Archipel du Micromonde Francophone

Le micromonde est un monde imaginaire, peuplé de populations tout aussi imaginaires.


    Course vers la lune

    Partagez
    avatar
    Matthias Renlow

    Messages : 260
    Date d'inscription : 22/07/2017
    Age : 19
    Localisation : Kaora

    Course vers la lune

    Message par Matthias Renlow le Sam 13 Jan 2018 - 19:53

    Salut j'ai eu une petite idée pour un jeu ça vous dit une course vers la lune ? J'ai imaginé des règles:

    -Il faut d'abord construire une fusée et le début de la construction doit être signalé sur un topic approprié. Sur le forum du Micromonde et celui de la MN concernée.
    -Après un mois la fusée est prête à l'usage on donne le nom de l'équipage et on lance un dé sur un topic apprprié. Sur le forum du Micromonde.

    1: La fusée dévie de sa trajectoire et se détruit
    2: Les astronautes manquent d'oxygène et meurent
    3: La fusée s'autodétruit
    4: La fusée ne réussit pas à atteindre la Lune et les astronautes sont en vie
    5: La fusée manque de carburant et tombe en faisant quelques milliers de victimes dans le pays qui l'a lancé.
    6: La fusée atteint la Lune et la MN qui l'a lancée a gagné.

    ça tente des personnes ?
    avatar
    Représentant Mézène

    Messages : 549
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Re: Course vers la lune

    Message par Représentant Mézène le Sam 13 Jan 2018 - 20:44

    Oui, à condition que ça reste un jeu exlude, histoire de s'amuser 5 minutes.

    Inlude, il faudra probablement entre 6 mois et 1 an de préparation et une collaboration entre plusieurs micronations pour faire un seul lancement.
    avatar
    Joseph Kirov

    Messages : 749
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Re: Course vers la lune

    Message par Joseph Kirov le Sam 13 Jan 2018 - 21:00

    Il y a pas des Nations déjà sur la lune ?
    avatar
    Charles de Hauteville

    Messages : 202
    Date d'inscription : 26/07/2017

    Re: Course vers la lune

    Message par Charles de Hauteville le Sam 13 Jan 2018 - 22:42

    Nous travaillons depuis des années sur un programme spatiale en Edoran. Après de nombreux essais, on a envoyé un satellite, puis deux, et encore de nombreux essais plus tard, nous avons envoyé des hommes dans l'espace, puis après un changement de technologie de propulsion, nous avons envoyé en plusieurs fois les éléments d'une station spatiale. Et enfin, à l'automne, nous avons envoyé 4 personnes de 3 nations différentes sur cette base.
    Un programme qui s'étends de 2011 à 2017.

    Donc, la construction d'une fusée en 1 mois pour des nations n'ayant jamais exploité l'axe spatial du jeu et un jet de dés pour se poser sur la lune... Je rigole bien.

    Et puis... le micromonde a-t-il une lune ? Certaines MN en parle, d'autres non. Est-elle visible de partout ? Pourquoi n'y aurait-il pas 2 lunes ?
    Et est-ce que le MM est une planète (c'est ma vision) ? Est-ce un mini-archipel sur le plaque tectonique mouvante au sein de monde réel (vision d'Ys originel ? je parle sous contrôle de Guillaume) ? Est-ce un "astre" plat se déplaçant dans le vide interstellaire sur le dos d'une tortue cosmique ?

    Le programme spatial édoranais fera des découvertes. D'autres pays peuvent avancer leur propre cosmogonie et la prouver par un programme spatial. Chacun peut développer ce qu'il veut. Et croire ou faire croire ce qu'il veut.



    avatar
    Yaromir Pavlovich

    Messages : 52
    Date d'inscription : 06/08/2017
    Localisation : Murasibirsk

    Re: Course vers la lune

    Message par Yaromir Pavlovich le Sam 13 Jan 2018 - 23:04

    Charles de Hauteville a écrit:Et est-ce que le MM est une planète (c'est ma vision) ? Est-ce un mini-archipel sur le plaque tectonique mouvante au sein de monde réel (vision d'Ys originel ? je parle sous contrôle de Guillaume) ? Est-ce un "astre" plat se déplaçant dans le vide interstellaire sur le dos d'une tortue cosmique ?

    L’Archipel a un pôle Nord et un Micrartique, c’est donc bel et bien une planète.
    avatar
    Krassland

    Messages : 136
    Date d'inscription : 27/08/2017

    Re: Course vers la lune

    Message par Krassland le Sam 13 Jan 2018 - 23:50

    Il y a bien une lune vu qu'il y a des luninistes qui y font référence !!!

    Il y avait eu en 2004 un congrès international sur l'Espace à Krassfürt-am-See qui avait abouti à la création d'une Agence Spaciale Micromondiale mais le projet avait capoté ensuite  en raison des crises et scissions rencontrées peu après par le Micromonde.

    J'ai  retrouvé un article de Maxime Gheysens qui présentait l'ASM lors d'un colloque de l'Unversité de Nautia...


    Présentation de l’Agence Spatiale Micromondiale
    Maxime Gheysens

    Nautia
    6 Mai 2004
    1    Introduction
    Plusieurs pays étaient présents au Kongrès Spatial de Krassfürt-am-see [1] organisé par le Krassland
    1
    . Les re-
    présentants  des  nations  ont  ensemble  défini  démocratiquement  un  projet  de  Charte  pour  l’ASM  (Agence  Spatiale
    Micromondiale)
    2
    . J’explique ici plus en détail ce que sera l’ASM. La Charte a été acceptée à l’ONV et on attend donc
    sa mise en place. A noter que l’Etat qui avait voté contre ce projet de charte est la Néie qui a disparu récemment, on
    peut donc considérer que l’ASM recueille l’approbation de la quasi totalité de l’ONV : il y avait onze Etats pouvant
    s’exprimer lors du vote, moins la Néie, ce qui signifie que 70% de l’ONV est pour l’ASM. Nautia s’est abstenue,
    sûrement parce qu’elle était d’abord opposée à l’idée de faire un congrès pour faire la charte de l’ASM et avait déposé
    une résolution régissant l’ASM dont elle aurait voulu que les pays débattent.
    2    Qu’est-ce que l’ASM ?
    L’Agence Spatiale Micromondiale devrait être une organisation rassemblant les pays pour les problèmes et discus-
    sions se rapportant à l’espace. Elle tentera de rapprocher les Etats en leur offrant un lieu de discussions et de débats
    sur l’univers et ce qui le compose. L’ASM devrait être chargée de garder l’espace cohérent, c’est pourquoi chaque
    découverte et lancement devrait être approuvé par l’ASM. Les représentants devront voter avec un regard scientifique,
    en faisant fi des différends qu’il peut y avoir entre leur pays respectif. L’ASM devrait également tenir à jour une carte
    du ciel où figureront les éléments approuvés par les représentants. Les scientifiques pourront ainsi la consulter pour
    leur découverte. Dans le même ordre d’idée, elle devra tenir à jour une liste des objets envoyés dans l’espace, afin que
    celui-ci ne devienne pas une poubelle. L’ASM veut des projets qui apportent quelque chose au micromonde. Elle veut
    ainsi récompenser les projets aboutis, qui ont demandé du temps et de l’implication de la part des chercheurs.
    3    Comment fonctionnera-t-elle ?
    L’ASM se veut indépendante de l’ONV (elle devrait donc avoir sa propre mailing-list afin de ne pas encombrer
    celle de l’ONV) car les représentants de l’ONV ne s’intéressent pas tous à l’espace et car ils ne sont pas tous experts
    en astronomie, astrophysique et aéronautique spatiale. Mais elle devrait quand même y être affiliée car elle traitera de
    questions touchant aux pouvoirs de l’ONV (définition de la géographie. L’ONV s’occupera toujours de la géographie
    terrestre, mais l’ASM devrait se charger de celle spatiale). Les pays non membres de l’ONV devraient pouvoir néan-
    moins être représentés à l’ASM (car les demandes d’adhésion à l’ONV ne sont pas toujours traitées immédiatement).
    Son affiliation à l’ONV lui donnera également plus de “crédibilité” et de “poids” lors de ses décisions. Chaque État
    membre de l’ASM aura une voix. Certains représentants ont voulu donner plus de poids lors des votes aux puissances
    spatiales, mais cette proposition a été rejetée : certains pays observent l’espace, mais n’y vont pas. De plus, certaines

    maximegheysens@yahoo.fr
    1
    Liste du Congrès :
    http://fr.groups.yahoo.com/group/spatial
    2
    Voir :
    http://fr.groups.yahoo.com/group/spatial/message/158
    25
    Présentation de l’Agence Spatiale Micromondiale
    Université de Nautia
    nations n’ont peut-être pas les moyens financiers d’y aller (pour les économies simulationnistes). L’ASM devrait être
    divisée en trois organes : la Direction Générale (dirige l’ASM), l’Assemblée (gère l’espace) et le Conseil Scientifique
    (étudie l’espace pour pouvoir donner aux représentants des avis d’experts lors des votes)
    La Direction Générale est composée du Directeur Général et de deux Vice-Directeurs qui assurent plus ou moins
    les mêmes fonctions que le Secrétaire Général de l’ONV et qui sont élus par l’Assemblée pour trois mois. Un pays
    ne peut exercer deux mandats consécutifs à la Direction Générale : cette alternance permettra d’éviter que les grandes
    puissances spatiales aient un pouvoir trop important sur l’espace, et empêcher, par exemple, si Monsieur Schwein-
    wald devient Directeur Général, ce que certains appellent la “Schweinwaldisation de l’Espace”, c’est-à-dire un espace
    étant exactement comme Monsieur Schweinwald l’imagine. Personnellement, je ne pense pas qu’il y ait beaucoup
    de risques, la Direction Générale n’ayant pas énormément de pouvoirs directs permettant une “Schweinwaldisation”,
    ou toute autre tentative de rendre l’espace exactement comme le voit un individu quelconque (arrêtons d’embêter ce
    pauvre Monsieur Schweinwald qui est sûrement moins machiavélique que ce qu’on dit de lui !), car, contrairement
    à l’ONV, les demandes d’adhésion à l’ASM ne seront pas soumises au Directeur Général, on peut y adhérer tout de
    suite, il n’y a pas de condition à remplir (comme la nécessité d’avoir un site web et une liste de diffusion ou un forum
    pour être membre de l’ONV par exemple). A la fin de son mandat, le Directeur Général rédige un rapport des activités
    de l’ASM durant les trois derniers mois et le transmet au Secrétaire Général de l’ONV. Ce rapport tiendra au courant
    l’ONV de ce que fait l’ASM, car elle ne pourra pas toujours suivre les débats de celle-ci.
    L’Assemblée est l’organe qui assurera la cohérence de l’espace, en réfutant ou en validant les lancements et les
    découvertes. Les représentants devront motiver leur refus d’un lancement ou d’une découverte lors d’un vote. Il est
    intéressant de noter que les votes concernant l’approbation d’une découverte base la majorité sur le nombre de re-
    présentants, tandis que les votes concernant l’approbation d’un lancement base la majorité sur le nombre de votants.
    En effet, ces derniers se clôtureront au plus tard 5 jours après le début du vote, il est donc peu probable pour qu’en
    ce laps de temps la majorité des Etats membres aient voté dans le même sens. Par contre, les votes d’approbation
    d’une découverte se clôtureront au plus tard un mois après leur début, ce qui laisse le temps à tout le monde de voter.
    L’obligation d’apporter un motif pour le refus devrait empêcher les querelles in et ex-lude sans rapport avec l’ASM
    d’interférer le vote : il doit être objectif, et tenir compte de la crédibilité du projet. Par souci d’équité, les lancements
    et découvertes précédents devront également être approuvés. L’Assemblée devrait également s’occuper de définir et
    de voter le règlement interne de l’ASM, puisque celle-ci pourrait se modifier avec le temps en fonction du contexte
    micromondial.
    Enfin, le Conseil Scientifique réunit tous les scientifiques invités par un Etat à y siéger. Le Conseil Scientifique est
    un organe consultatif qui permet aux représentants d’écouter leurs avis et recommandations. Ceci afin de permettre
    aux scientifiques, qui seront quand même parmi les premiers concernés par les décisions de l’ASM, de s’exprimer, et
    d’émettre leur avis d’expert : il est important de consulter des spécialistes lors des débats. Le Conseil Scientifique per-
    mettra également aux scientifiques du micromonde de discuter, de favoriser la coopération internationale, de concevoir
    de nouveaux projets,. . .
    4    Et les projets ?
    La Charte de l’ASM répartit d’abord les projets en 3 groupes :

    Les projets nationaux sont des projets menés par un seul pays.

    Les projets internationaux sont des projets menés par un groupe de pays.

    Les projets micromondiaux sont des projets internationaux placés sous la coordination de l’ASM et qui sont
    ouverts à tous les Etats membres intéressés.
    Le Directeur Général ou un représentant peut demander à l’Assemblée de lancer un projet micromondial qui devra
    être approuvé par la majorité de l’Assemblée. Le Conseil Scientifique ne peut proposer directement de projets, il doit
    passer par le représentant de son état. Un projet micromondial ne devrait pas être pas favorisé par rapport à un autre :
    ses découvertes et lancements seront soumis aux mêmes règles qu’un projet national ou international. Nous pensons
    que les pays attendent que l’ASM soit mise en place pour proposer des projets. Il n’y a donc pour l’instant rien de
    concret à notre connaissance.
    26
    Université de Nautia
    Présentation de l’Agence Spatiale Micromondiale
    5    Conclusions
    Pour résumer, l’ASM sera le pendant de l’ONV sur le plan spatial, sauf qu’il semble admis qu’aucun pays ne
    puisse s’installer dans l’espace à cause des difficultés engendrées pour les relations diplomatiques. L’ASM marque
    la volonté des pays d’unifier démocratiquement les visions de l’espace et de régulariser les apports faits par chaque
    micronation. L’ASM devrait permettre de faire avancer l’astronomie, l’astrophysique et l’aéronautique spatiale dans
    le micromonde. On peut également espérer de grands projets micromondiaux qui uniront les pays. La course dans la
    conquête spatiale, pourrait être bénéfique dans le sens où elle accelèrerait les découvertes, mais il faudra tenter d’éviter
    que cette concurrence favorise une scission dans le micromonde


    et j'ai retrouvé aussi la Charte de l'ASM adoptée au terme du congrèe de Krassfürt

    CHARTE DE L'ASM (version finale)
    --------------------------------------

    A. MISSIONS DE L'AGENCE

    A.1 - L'Agence Spatiale Micromondiale est un lieu de discussion où
    les Etats peuvent débattre des questions spatiales et où ils peuvent
    envisager des coopérations communes.

    A.2 - L'Agence est l'organisme officiel chargé de valider ou de
    réfuter les découvertes astronomiques qui ont été effectuées par des
    scientifiques dans le cadre de projets d'observation nationaux,
    internationaux ou micromondiaux.

    A.3 - L'Agence tient à jour une carte du ciel où figurent les corps
    célestes connus.

    A.4 - L'Agence est l'organisme officiel chargé de determiner la
    réussite ou l'échec du lancement d'un engin spatial national,
    international ou micromondial.

    A.5 - L'Agence tient à jour une liste des engins envoyés dans
    l'espace, sur orbite ou vers d'autres corps célestes, en indiquant
    la mission et le contenu des engins.



    B. STRUCTURES ET FONCTIONNEMENT

    B.1 - L'Agence Spatiale Micromondiale est une organisation affiliée à
    l'ONV mais qui fonctionne de manière autonome.

    B.2 - Tous les Etats du micromonde, qu'ils soient ou non membres de
    l'ONV peuvent être membres de l'ASM.

    B.3 - Tous les Etats membres de l'ASM ont une voix lors des votes,
    que ce soient ou non des puissances spatiales.

    B.4 - Les trois organes de l'ASM sont la direction générale,
    l'assemblée et le conseil scientifique.

    B.5 - La direction générale est composée d'un directeur général et de
    deux vice-directeurs. Ils sont tous les trois élus par l'assemblée
    pour un mandat de trois mois. Le directeur général préside les débats
    de l'assemblée et organise les votes. Les vices-directeurs assistent
    le directeur général dans ses fonctions et le remplacent en cas
    d'abscence ou d'indisponibilité. Pour assurer une alternance, un pays
    ne peut pas exercer deux mandats consécutifs à la direction générale.


    B.6 - A la fin de son mandat le directeur général rédige un rapport
    détaillant l'activité de l'ASM au cours des trois mois écoulés et le
    transmet au Secrétaire Général de l'ONV pour information.

    B.7 - L'Assemblée rassemble les représentants des Etats à l'ASM à
    raison d'un représentant pas Etat membre. C'est l'organe chargé de
    valider ou de réfuter les découvertes astronomiques ainsi que de
    déterminer la réussite ou l'échec d'un lancement.

    B.8 - Une découverte astronomique est validée officiellement dès
    qu'elle recueille à l'Assemblée le vote favorable de plus de la
    moitié des Etats membres de l'ASM. La découverte est réfutée
    officiellement dès qu'elle recueille à l'assemblée le vote
    défavorable de plus de la moitié des Etats membres de l'ASM ou si, un
    mois après l'annonce de la découverte à l'Assemblée, une majorité
    favorable n'a pas été atteinte. Tout vote défavorable doit être
    accompagné d'une explication du motif du refus.


    B.9 - Tout lancement d'un engin spatial doit être soumis à
    l'assemblée qui se prononce sur l'échec ou la réussite du lancement,
    en tenant compte de la crédibilité du lancement par rapport au
    contexte micromondial. Les lancements effectués avant l'entrée en
    vigueur de la présente charte doivent également être soumis à
    l'approbation de l'assemblée.

    B.10 - Le lancement d'un engin spatial réussit si, dans un délai de 5
    jours suivant l'annonce du lancement à l'Assemblée, la majorité des
    Etats membres de l'ASM qui se sont exprimés ont émis un vote
    favorable. La réussite du lancement peut être annoncée plus tôt si
    plus de la moitié des Etats membres de l'ASM ont émis un vote
    favorable avant la fin du délai de 5 jours. Le lancement d'un engin
    spatial échoue si, dans un délai de 5 jours suivant l'annonce du
    lancement à l'Assemblée, la majorité des membres qui se sont exprimés
    ont émis un vote défavorable. L'échec du lancement peut être annoncée
    plus tôt si plus de la moitié des membres de l'ASM ont émis un vote
    défavorable avant la fin du délai de 5 jours. Tout vote défavorable
    doit être accompagné d'une explication du motif du refus.


    B.11 - L'Assemblée définit et vote le règlement interne de l'ASM.

    B.12 - Le Conseil Scientifique réunit tout scientifique ayant été
    invité à sièger dans cet organe par un Etat membre.

    B.13 - Le Conseil Scientifique est un organe consultatif qui permet
    aux représentants officiels des Etats d'entendre l'avis et les
    recommandations des scientifiques qui ne siègent pas à l'Assemblée.
    Il permet aussi aux scientifiques du micromonde de se rencontrer et
    de débattre de l'actualité spatiale, de stimuler la coopération
    interuniversitaire liée au secteur spatial ou d'imaginer de nouveaux
    projets.

    C. PROJETS

    C.1 - Il existe trois types de projets dans le secteur spatial :
    - Les projets nationaux sont des projets menés par un seul pays.
    - Les projets internationaux sont des projets menés par un groupe de
    pays.
    - Les projets micromondiaux sont des projets internationaux placés
    sous la coordination de l'ASM et qui sont ouverts à tous les Etats
    membres intéressés.

    C.2 - Le Directeur Général de l'ASM ou le représentant de n'importe
    quel Etat membre peut proposer à l'Assemblée le lancement d'un projet
    micromondial. Pour que le projet soit adopté il doit recueillir le
    vote favorable de plus de la moitié des Etats membres de l'ASM.

    C.3 - Tous les projets qu'ils soient nationaux, internationaux ou
    micromondiaux doivent être soumis aux règles de l'ASM concernant
    l'officialisation des découvertes scientifiques et des lancements
    d'engins spatiaux.
    avatar
    Union Trans-Océane

    Messages : 323
    Date d'inscription : 22/07/2017

    Re: Course vers la lune

    Message par Union Trans-Océane le Dim 14 Jan 2018 - 0:19


    Pirée vient de faire l'acquisition du lanceur de chez Marinelli le Mv-Space-01 (700PV) le lancement de notre satellite d'observation "Oeuil de Linx" (400 PM) devrait se faire dans les prochaines semaines (problème de timing et de météo) sachant que la fusée Mv-Space est capable d'être ré-utilisé au moins 5 fois cela en fait le lanceur le moins cher du marché. Mais le programme spatial Piréen ne se cantonne pas que aux satellites nous avons la ferme intention de lancer une navette ou un module habitable dans un proche avenir. Les industries Marinelli (Exosat-Exodus et Exo-obj) y travaillent d'arrache pied. La zone du programme spatial se situe dans un lieu tenu secret pour le moment..
    avatar
    Picaban

    Messages : 766
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Re: Course vers la lune

    Message par Picaban le Dim 14 Jan 2018 - 1:42

    La Francovie devrait se lancer dans le projet via l'ASPALEM notamment.
    Tout ce qui touche à l'astronomie est en effet très vague dans le Micromonde ce sera l'occasion d'avoir un débat sur l'aspect plat ou non de notre planete :p
    avatar
    Ligue Eburnéenne Décanale

    Messages : 380
    Date d'inscription : 11/10/2017
    Age : 38
    Localisation : Ebur

    Re: Course vers la lune

    Message par Ligue Eburnéenne Décanale le Dim 14 Jan 2018 - 2:11


    Depuis quelques semaines la Ligue Eburnéenne Décanale cherche à mettre en orbite un proboscidien à titre de recherche scientifique pour l’université d'Ebur. Mais l’Éléphant Space Programme rencontre quelques soucis d'ordre technique. L'objectif final étant de faire marcher un éléphant sur la Lune, un petit pas pour la LED mais un pas de géant pour les proboscidiens !
    Nous y arriverons un jour ou l'autre.

    Cool
    avatar
    Max Morton

    Messages : 105
    Date d'inscription : 24/07/2017
    Localisation : Tindali, Prya

    Re: Course vers la lune

    Message par Max Morton le Dim 14 Jan 2018 - 10:02

    Charles de Hauteville a écrit:

    Le programme spatial édoranais fera des découvertes. D'autres pays peuvent avancer leur propre cosmogonie et la prouver par un programme spatial. Chacun peut développer ce qu'il veut. Et croire ou faire croire ce qu'il veut.


    Je reste là dessus car j'ai commencé aussi me lancer avec l'entreprise Oravia Aéronautirque, j'aime l'idée d'une initiative privée de l'approche de l'espace.^^

    Pour l'idée initiale j'aime bien aussi. Mais en effet produire une fusée coûterait cher et ce serait dommage de "faire comme ci" elle avait été créé. Mais on peut aussi couper la poire en deux en envoyant des fusées plus réduites, ou des modules. L'idée étant de tester la propulsion par exemple. Donc ce serait des modèles réduits assez facile à produire. (pour ceux utilisant EM, ce pourrait être des véhicules de 50 à 100 pVéhicules par exemple).
    avatar
    Arthur Duvalon

    Messages : 452
    Date d'inscription : 25/07/2017

    Re: Course vers la lune

    Message par Arthur Duvalon le Dim 14 Jan 2018 - 10:29

    A Prya, Max Morton nous montre très souvent sa lune, les vendredis soir à la Pyramide. L'alcool aidant, il nous explique, travaux pratiques à l'appui, la différence entre sa lune et son trou noir.

    avatar
    Max Morton

    Messages : 105
    Date d'inscription : 24/07/2017
    Localisation : Tindali, Prya

    Re: Course vers la lune

    Message par Max Morton le Dim 14 Jan 2018 - 10:37

    Rooooh ! Dis donc, je démens ces propos. ^^
    avatar
    Union Trans-Océane

    Messages : 323
    Date d'inscription : 22/07/2017

    Re: Course vers la lune

    Message par Union Trans-Océane le Dim 14 Jan 2018 - 22:40

    Max Morton a écrit:
    Charles de Hauteville a écrit:

    Le programme spatial édoranais fera des découvertes. D'autres pays peuvent avancer leur propre cosmogonie et la prouver par un programme spatial. Chacun peut développer ce qu'il veut. Et croire ou faire croire ce qu'il veut.


    Je reste là dessus car j'ai commencé aussi me lancer avec l'entreprise Oravia Aéronautirque, j'aime l'idée d'une initiative privée de l'approche de l'espace.^^

    Pour l'idée initiale j'aime bien aussi. Mais en effet produire une fusée coûterait cher et ce serait dommage de "faire comme ci" elle avait été créé. Mais on peut aussi couper la poire en deux en envoyant des fusées plus réduites, ou des modules. L'idée étant de tester la propulsion par exemple. Donc ce serait des modèles réduits assez facile à produire. (pour ceux utilisant EM, ce pourrait être des véhicules de 50 à 100 pVéhicules par exemple).

    pour le coût je me suis basé sur le lanceur de space x. Qui est actuellement le moins chers du marché. Et encore 700 pv c'est pas cher....
    avatar
    Max Morton

    Messages : 105
    Date d'inscription : 24/07/2017
    Localisation : Tindali, Prya

    Re: Course vers la lune

    Message par Max Morton le Dim 14 Jan 2018 - 22:53

    Je parlais de petite fusée, des appareils ou l'on ne met pas d'être humain dedans, à peine un petit chien ^^
    Après je voyais plus une compétition d'appareils, pas obligé non plus de toucher la lune, mais le principe de base me déplait pas.

    A voir donc.
    avatar
    Lukas Twyman

    Messages : 168
    Date d'inscription : 26/08/2017
    Age : 19
    Localisation : Prya

    Re: Course vers la lune

    Message par Lukas Twyman le Dim 14 Jan 2018 - 23:48

    Intéressant tout cela, Prya pourrait entrer dans le bal !
    avatar
    Charles de Hauteville

    Messages : 202
    Date d'inscription : 26/07/2017

    Re: Course vers la lune

    Message par Charles de Hauteville le Lun 15 Jan 2018 - 0:46

    De toute façon, c'est moi qui ais la plus grosse fusée...
    avatar
    Joseph Kirov

    Messages : 749
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Re: Course vers la lune

    Message par Joseph Kirov le Lun 15 Jan 2018 - 1:31

    Charles de Hauteville a écrit:De toute façon, c'est moi qui ais la plus grosse fusée...

    Sokolova approuve tongue
    avatar
    Kolozistan

    Messages : 206
    Date d'inscription : 26/07/2017

    Re: Course vers la lune

    Message par Kolozistan le Lun 15 Jan 2018 - 8:42

    Joseph Kirov a écrit:
    Charles de Hauteville a écrit:De toute façon, c'est moi qui ais la plus grosse fusée...

    Sokolova approuve tongue

    Spoiler:
    lol!

    Contenu sponsorisé

    Re: Course vers la lune

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 15 Nov 2018 - 3:11