Archipel du Micromonde Francophone

Le micromonde est un monde imaginaire, peuplé de populations tout aussi imaginaires.


    Actualités zollernoises

    Partagez
    avatar
    Zollernberg

    Messages : 36
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Actualités zollernoises

    Message par Zollernberg le Ven 12 Jan 2018 - 21:37



    MAISON DE LA GRANDE-DUCHESSE


    Le Chambellan de la Cour, par mandement de Son Altesse Royale Charlotte-Marie II, par la grâce des Dieux, Grande-Duchesse de Zollernberg, a l'honneur et le plaisir d'annoncer le mariage de Son Altesse Royale la Princesse Marguerite, sa soeur, avec Sa Majesté le Roi Stanislas II de Palogne.

    La cérémonie se déroulera dans le rite éthériste en la Cathédrale Sainte-Karolina sise à Kosciusko-Cɀestochowa, capitale du royaume de Palogne, le 14 janvier 1928.

    Giselbrecht von Apfelheim
    Porte-parole du Palais

    avatar
    Zollernberg

    Messages : 36
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Re: Actualités zollernoises

    Message par Zollernberg le Dim 28 Jan 2018 - 22:06



    PALAIS DE L'ADLERSBERG
    Premier ministre de S.A.R.

    Dimanche 28 janvier 2017

    Communiqué


    Le Secrétariat général du gouvernement confirme la présence de L'Honorable Tourde Lemberg, ministre du Trézor, en charge des transports et de L'Honorable Zerge Schweitzer, président de Zollernbahn et de ZollernRail, à la réunion relative au Transterranovien organisé par l'OFTRAN de la Confédération de Scanthénoisie-Helvétia.

    avatar
    Zollernberg

    Messages : 36
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Re: Actualités zollernoises

    Message par Zollernberg le Sam 10 Mar 2018 - 4:44



    MAISON DE ZOLLERNBERG
     
    Par ordre de Son Altesse Royale, le Chambellan de la Cour


    a l'honneur d'annonce le mariage de

    Son Altesse Royale Charlotte-Marie II,
    Grande-Duchesse de Zollernberg,
    Impératrice de Maurésie & des Zindes,
    Princesse d'Angmar, de Klausbourg, de Persis & de Laufenbourg,
    Duchesse de Wladisky & Magnat de Palogne,
    Seigneur des Îles Océanes,
    Protecteur de Zabrück-Crassauerstein,
    Défenseur de la Foi

    &

    du Sieur Léopold Osterman-Ivanovitch



    La cérémonie religieuse sera célébrée dans le rite Zorthodoxe en la cathédrale Saint-Joseph de Wilhelstaufen par Son Eminence Révérendissime Monseigneur le carzinal Ztanizlaz Molenkopv von Zabrücksi, Archevêque de Kroenenberg, Légat du Patriarche, Grand-Aumônier de la Cour, le jeudi 15 avril, à 16 h 30, selon le calendrier international en vigueur. Elle sera suivie d'une réception au Palais Cobourg. Le bal en l'honneur des époux sera précédé d'un dîner réunissant les souverains et parents des maisons régnantes, chefs d'état et de gouvernement étrangers, les représentants d'organisation internationale, les pairs de la Couronne, le gouvernement de Son Altesse Royale, les chefs d'état-major et le corps diplomatique présent à la capitale.
    Le présent faire part tient lieu d'invitation. Frac pour les civils, uniforme pour les militaires
           

    avatar
    scanthel

    Messages : 495
    Date d'inscription : 29/07/2017
    Age : 17
    Localisation : Aarosia

    Re: Actualités zollernoises

    Message par scanthel le Mar 3 Avr 2018 - 7:42

    Spoiler:
    Bonjour,

    Une conférence se tient actuellement à Aarosia sur le développement du Transterranovien. Si le Zollernberg s'y joint dès à présent, nous pourrions alors évoquer le futur du Rail sur le Continent Nord et éventuellement un raccordement de Kolstadt à Helvia.

    Merci de déléguer au plus vite un zollernois si possible.

    Arrow lieu de la réunion
    avatar
    Zollernberg

    Messages : 36
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Re: Actualités zollernoises

    Message par Zollernberg le Sam 14 Avr 2018 - 0:35



    Les partis en ordre de bataille




    Il y a une semaine s’ouvrait  à Wilhelstaufen en l'hôtel de Nazzau, le 31e congrès du Parti Conservateur. L'enjeu était de taille. Le Premier Ministre Adelzcott, président du PCZ depuis près de 12 années ayant annoncé sa retraite politique ne briguera pas de troisième mandat de Premier Ministre. L'élection du week-end  dernier ressemblait donc à s'y méprendre à une primaire dont le vainqueur représenterait les couleurs du PCZ dans la campagne à venir. L'enjeu est de taille puisque le vainqueur était assuré d'un ticket pour l'Adlersberg, sauf cataclysme politique comme il ne s'en produit plus.

    Deux candidats étaient déclarés à la successeur du Stentor - surnom donné au chef du gouvernement sortant - : le Prince Zabrücksi, 48 ans, Ministre des affaires extérieures sortant, tenant de la ligne libérale-nationaliste, décentralisatrice et régionaliste, était opposé au Colonel-Général Vicomte Johann von Schwartzwolf de Ztrazhbury, 64 ans, officier général représentant le Grand-Duché à l'état-major de la Grande Alliance et ministre délégué aux affaires de la Nation zollernoise, incarnant un conservatisme social.
    Le congrès a vu sans surprise la victoire de Monsieur le Prince, réunissant sur sa tête 87 % des suffrages ; bénéficiant du soutien affiché du Premier Ministre Adelzcott. Il devrait donc sans surprise succéder à son grand-père et son père à la primature.

    Il a annoncé dans la soirée de dimanche à lundi la nomination de son bureau : Tourde Lemberg, le célèbre magnat âgé de 59 ans, actuel Ministre du Trézor, tenant d'une ligne libérale, au secrétariat général. Personnage clé, il assumera également la direction de la campagne des 31e élections générales et des 6e élections provinciales, des rumeurs le donnant déjà numéro 2 du prochain gouvernement, aux affaires extérieures. Hanz von Felgenheim, 64 ans, actuel ministre délégué au commerce extérieur auprès du Ministre Lemberg, poids lourd de l'industrie agroalimentaire est nommé Trésorier du parti. Fils du Premier Ministre à l'appétit légendaire, il est un personnage pivot du dernier congrès ; le trait d'union entre les deux nouveaux hommes forts du parti. En effet, par ses fonctions ministérielles et son adhésion à la ligne libérale le ministre Felgenheim est un proche de Lemberg, et par son appartenance membre du club zabrückois - nom du lobby régionaliste éponyme - il est du cercle des amis du nouveau président.

    Les autres formations se mettent également en ordre de bataille.  Au parti libéral le duc de Wilhelstein cède la main à son ancien colistier, Alan Gehhilfe, 55 ans, Lieutenant-Gouverneur de Wilhelstein, président d’Air Zollernberg avant son entrée en politique. Le bureau du parti est entièrement renouvelé, le juge Sonnenblum étant décédé le mois dernier, et Kemnitz souhaitant se consacrer davantage au Zport Bild, journal sportif dont il est un des principaux rédacteur. Rupprecht Birke, 67 ans, chef de file dans le Wasserland devient secrétaire général du parti. Enfin, David Razzmuzzen, chef de file dans le Kolstein prend le poste Trésorier. Enfin, il est à noter la nomination comme directeur de campagne, de Franz Unterholz, jeune premier, chef de file dans le Silverstein.

    Les changements les plus intéressants viennent sans nul doute de la Ligue Patriote. Après leur défaite aux dernières élections, les Patriotes semblaient exsangues. Tirant les conclusions de son échec aux législatives, Mozley a choisit de donner une respectabilité à son parti, poussant d’abord au départ les cadres les plus républicanisant et socialisant dont celui de son trésorier, Florian Philipp, conseiller provincial du Zabrück. Ensuite, il a recentré son discours sur les fondamentaux de son parti : l’identité zollernoise, la réunion de la Nation zollernoise, et l’instauration d’un Etat fort capable de défendre l’honneur du Zollernberg – face au Krassland et à l’ONA – et d’assurer la prospérité des Zollernois. Enfin, il a accueillit en son sein, et à renfort de communication, des pairs de la Couronne, lui apportant une caution morale, politique et monarchiste – Mozley était suspecté de républicanisme, ce qui, lors des dernières élections avaient fait fuir les voix des classes moyennes -. Ainsi, le Baron de Forzinger le Vicomte de Siegbaden ou encore le colonel François-Antoine de Klausbourg  figurent-ils parmi les membres du les plus actifs du parti.

    Quoiqu’il en soit des équipes de campagne, les conditions de victoire des libéraux comme des patriotes dépendent de la capacité du parti conservateur à mobiliser son électorat. Il peut faire défaut comme ce fut le cas par le passé. Si les conservateurs sont assurés d’emporter la primature, il n’est pas certain qu’ils fassent le grand chelem des provinces, risquant dans les pires projections de perdre jusqu’à quatre des six exécutifs provinciaux qu’ils détiennent. Enfin, toujours dans le pire des scénarios, il se peut qu’ils n’aient qu’une majorité relative au Parlement et qu’ils aient besoin du soutien de l’une ou l’autre des formations politiques pour gouverner, les obligeants à amender leur programme.
    - Alexius Brézé, rédacteur-en-chef politique -
    avatar
    Zollernberg

    Messages : 36
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Re: Actualités zollernoises

    Message par Zollernberg le Dim 22 Avr 2018 - 22:09

    Les jeux sont faits !


    Alors que le scrutin des 31e élections générales et provinciales se termine, tour d'horizon des la liste des chefs de file et des listes en présence province par province. Dévoilées mardi dernier par les commissions électorales des partis en présence la liste des candidats avait laissé quelques surprises.

    A Wilhelstaufen, là où on attendait naturellement Wilhelm Bernhardt, qui avait été, durant de longues années, le bras droit d'Adelzcott à l'hôtel de ville de la capitale et dont le départ de la Cour Suprême semblait augurer une candidature à la députation, c'est Alize Lemberg, soeur de Tourde, qui a été choisie, devenant la première femme en mesure d'être élue à la députation à la capitale et pour le PCZ. Malgré le soutien du premier ministre et député sortant, l'ancien juge paye là son choix politique de soutenir un rapprochement avec la Ligue Patriote et un durcissement de la ligne conservatrice du parti. Elle devrait affronter dans la circonscription capitale, le journaliste sportif, Félix Kemnitz, 76 ans, candidat déclaré du parti libéral.

    La circonscription de Kolstadt devrait laissé place à un duel de génération. Le député sortant, Ludwig Meier, âgé de 82 ans, obscur ministre délégué à la protection de l'environnement dans le gouvernement Adelzcott, apparaît comme le candidat de l'eztablishment et des élites wilhelstaufenoises. Il devrait affronter le candidat libéral David Razzmuzzen, trésorier du parti. Son deuxième de liste, candidat pour les Marches du Zomberg est un inconnu du grand public et novice en politique. Il s'agit de Peter Ruzzo, âgé de 36 ans, soutenu par le puissant syndicat des chantiers navals de Port-Zaïd. Ce dernier semble réussir à mobiliser l'électorat ouvrier et dont on attend un score important dans les villes industrielles de la province. Le Baron de Forzinger y représente la Ligue Patriote.

    La circonscription de Zotterdam reste amarré aux Lemberg, puisque Tourde continuera d'y représenter les couleurs de son parti. Il bénéficie de l'appui financier de la banque Lemberg et de la Guilde des marchands de Zotterdam - dont on dit d'ailleurs qu'il aimerait prendre la tête au départ de l'actuel capitaine-général Jan van Zrecken -. Celui qui fait figure de candidat du capitalisme sera opposé au conseiller provincial Franz Unterholz, âgé de 32 ans, originaire du Zilverwald, entré en politique grâce à la coopérative forestière de la ville éponyme. Ceci n'a rien d'officiel, mais ce dernier compterait parmi ses donateurs la Compagnie générale pourtant réputée proche du pouvoir. Sa présidente et propriétaire est nul autre que la Duchesse de Silverstein, resté proche des milieux libéraux après la mort de son mari. Le conseiller provincial Hunterholz, à l'origine de la manoeuvre de rapprochement, aurait ainsi vu son fond de campagne financé à hauteur de 55 % par le trust national. Faut-il y voire dans cette élection la rivalité qui se joue dans les milieux d'affaires entre la Générale et le Groupe Lemberg dont l'indépendance du réseau financier de la Compagnie Générale et la montée en puissance au cœur du nouveau pouvoir conservateur inquiètent.

    Au Wilhelstein, on a assisté au duel déjà connu, sans rebondissement mais ô combien savoureux, entre le successeur annoncé du Duc de Wilhelstein, Alan Gehhilfe, lieutenant-gouverneur de la province et président du parti libéral et le conseiller provincial Marty Hugginz, propriétaire du train touristique de Zetternich & chef de l'opposition provinciale.

    En Wasserland, faute de candidat conservateur sérieux dans la province, le député sortant Radülf Friedlander, 83 ans, se représente à son siège. L’actuel ministre des Affaires extérieures et tout puissant directeur des ZZZ était opposé au leader nationaliste, Ozwald Mozley. Ce dernier à la tête d’un parti renouvelé, purgé de ses membres républicanisant et socialisant, espère réitérer l’exploit de mars 2017 et ravir la province au Lion de Zollenheim. En marge du duel, le candidat du parti libéral, le Duc de Wasserland, Albrecht von Richthofen, 54 ans, pair de le Couronne et ancien avocat au cabinet Watersee & associé, mais aussi neveu de la très célèbre féministe, fait figure d'outsider.

    Zollenheim avec ses 141 sièges est une des deux circonscriptions clés du scrutin - avec Wilhelstaufen et ses 193 sièges. Le député sortant et nouveau président du PCZ, Philipp Molenkopv von Zabrücksi, candidat à la primature, trouve dans une région dont il est gouverneur et où la famille est solidement implantée depuis des siècles puisque ces ancêtres en furent les souverains et maîtres jusqu'à l'Acte d'Union de 1559, un électorat solide alliant des milieux conservateurs aux milieux rattachistes. Il sera néanmoins attaqué sur son aile régionaliste et sur sa droite conservatrice par la présence d'une liste libérale ayant fait alliance avec les régionalistes de l'ancien PNZab et d'une liste nationaliste. Monsieur le Prince sera donc opposé au candidat libéral, le canonique Zerge Zchweitzer, âgé de 88 ans et toujours bien portant, qui a accepté de relever l’étendard du PLZ dans une province qui était traditionnellement leur fief électoral et qui n'a plus été gagné depuis des années. Il faudra convaincre l'électorat ouvrier de Zollenheim qui a tant fait défaut désormais acquis au sirène du nationalisme. Le président de la ZollernBahn et ancien ministre libéral pourra compter sur une alliance audacieuse avec le Rassemblement zabrückois, parti régionaliste, avatar légal du PNZab, interdit pour ses idées indépendantistes lors des dernières élections. L'accord négocié par Franz Unterholz, directeur de la campagne libérale et candidat dans le Silverstein, donne aux régionalistes 19 des 141 sièges de députés à pourvoir en cas de victoire, et 14 % des sièges de conseiller provinciaux de la liste, leur permettant ainsi d'être largement représenté au Parlement et au Conseil provincial. Enfin une partie restée secrète de l'accord laisserait place, en cas d'arrivée au pouvoir des libéraux à l'autodétermination de la province zollernoise de Zabrück qui aurait à choisir entre le rattachement au Zabrück-Crassauerstein ou le maintien dans le Grand-Duché et à la révision des accords de protectorats favorables aux intérêts zabrückois. Ainsi, Eduard de Dalberg, président du Rassemblement zabrückois, figure-t-il en seconde position sur la liste libérale, et aurait d'ors et déjàa obtenu sa nomination au siège de lieutenant-gouverneur et un secrétariat dans l'exécutif provincial en cas de victoire dans la province. Les nationalistes eux, auront pour chef de file, le Vicomte de Siegbaden, 32 ans, fils aîné du Duc de Wasserland, candidat libéral dans son duché, ancien médecin des armées, brièvement bourgmestre de Merkurberg, dans la banlieue de Zollenheim.

    Résultat des élections demain. La forte mobilisation laisse suggérer une large victoire conservatrice.[/font=Courier New]
    avatar
    Zollernberg

    Messages : 36
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Re: Actualités zollernoises

    Message par Zollernberg le Dim 29 Avr 2018 - 23:12


    La nouvelle génération conservatrice au pouvoir




    Les 31e élections générales ont vu sans surprise la victoire du Parti Conservateur ; victoire large et sans appel illustrant la capacité de mobilisation de l'électorat de droite et l'âme profondément conservatrice de la population zollernoise. Circonscription par circonscription s'est une véritable vague bleue qui a déferlé sur le Grand-Duché, emportant au scrutin provincial 5 des 6 provinces zollernoises ; le Wilhelstein demeurant acquis au libéralisme. Seul le résultat mitigé du président du PCZ dans sa province du Zabrück, ou il devait faire face à un front libéral-régionaliste PLZ-RZ sur sa gauche et aux nationalistes de la Ligue Patriote sur sa droite ternit la victoire écrasante du parti conservateur. Néanmoins le nouveau chef de la majorité pourra compter sur 492 députés (sur 510) entièrement acquis à sa cause.

    Philipp Molenkopv von Zabrücksi succède ainsi à son père, son grand-père et son arrière-grand-père - ce dernier ayant porté le titre de principal ministre - à la fonction de chef de gouvernement. Le nouveau Premier Ministre peut compter sur une équipe gouvernementale rajeunie. Tourde Lemberg prend, sans surprise, les reines du ministère des affaires extérieures, avec pour dossier prioritaire la difficile question krasslandaise, et le très technique dossier de la liaison ferroviaire Aarosia-Kolstadt. Le colonel général Johann von Schwartzwolf, 64 ans, doyen du gouvernement, officier général de l'état-major de la Grande Alliance ayant derrière lui une longue expérience de gouverneur - il entame son quatrième mandat comme gouverneur des Zorcades après plus de quinze ans d'exercice - devient ministre des affaires intérieures. Hanz von Felgenheim, ministre délégué au commerce extérieur dans le gouvernement Adelzcott récupère son ancien ministère de tutelle, succédant à Tourde Lemberg comme Ministre du Trésor. Enfin, c'est certainement l'atout charme du gouvernement, Alice Lemberg, ministre délégué aux Beaux-Arts dans le précédant gouvernement, jeune soeur du ministre des affaires extérieures, née en CSH lorsque son père, Alexander Lemberg, y était en poste en qualité d'ambassadeur, récupère un portefeuille de plein exercice, devenant ministre du Trésor.

    Du côté parlementaire, le perchoir de l'assemblée revient à Ludwig Meier, doyen des députés conservateur, ancien ministre délégué à la protection de la nature, désormais deuxième personnage de l'Etat après le premier ministre.

    Prochain rendez-vous politique demain. La Grande-Duchesse ouvrira la 31e session du Parlementaire au côté de son époux le Duc de Kolstein dont il s'agit de la première cérémonie officielle.

    - Alexius Brézé, rédacteur-en-chef politique -
    avatar
    Zollernberg

    Messages : 36
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Re: Actualités zollernoises

    Message par Zollernberg le Sam 5 Mai 2018 - 22:17


    Conservatisme ou réaction ?




    Aujourd'hui avait lieu l'ouverture de la 31e législature du Parlement. Selon un cérémonial inchangé depuis des siècles, la Souveraine s'est rendue au Palais de Westernhalen, siège du Parlement et de la Chambre des Pair. Au sommet du bâtiment d'un néogothique flamboyant flottait, non plus le Zollern Jack, drapeau du Grand-Duché mais l'étendard grand-ducal.

    Sortant majestueusement du carrosse de cérémonie, la Grande-Duchesse traversant la noble assemblée au côté de son époux le duc de Kolstein, dont s'était la première cérémonie officielle, rejoignit le trône grand-ducal, précédé des couronnes des Zindes et du Grand-Duché portées en processions, par le Prince Zabrücksi et le Duc de Wilhelstein.

    Ensuite, selon le rituel immuable le sergent d'arme se rendit dans la salle des débats du Parlement afin de commander aux honorables députés de la Nationde se joindre aux Pairs, frappant de sa masse les portes restées fermées de la salle des débats. Par trois fois, il répéta le geste séculaire avant que les communes ne se joignent au Souverain et à ses Pairs. Pendant ce temps, au Palais Cobourg un député était gardé en otage ; réminiscence d'une époque où le Souverain était en conflit avec les représentants de la Nation.

    Le discours du trône, rendez-vous politique de la plus haute importance pouvait désormais débuter. Ecrit par le Premier Ministre lui même, il était néanmoins lu par la Souveraine, entretenant ainsi la fiction qu'elle commandait à son gouvernement. Le texte était un exercice de forme autant que de style faisant le bilan de la législature passée et annonçant le programme de la législature à venir en des termes emphatiques.

    Sur le plan extérieur, il fut question de fermeté à l'égard du Krassland pour maintenir les droits souverains et légitime du Grand-Duché sur le Wasserland occidental. Il fut question de coopération transfrontalière avec la Confédération de Scanténoisie-Helvétia. Sur le plan intérieur, il était question de remporter une victoire culturelle sur la gauche libérale, de réaffirmer la place de l'autorité de l'Etat central mais de protéger les libertés provinciales, de faire taire les vélléités d'indépendance du Zabrück et de mettre fin au morcellement de la Nation zollernoise, de stopper le processus de laïcisation de la société et de libéralisation des moeurs. Le fond du discours interrogeait l'observateur avisé. Plus que conservateur, le gouvernement n'était-il pas plutôt réactionnaire ?


    - Alexius Brézé, rédacteur-en-chef politique

    Contenu sponsorisé

    Re: Actualités zollernoises

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 20 Sep 2018 - 22:30