorlop mettant fin à la guerre et prévoyant une réunification future des deux royaumes.

    1966 - FANTISPA
    Jagellon III roi de Tispana devient roi de Fanto ce qui conduit a une nouvelle union des deux royaumes.

    1967 - ARMARA
    La guerre reprend à la fin de la trève de cinq ans mais cette fois la Fédération est en position de force.

    1967 - SKOTINOS
    Abros Nagismi est retrouvé mort dans son lit, visiblement étouffé. Son fidèle second : Giorgios Patépourchat, à qui on attribue la mort de Nagismi, prend le pouvoir.

    1969 - SKOTINOS
    Après avoir accordé quelques libertés supplémentaires aux Skotinecs, Patépourchat se lance dans une guerre  pour le contrôle des îles de l'archipel de Gallice dont une partie de la population est d'origine skotineque, ce qui fournit à Patépourchat une bonne excuse pour trenter de les liberer. La guerre se clos par une demi victoire que Patépourchat fait passer pour une victoire totale mais en réalité, au terme de ce conflit meurtrier où de nombreux Skotinecs perdent la vie, seule l’île d'Aghia Katarina (Sainte Katerina) passe sous contrôle Skotinec.

    1970 - FANTISPA
    Jagellon III meurt sans héritier. Le pouvoir passe au Prince Alexandre Garenio de Fanto et Tispana.

    1973 - SKOTINOS - FANZ
    L'Empire de Fanz profite alors de l'affaiblissement de l'armée skotineque pour se lancer a la reconquête du Skotinos et occupe le pays en 1973, la population lasse des années de dictature n'opposant guère de résistance à l'envahisseur. Giorgios Patépourchat prends la fuite et s'exile à l'étranger.Le retour de l'occupation fanzienne ramène la paix mais pas la prospérité. Le Skotinos reste un pays pauvre écrasé par de lourds impôts. Les éparchies de Facilitae, Diphtikos, Maxaira et Mathapedia sont rattachées à la province fanzienne de Coltal qui a pour capitale Celesta, tandit que celles d'Alatti, de Syrdovie, et de Val Byzzen sont rattachées à la province des Lacs Primordiaux qui a pour capitale Pliunitiu (nom que les fanziens donnent à la ville de Byrraze).

    1975 - FANTISPA
    Alexandre Garenio se fait appeller Alexandre Ier et Sorlop devient la capitale de la Principauté de Fanto et Tispana

    1976 - SORABE
    Le continent s'est progressivement désinteressé de l'île qui a été abandonnée aux locaux. Le plus grand capitaine de l'ile se proclame Prince-Amiral de Sorabe sous le nom de Charles Ier et fonde ainsi le premier État de Sorabe. Rapidement, il construit le grand port militaire de Port-Princier et se livre à la guerre de course dans la Mer Océane. Ses rapines lui permettent d'amasser un colossal butin, qu'il utilise en partie pour le développement de l'ile. Sous la pression des idées nouvelles, il accorde à la population une constitution et crée une Assemblée des Sorabes libres, copie du Sénat belondaure, sans pouvoirs réels avec un rôle purement consultatif.

    1977 - ARMARA
    Des négociations secrètes entre Jackson et Oeil-de-Boeuf aboutissent à un accord de paix mettant fin à la guerre de Sécession.

    1978 - ARMARA
    En application du Plan Jackson, Mallington devient la capitale fédérale, les Dix états traditionnels sont restaurés dans leurs prérogatives, les armessont saisies, les usines démilitarisées et confiées à des groupes civils. La reconstruction est financée par les Etats, tandis que l'Etat fédéral fait annuler les deux tiers de son écrasante dette (en héritant de la dette de la Confédération de surcroît) en accord avec ses créanciers. Des réserves sont créées pour les tribus, mais les colons ont le droit de mettre en valeur les territoires désolés par la guerre. Un plan de réintroduction des bisons est mis en oeuvre.

    1980 - SORABE
    Le Prince-Amiral lance la construction d'un réseau routeier et ferroviaire sur l'île

    1981 - LIBERISTANT
    Jung Ier succède à Salolo Ier sur le trône

    1984 - FRANCOVIE
    Edgar Jallan meurt et son fils Damien Jallan prend la tête du pays. Ses méthodes ne sont guère différentes de celles de son père et la Francovie sombre un peu plus dans la dictature.

    1988 - SORABE
    Construction du  Palais-Mitau

    1990 - FANTISPA
    Adoption de la Constitution de Fanto et de Tispana

    1990 - PIREE
    Profitant de la faiblesse du pouvoir Ducal, le Chancelier Oscar Lanoix en profite pour prendre le pouvoir. Il envoi en exil la famille ducale qui se réfugie alors à Prya et en CSH.

    1992 - LIBERISTANT
    Jirjov Desschamps renverse le roi Jung Ier et instaure la République Virtuelle du Liberistant

    1993 - SORABE
    Achèvement de la cathédrale Saint-Sigismond

    1995 - ARMARA
    La réorganisation fédérale est approuvée par référendum avec 62% de oui. Une assemblée constituante est convoquée.

    1996 - SORABE
    Construction de l'inexpugnable Fort-Sorabe

    1998 - LIBERISTANT
    Youn Do-Bi succède à Jirjov Desschamps à la présidence de la république.

    1999 - OSTARIA
    Le Roi Walther II, souffrant, meurt le 19 décembre. C'est son fils Sigmar qui lui succède. Il devient le 3e souverain du pays sous le nom de Sigmar Ier.

    1999 - KRASSLAND
    Le Krassland konnait à la fin du XXe sièkle une forte kroissance ékonomike favorisée  par la hausse de la demande mikromondiale de savonite. Entre l'aristokratie et les manutentionnaires, se développe une bourgeoisie ki ne se satisfait plus du monopole du pouvoir par le Baron et demande des réformes démokratikes. Sous la pression, le Baron Hans von Krass et le Konsul Ben von Büchhow akceptent de proklamer la Semi-Républik et konvokent des élektions législatives pour l'élektion d'un parlement (le Krasstag). Les premières élektions voient la viktoire du Parti pour la Liberté à Outrance des Citoyens Krasslandais (PLOCK), d'Homerich Simpzung ki devient le premier président de la Semi-Républik. Mais il apparait bien vite ke le Baron a dupé son monde kar les pouvoirs du nouveau président sont fort limités et la réalité du pouvoir demeure aux mains du Baron et de son Konsul.Homerich Simpzung démissionne avant la fin de son mandat. Son chancelier, von Hohenzollern, assure la présidence par interim pendant trois jours, le temps de tenter un coup d'Etat monarchiste et de se voir démis de ses fonktions par le Konsul ki assure l'interim.

    2000 - KRASSLAND
    En mars les principaux partis se neutralisent lors des nouvelles élections, entraînant l'élektion surprise de  Jean-Marc Eloquence du parti "Surtout ne rien faire" (SNRF). Il parvient a tenir ses promesses élektorales en faisant preuve d'une totale inertie mais le mékontentement s'akkroit dans la population. Départ de ministres, grêves et manifestations s'enchaînent et la pression populaire pousse le président Eloquence à la démission mettant ainsi un terme à la première semi-républik. La klasse politike reklame des réformes institutionnelles et parvient à obtenir du Konsul la konvokation d'une assemblée konstituante chargée de rédiger une nouvelle konstitution. Cette période transitoire va être régie par les Aktes Konstitutionnels provisoires ki remplacent la Konstitution suspendue. L'élektion en juin de l'assemblée konstitutante est largement remportée par l'Alliance pour le Renouveau National et l'Amélioration du Krassland (ARNAK), une large koalition de partis emmenée par l'industriel Egon Schweinwald ki obtient la majorité absolue à l'Assemblée et est aussitôt nommé chancelier. Pendant l'été profitant de la torpeur estivale, le parrain de la mafia krasslandaise, Clyde Borrowitch tente de prendre le pouvoir mais le coup d'Etat échoue, kar la population krasslandaise rassemblée derrière le gouvernement légitime du chancelier Schweinwald organise une marche sur la chancellerie ki kontraint Borrowitch à fuir à l'étranger. Sorti renforcé de ces événements, le gouvernement krasslandais se lance dans une audacieuse opération militaire. Le 22 septembre, prenant le mikromonde par surprise, l'armée krasslandaise lance l'Opération Fluo et s'empare de l'archipel de Fanz  abandonné par sa population kelkes mois plus tôt suite à un akcident à la centrale nukléaire de Nokiopolis. Le Krassland tente de faire de Fanz une colonie mais devant l'hostilité de l'ONV finit par renoncer au projet.En oktobre, l'assemblée konstituante adopte la nouvelle konstitution, markant le début de la deuxième semi-républik.Heinz-Helmuth von Kalmar est élu président mais les ennuis s'accumulent : suicide du président du Krasstag, effondrement du système bancaire suite au crash de la Banke d'Usure du Krassland, apparition d'un mouvement de rebellion armé. Le 7 décembre, les événements s'akcélèrent. Le président von Kalmar annonce sa démission et dans les heures ki suivent on apprend ke des Kafards Géants sortent de terre et s'attakent aux humains. Les fuites radioaktives de la centrale nukléaire de Krassenheim ont fait muter une kolonie de kafards produisant des kafards géants ki veulent erradiker l'espèce humaine.Face a l'invasion kafarde, les Krasslandais tentent de résister. L'aviation krasslandaise réfugiée à Prya parvient a bombarder le Krasstag où les Kafards ont établi leur kartier général et on dékouvre aussi ke les kafards ne supportent pas les chants dahus. Les Kafards Géants menaçant de s'en prendre au reste du mikromonde, l'O.N.V. décide d'intervenir. L'aviation orionnaise bombarde les gorges du Graustrom, provokant un effondrement de pans de falaises ki forme un barrage naturel. L'ékoulement de l'eau du Krassee vers la mer s'en trouvant bloké, le niveau du Krassee se met a monter, engloutissant sous les flots la plaine de Krassburg et la plupart des cités krasslandaises. Des largages de mazout sont aussi effectués en grande kantité, puis on met le feu à la pélikule de mazout rekouvrant le Krassee. Les Kafards Géants ki parviennent à survivre à l'innondation, finissent karbonisés par l'incendie. Le 15 décembre la guerre kontre les Kafards Géants est gagnée mais le pays est détruit.  

    2000 - ZOLLERNBERG - YS - NAUTIA
    La principauté d'Ys, en réponse à l'invasion krasslandaise de Fanz qu'elle perçoit komme une manoeuvre d'encerklement, replike en envahissant le Zollernberg. Craignant une guerre ouverte entre le Krassland et Ys, les deux principales puissances mikromondiales du moment. L'Organisation des Nations Virtuelles (ONV) konvoke en urgence une konférence internationale à Talamanca ki aboutit à un plan de paix prévoyant le retrait des Krasslandais de Fanz et des Yssois du Zollernberg.

    2000 - PIREE
    Le pays se sépare en deux. La partie ouest rejoint la confédération des états du sud. La partie est demeure sous l'emprise de Lanoix jusqu'à sa mort sans successeur puis  rejoint la Syldavie.

    2000 - SKOTINOS - FANZ - KRASSLAND
    En juin 2000 l'explosion de le centrale nucléaire de la capitale fanzienne Nokiopolis conduit à l'effondrement de la monarchie fanzienne, laissant les provinces de l'empire livrées à elles-mêmes dans une situation de chaos qui voit de nombreux habitants s'exiler vers le nord et l'est de l'archipel fanzien afin de fuir les retombées radioactives. La Semi-Républik du Krassland tente de tirer profit de la situation en annexant brièvement l'archipel fanzien en septembre 2000 mais devant l'hostilité de la communauté micromondiale finit par renoncer à ce projet.

    2000 - VALDISKY
    Vers la fin du XXe siècle un groupe de rénovateurs dirigés par Caius Scipion tentent de préserver l'unité du Centuryon en dotant le pays d'institutions modernes. Ils investissent dans la rénovation des forces armées et tentent d'abolir le système clanique. Mais ce mouvement arrive sans doute trop tard pour sauver un Centuryon déjà très morcelé entre ses composantes régionales. La démographie et l'économie du Centuryon ne lui permettent plus de jouer dans la cour des grands et le pays tombe sous l'influence grandissante de son voisin krasslandais en plein boom économique. L'ambassadeur du Krassland à Senturia semble même a un moment donné être le véritable maître du pays. L'effondrement de la puissance du Krassland lors de la tragique Guerre des Kafards vient toutefois mettre un terme a cette tutelle krasslandaise.

    2000 - PRYA
    A la fin du XXe siècle, la démocratisation des institutions est en cours et les élections voient le triomphe du parti Utopie Nationale de Clarine Cartier, la première femme à accéder à la fonction de Premier Ministre. Hélas, coup sur coup, deux évènements tragiques portent un rude coup au pays. Il y a eu d’abord la mort subite et inattendue du jeune roi Piery Ier, disparu sans laisser d’héritier. Et, alors que le pays est encore sous le choc, le volcan du mont Palatar entrte en éruption obligeant une évacuation d’urgence de la population par mesure de sécurité.Après plusieurs mois le Mont Palatar finit par se calmer et lorsque les vulcanologues assurent que tout danger est écarté, le pays s’ouvre à nouveau permettant aux Pryans de rentrer d’exil dans leur pays entretemps transformé en république par un gouvernement provisoire composé d’Otto Schweinwald, Maliah et Arpad Orenko. Le 7 décembre 2000 marque la renaissance de Prya et c’est pour cela que le 7 décembre a été choisi comme fête nationale.
    avatar
    Jérôme Plassel

    Messages : 113
    Date d'inscription : 20/09/2017

    Re: Histoire du micromonde

    Message par Jérôme Plassel le Dim 17 Déc 2017 - 13:06

    Ouah, super Smile.

    Je lirai ça, quand j'aurai le temps.

    EDIT : Je risque de modifier légèrement l'Histoire d'Ostaria, notamment concernant l'annexion de l'Orbône par le Brifalle ...
    avatar
    Joseph Kirov

    Messages : 749
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Re: Histoire du micromonde

    Message par Joseph Kirov le Dim 17 Déc 2017 - 17:16

    Pendant les vacances de Noël, je ferais une histoire plus complète de l'année 2017.

    Histoire du Kolozistan



    L’histoire du Kolozistan fut à l’origine intimement liée à celle du Belondor. Annexé par ce dernier vers -1100, le Kolozistan était à son origine un petit duché nommé Duché du Kolozistan qui comprenait Belgograd et les alentours. Au cours des siècles, des jeux de pouvoir et des guerres internes, le Kolozistan trouvera à peu à peu sa taille actuelle.

    En 1734 naît un noble, fils du feu Duc, et très ambitieux, Ivan de Kolozistan. Profitant alors de la montée en puissance du Duché et de l’instabilité de l’empire du Belondor, Ivan proclame l’indépendance du Kolozistan en 1754, provoquant alors la première guerre de l’histoire du pays, plus communément appelée « Guerre des Deux Royaumes ». Cette guerre qui s’étalera sur 4 ans verra la victoire du Kolozistan en 1758 en majorité dûe aux multiples conflits que connaît le Belondor à l’époque.

    Enfin indépendante, la véritable histoire du Kolozistan commença en 1759 avec le sacre d’Ivan comme roi du Kolozistan.

    Ivan Ier fut sacré Roi par l’Eglise le 24 juin 1759 en la nouvelle cathédrale de Belgograd. Cette cathédrale devient rapidement une nécropole royale, constituant un lieu de culture monarchique par excellence. Le jeune Roi s'applique tout d'abord à réformer et rétablir l’ordre, son royaume ne pouvait plus reposer sur le vieux système Ducal issu de l’occupation du Belondor. En 1761, il confia des fiefs à ses généraux, à ses alliés au combat et à ses fidèles. Par cela, il voulait tant récompenser ses loyaux, que contenir les ambitieux, gérer le territoire, maintenir l'honneur, subvenir aux besoins de ses sujets et les protéger d’une attaque du Belondor ou d’Edoran.

    Le pouvoir était à l’époque peu centralisé pour pouvoir gérer rapidement toute tentative d’invasion. Le Roi était maître en son royaume, mais il devait respecter les libertés locales. Ce fonctionnement des premiers temps est décrit par les historiens comme "sain équilibre".

    En 1794, atteint d’une maladie Ivan Ier fit sacrer son fils Pierre, peu avant de mourir, afin de parer toutes velléité de rébellion des féodaux. Son fils lui succéda sur le trône le 8 mai 1795 mais ne put régner bien longtemps. Alors que contre toute logique, il tenta de créer l’absolutisme royal, il fut assassiné par un des conseillers royaux mécontent du fait qu’il voulait diminuer les pouvoirs des princes féodaux. Assassiné en 1802, son fils, Iaroslav monta alors sur le trône, mais le royaume, miné par des conflits internes, ne peut résister à l’attaque du Centuryon, marquant un coup dur pour la dynastie Svonyak et l’annexion du Kolozistan en 1804.

    Toutefois après des décennies d’existence, une identité Kolozistanaise était née, Iaroslav qui était en exil forcé, revient au pays en 1810, date de départ de la « Guerre de la Libération » qui durera trois ans et aboutira à la libération du pays en 1813, suite à la Bataille de Roudky qui offrira une cuisante défaite aux envahisseurs. Iarosvlav est à nouveau proclamé roi en 1814 jusqu’à sa mort en 1840, où son fils Igor lui succédera.

    Sous son règne, le Kolozistan connaîtra un âge à d’or à tel point que même sous les Républiques et encore aujourd'hui, ce Roi est bien vu par la population, certains Merksistes l’utilisant même pour leur propagande. Malheureusement en 1861, Igor meurt sans aucun enfant et les Républicains profitent de la situation pour lancer une révolution qui aboutira à leur défaite après 5 ans de guerre. La victoire Royaliste étant incontestable, c’est le neveu de l’ancien Roi, Oleg, qui monte sur le trône. Marqué par la révolution qui a fait souffrir le pays, il commencera une politique autoritaire et ultraabsolutionniste qui provoquera en 1896 une révolution qui cette fois se terminera par la victoire des Républicains, l’instauration de la République et l’abolition de la Monarchie par la condamnation à mort d’Oleg.

    La République est définitivement proclamée en 1897, et sera une époque assez calme pour le Kolozistan, toutefois un complot Royaliste visant à établir le fils d’un des frères d’Oleg sur le trône fait trembler la République et une crise politique autant que sociale s’installe. En 1946, le Centuryon profite à nouveau de la crise et annexe le Kolozistan.

    Cette occupation ne sera pas acceptée par la population et de violentes manifestations éclatent en 1954. Les manifestants sont réprimés par le régime, ce dernier est condamné par le reste des états voisins et des sanctions tombent contre le colon.

    Cette période sera marquée par une grande instabilité de la région. En 1966, un attentat revendiqué par le Front de Libération du Kolozistan fait 150 morts et plus de 2 000 blessés dans la capitale. En 1979, grande grève dans la sidérurgie. Le pays est paralysé et le Gouvernement la réprime dans le sang. 250 personnes seront tuées, et des centaines seront condamnés à mort. En 1985 de grandes manifestations d'étudiants ont lieu dans tout le pays. Le Gouvernement de Centuryon envoie l'armée aider la police et ordonne à ce qu'on tire sur les manifestants. Ce sera la plus sanglante répression de l'Histoire du Kolozistan : 1 600 morts et plus de 5 000 blessés. Il y aura des milliers de manifestants arrêtés, et des centaines seront fusillés. En 1996, alors que le Kolozistan est exsangue de part les violentes répressions et les exécutions sommaires, une opposition puissante commence à se créer, composée de démocrates et de nationalistes Kolozistanais, de gauche comme de droite.

    Cette période sera tout de même assez creuse, mais la pépinière explosera en 2010, quand les Merksistes lancent une révolution dans l’est du pays. Chaque ville où ils passent, des dizaines de Kolozistanais viennent grossir les rangs. À l’ouest, des Nationalistes commettent des attentats et assiègent des bâtiments officiels, provoquant en 2011, une guerre civile qui fera 100 000 morts entre le Centuryon et les indépendantistes Kolozistanais. En 2012, la Principauté de Centuryon ne contrôle plus que 25% du territoire, le reste étant aux mains des indépendantistes. Des raids aériens sont menés pour écraser la rébellion.

    En 2014, miné par des conflits internes , les Nationalistes reculent tandis que les Merksistes libèrent Dzerjinsk sous l’égide de Vladimir Illich Sokolov. En 2015 alors que les Nationalistes reprennent des couleurs avec la nomination d’un certain Joseph Kirov à leur tête, les Merksistes prennent eux la capitale, et Belgograd tombe le 15 février 2015. Le cessez-le-feu est signé le 1er septembre 2015 et Centuryon retire ses troupes.

    Le 1er février 2016, Vladimir Illich Sokolov, grand vainqueur de la Guerre civile, proclame l'indépendance et la création de la République du Kolozistan. 2016 sera une année tendue lorsque les Nationalistes et Merksistes doivent décider qui prendra le pouvoir de la nouvelle République. Pour éviter une guerre civile, Joseph Kirov part à l’étranger et laisse la place à Vladimir Illich Sokolov. Après une année au pouvoir marqué par une épidémie de flémingite et une crise institutionnelle, Joseph Kirov revient au pays et gagne la première Election Présidentielle, emmenant les Nationalistes au pouvoir.

    Chapitre 5
    Année 2017


    08 janvier : Le libéral-nationaliste du PRK Joseph Kirov devient Président de la République, avec 66,67% des suffrages.

    15 janvier : Le PRK termine en tête des élections Législatives, mais doit faire une coalition avec le MIS pour avoir la majorité à la Rada.

    20 janvier - 31 janvier : Des grèves éclatent dans tout le pays, pour s'opposer à la Loi controversée sur le droit de grève adoptée par la Rada.
    Toutes les grèves ne durent qu'une journée, sauf à Dzerjinsk, où les manifestants s'installent sur la Place Rouge et vire en rébellion populaire. Dzerjinsk connait des scènes de guérilla urbaine, qui rappellent la guerre civile. Le Président Kirov, voyant le Kolozistan proche de l'implosion, reçoit les leaders des manifestations pour discuter.

    01 février : Le Nord-Roudky vote par référendum pour son indépendance, avec 84,6% de Pour. Immédiatement, le Président de la République Joseph Kirov coupe électricité, eau, gaz et ferme les entreprises. La République Populaire de Dzerjinsk est créée, et à la surprise générale, c'est un militaire anti-merksiste qui s'autoproclame Président, faisant craindre une guerre civile dans cette région majoritairement merksiste.

    03 février - 07 février : Après des provocations de la junte militaire en République Populaire de Dzerjinsk, le PMLGK et le MIS appellent le peuple de Dzerjinsk à résister. Le Maire de Dzerjinsk est assassiné, et des groupes de résistance commettent des attentats contre la junte. C'est la guerre du Nord-Roudky, remportée par l'armée Kolozistanaise, qui fera plus de 1 450 morts et près de 2 500 blessés.

    09 février : L'éphémère République Populaire de Dzerjinsk réintègre le Kolozistan, avec 57,5% de oui au référendum.

    15 mars - 25 mars : Le Kolozistan organise les Jeux Microlympiques d'Hiver, à Belgograd.

    16 mars : Une nouvelle Constitution est adoptée par la Rada. C'est le début de la IIème République du Kolozistan.

    08 avril : Le libéral-nationaliste Joseph Kirov est réélu Président de la République pour un second mandat consécutif, avec 51,91% des voix.

    10 mai : Vladimir Illich Sokolov, père de l'indépendance, figure du merksisme et premier Président de la République, décède à l'âge de 62 ans.

    12 mai : Lâché par le MIS, le Président de la République Joseph Kirov annonce la dissolution de la Rada. Une première dans l'histoire de la République.

    13 mai : Percival Cupidus, fondateur du Mouvement International Socialiste (MIS), décède dans un accident de voiture à l'âge de 36 ans.

    23 mai : Après des incidents de frontière et une occupation par l'armée Kolozistanaise pendant près de 2 semaines de la Principauté de Travnà (administrée par le Saint Empire d'Edoran), le référendum sous contrôle d'observateurs de l'ONA valide la rétrocession de Travnà à la République du Kolozistan, avec 77,8 % de OUI.

    08 juillet : Svetlana Sokolova est élue Présidente de la République avec 51,73 % des voix. Les Merksistes reviennent au pouvoir au Kolozistan après 2 mandats consécutifs des nationalistes.

    25 août : Max Koloshilov, ancien Ministre, est exécuté après avoir été condamné pour tentative de meurtre, déstabilisation de l'Etat et corruption. C'est le premier condamné à mort depuis l'indépendance.

    31 août : Une nouvelle Constitution est adoptée par la Rada. C'est le début de la IIIème République du Kolozistan.

    06 septembre : Second attentat de l'histoire du pays. Un kamikaze se fait exploser dans le métro de Belgograd : 15 morts et 81 blessés. Une nouvelle fois, l'attentat est revendiqué par les Forces Noires - Branche Dissidente Ultra-Activiste (FN-BDUA).

    08 octobre : Nurzan Kazakhaïev est élu Président de la République avec 63,44 % des voix. Les nationalistes prennent le pouvoir pour la première fois. Svetlana Sokolova, la Présidente de la République, merksiste, est battue dès le 1er tour.

    07 décembre : Coup d'Etat Pavloviste. Piotr Lazarenko prend le pouvoir et se proclame Président de la République. Svetlana Sokolova est arrêtée. La résistance se forme, mais elle est sévèrement réprimée par l'armée.

    12 décembre : La guerre civile fait rage dans le pays, seuls Novogrod et Dzerjinsk sont encore sous contrôle des loyalistes. L'ONA ouvre un sommet extraordinaire,
    et la Russlavie intervient militairement pour chasser les Pavlovistes.
    avatar
    Charles de Hauteville

    Messages : 197
    Date d'inscription : 26/07/2017

    Re: Histoire du micromonde

    Message par Charles de Hauteville le Dim 17 Déc 2017 - 17:49

    Il te faut intégrer l'Histoire d'Edoran. Je remettrai le lien ici quand j'aurais le temps
    avatar
    Picaban

    Messages : 730
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Re: Histoire du micromonde

    Message par Picaban le Dim 17 Déc 2017 - 19:19

    La Francovie à mis à jour son histoire (reprenant ce qui est écrit dans l'oeuvre krasslandaise) de façon approfondie mais compte révéler cela lors de la prochaine exposition micromondiale courant janvier ou fevrier finalement.

    C'est une excellente chose de relancer ce sujet et j'ai hate de regarder l'histoire d'Ostaria.
    avatar
    Krassland

    Messages : 141
    Date d'inscription : 27/08/2017

    Re: Histoire du micromonde

    Message par Krassland le Dim 17 Déc 2017 - 23:24

    La version que j'ai postée ici de la chronologie de Vorski est celle que j'ai dans mes archives (on dira que c'est la 1ere édition). Je me souviens que j'avais intégré des ajouts directement sur le forum (par exemple sur l'histoire d'Edoran) mais cette 2e édition s'est perdue avec la fermeture de l'ancien forum.

    Si vous voulez ajouter des éléments pour une future 3e édition, je vous invite a les ajouter ci-dessous et je les intégrerais par la suite. Je pense notamment à l'histoire des Etats récents qui ont rejoint le micromonde après la publication de cette chronologie.



    Je pense que pour l'élaboration de l'histoire micromondiale nous pouvons considérer qu'il y a deux types d'ajouts : d'une part ceux qui s'intègrent sans problème dans le corpus préexistant et d'autre part ceux qui s'inscrivent en contradiction avec le corpus préexistant.

    Dans le premier cas de figure l'ajout du nouvel élément ne pose pas de problème car l'on conserve la cohérence de l'ensemble. Par contre dans le second cas de figure cela devrait ouvrir un "débat d'historiens" pour définir si le nouvel élément invalide et supplante l'ancien qu'il contredit ou si le nouvel élément doit être rejetté ou modifié.

    Imaginons par exemple qu'un nouvel Etat présente un élément de son histoire nationale sous la forme "1907 - Les merksistes prennent le pouvoir dans le pays". Il entre clairement en contradiction avec la chronologie prééxistante puisque le merksisme est une doctrine qui se réfère à Heidy Merks qui n'était même pas née en 1907. Le débat d'historiens devrait permettre de clarifier la situation. Peut être que cet Etat utilise un calendrier différent du notre et que leur 1907 correspond a notre 2007 auquel cas la référence au merksisme est valable. Ou alors il se peut que le terme merksisme ait été utilisé par erreur et qu'il faudrait corriger le texte et en fait parler de krassavatisme en référence à un autre révolutionnaire krassauersteinois ayant lui vécu au XIXe siècle. Dans d'autres cas de figure on peut imaginer qu'une nouvelle version d'un événement historique émerge et supplante l'ancienne version car on sait que les nouvelles découvertes historiques ou archéologiques peuvent remettre en question certains faits que l'on croyait établis. Par exemple on peut imaginer qu'on découvre qu'un navire qui selon l'histoire connue avait sombré lors d'une tempête aurait en fait été coulé par des pirates. Mais toute remise en question d'un fait anciennement établi ne devrait pouvoir se faire qu'avec une solide argumentation et seulement si la nouvelle version est approuvée par une majorité des "historiens".

    avatar
    Représentant Belgogien

    Messages : 168
    Date d'inscription : 22/09/2017

    Re: Histoire du micromonde

    Message par Représentant Belgogien le Lun 18 Déc 2017 - 14:54

    Je vais modifier la page histoire du Belgoge pour pouvoir faire un peu plus réaliste.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 460
    Date d'inscription : 23/12/2010

    Re: Histoire du micromonde

    Message par Admin le Lun 18 Déc 2017 - 19:34

    Krassland a écrit:La version que j'ai postée ici de la chronologie de Vorski est celle que j'ai dans mes archives (on dira que c'est la 1ere édition). Je me souviens que j'avais intégré des ajouts directement sur le forum (par exemple sur l'histoire d'Edoran) mais cette 2e édition s'est perdue avec la fermeture de l'ancien forum.

    Oui c'est vrai que c'était un super travail...Quelle perte la 2ème Edition. Je vais me consacrer plus à l'histoire récente d'Armara et de Pirée... Vu que je ne peux pas passer trop de temps ici.
    avatar
    Représentant Belgogien

    Messages : 168
    Date d'inscription : 22/09/2017

    Re: Histoire du micromonde

    Message par Représentant Belgogien le Lun 18 Déc 2017 - 22:52

    C'est bon j'ai modifié si tu veux tu peux l'intégrer.

    Contenu sponsorisé

    Re: Histoire du micromonde

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 20 Sep 2018 - 18:54