Archipel du Micromonde Francophone

Le micromonde est un monde imaginaire, peuplé de populations tout aussi imaginaires.


    Ébauche dun système économique ludique : le "Budgétisme"

    Partagez
    avatar
    Vardzy Knol

    Messages : 52
    Date d'inscription : 27/07/2017
    Localisation : Sud-Ouest Démocratique

    Ébauche dun système économique ludique : le "Budgétisme"

    Message par Vardzy Knol le Mer 13 Sep 2017 - 7:38

    Je vous présente le budgétisme, système perfectible de simulation macro-économique. N'hésitez pas à apporter vos remarques ou idées.

    Voici un exemple de Rubriques Financières sur lesquelles peut être décrite l'économie nationale :

    Rubriques Financières:

    Les Rubriques Financières

       Chacune correspond à un domaine particulier mais fondamental de la macro-économie
       Leur solde est calculé en Unités macro-monétaires (UMA)
       Le "Comptable" doit les tenir à jour dans le Bilan général qu'il effectue.


    Cette page fournit un EXEMPLE de liste ordonnée de différentes Rubriques comptables macro-économiques susceptibles d'être un jour utilisés dans le jeu. Seules les Rubriques Financières en gras sont pour le moment régies par des règles précises. Les rubriques spéciales sont indiquées en italique.


    PROD Capacités productives
     
    > Elevage
    > Pêche
    > Agriculture
    > Mines
    > Industries
    > Energies
    > Transports



    INV Investissements

    (Chaque INV porte sur une PROD en particulier)


    Vie de la population

    > NIVPOP Niveau de vie de la population

    >> Revenus
    >> Revenus directs (versés à la Population par elle-même)
    >> Revenus indirects (versés à la Population par un Agent Économique)
    >> Divertissements, y compris festins, fêtes et jeux publics
    >> Aides sociales et soupes populaires
    >> Éducation
    >> Santé et environnement
    >> Logements
    >> Équipements et assainissements (réseaux d'eau, d'électricité, des eaux usées, ramassage des ordures...)


    > EFFPOP Effort fourni par la population

    >> Impôts
    >> Corruption
    >> Réquisitions


    RENDOT Rentes et dotations au profit des Agents Économiques

    > RENTES

    >> Rente à l'Éyat, au Parti, aux administrations...


    > SUR Sûreté

    >> Armées, milices et armements
    >> Polices
    >> Enquêtes
    >> Agences de sécurité


    DIV Divers

    > Arts


    INT International

    > Crédit

    >> Tourisme entrant
    >> Aides venant de l'Etranger

    > Débit

    >> Tourisme sortant
    >> Aides en faveur de l'Etranger
    >> Paiement de la dette

    > Crédit ou débit

    >> Balance du commerce extérieur


    Voici les règles telles que j'ai tenté de les résumer :

    Règles:

    Abrégé de Budgétisme
    ABRÉGÉ D'ÉCONOMIE BUDGÉTISTE (version 1)


    L'économie budgétiste abrégée repose sur les principes suivants :


    05. DÉFINITION DE L'ÉCONOMIE BUDGÉTISTE

    .a. L'économie budgétiste est une schématisation de la macro-économie d'une micronation. Cette économie ne s'intéresse qu'aux phénomènes d'importance macro-économique, c'est-à-dire impactant de manière significative la vie économique d'un pays, en modifiant peu ou prou les variables économiques nationales, et ne s'intéresse pas aux phénomènes plus limités dits micro-économiques.


    10. LES AGENTS ÉCONOMIQUES (AE)

    .a. L'animation et l'évolution in lude de l'économie budgétiste d'une micronation est réalisée par qes Agents Économiques (AE) en accord avec les règles propres à chaque micronation utilisant ce système économique.

    .b. Les Personnalités (Personnages Joueurs) dirigeant ces AE ont théoriquement un grand pouvoir et jouissent d'un train de vie bien plus élevé que le reste de la Population (laquelle est un élément tout à fait distinct des Agents Économiques).

    .c. Un AE peut s'attribuer, rien que pour son propre fonctionnement ou pour sa propre jouissance, un Financement ponctuel, durable, ou même perpétuel (non limité dans le temps). Un Financement perpétuel semble même indispensable si le rôle de cet AE est déterminant, par ex., dans le cas de l'État, le fonctionnement de celui-ci est coûteux, mais l'État se veut un rouge essentiel voire central de l'économie. Un groupe financier a lui-aussi aussi besoin de bénéfices pour poursuivre son activité de manière significative économiquement. Tout AE significatif a besoin de financer sa propre existence et autorité.

    .d. Un AE a normalement besoin en outre d'abriter ses activités dans un Bien Remarquable immobilier. Ce Bien Remarquable sera également créé par un Financement.

    .e. Cependant, afin de limiter le poids économique des Agents Économiques sur l'économie nationale, il sera possible de distinguer les Agents Economiques principaux devant jouir effectivement de Financements pour leur fonctionnement et leur domiciliation, d'Agents Économiques secondaires seulement symboliquement salariés et abrités par les premiers. Ce salaire symbolique ne sera pas comptabilisé, ne modifiant pas nles variables économiques, mais représente en théorie un pourcentage de ce dont jouit l'Agent Économique principal. On considérera que les AE salariés, en partie autonomes du fait de leur position d'AE, jouissent également par ricochet d'un train de vie remarquable.


    15. LE BUDGÉTISME ADAPTÉ À CHAQUE MICRONATION


    .a. L'économie budgétiste doit être adaptée aux besoins et au cadre ludique de chaque micronation particulière utilisant ce système. De même, chaque pays IRL possède ses propres règles économiques.

    b. Chaque micronation pratiquant le Budgétisme définit ainsi, selon ses propres règles ou modalités ex lude ou in lude, quels sont les Agents Économiques (AE) et quelles sont leurs habilitations en matière d'économie, sur quelles Rubriques Financières (RF), ce qu'implique la possession d'un Compte Financier (CF)...

    .c. On peut notamment préciser quel AE possède les prérogatives à caractère régalien, l'État étant le plus souvent à ce titre un Agent Économique (AE) particulier ou privilégié, seul normalement habilité aux activités régaliennes et à l'Emprunt.

    .d. Une société à État faible, par ex. de type féodal, permettra à chaque AE d'exercer concurremment des activités régaliennes. (Dans ce type de régime, la Justice entre AE tient souvent de la pure négociation.)

    .e. On peut aussi, dans une économie de type étatique et centralisé, limiter quasiment au seul État le statut d'Agent Économique.

    .f. Il est théoriquement possible à un Agent Économique (AE) d'intervenir en dehors de la légalité (que l'on songe par ex. aux maffias).

    .g. En cas de confrontation in lude libre entre deux Agents Économiques (AE), c'est celui qui détient le pouvoir régalien qui l'emporte (armée, police), ou, si ce critère n'est pas pertinent, celui qui est le plus puissant économiquement, ou, si ce critère n'est pas pertinent, celui qui est le plus nanti par ses Comptes Financiers (CF) ou par ses Biens Remarquables (BR).


    20. LES INTERVENTIONS ÉCONOMIQUES (IE), LES INTERVENTIONS SYMBOLIQUES (IS)


    .a. Les Agents Économiques (AE) agissent significativement (comptablement) par le biais d'Interventions Économiques (IE), et non significativement (non comptablement) par le biais d'Interventions Symboliques (IS).

    .b. Une Intervention Économique (IE) peut se traduire en épargne (détention sur un Compte Financier ou CF) ; possession d'un Bien Remaquable (BR) ; service ou activité animant une Rubrique Financière (RF) ; que ce soit au profit de la Population ou au profit d'un Agent Économique (AE).


    25. DE L'INTERVENTION SYMBOLIQUE

    .a. Une Intervention Symbolique (IS) ne modifie aucune variable économique, et ne fait pas l'objet d'une comptabilisation au Bilan, au contraire d'une Intervention Économique (IE).

    .b. Cependant on considère que cette IS peut par ex. concerner 1 % de la Population ; l'IS n'est donc pas strictement nulle, mais négligeable.

    Ex. un Agent Économique (AE) crée un enseignement quelconque mais ne lui affecte aucun Financement, il s'agit donc par ex. d'une simple école sont l'existence n'a aucune influence réelle sur l'ensemble de la vie économique et sociale de la micronation.


    30. LES BIENS REMARQUABLES (BR), LES BIENS ORDINAIRES (BO)


    .a. On distingue les Biens selon deux catégories : les Biens Remarquables (BR) et les Biens ordinaires (BO). Est Bien remarquable (BR) tout bien matériel, meuble ou immeuble, remarquablement luxueux ou important, de dimension "macro-économique", et donc de nature à modifier les variables économiques du pays. Les Biens Ordinaires (BO) sont par opposition ceux dont ni la qualité ni le nombre ne peuvent constituer pour leur possesseur une fortune "macro-économique", c'est-à-dire pouvant modifier les variables économiques du pays.

    .b. Certains Agents Economiques (AE) peuvent posséder, par héritage ou par fortune, certains Biens Remarquables (BR) ou Ordinaires (BO), sans pour cela recourir à une Intervention Économique (IE) ou une Intervention Symbolique (IS). Mais ceci dépend des règles propres à la micronation, et notamment à l'apparition des Personnages Joueurs dans le jeu.


    35. LA POPULATION


    .a. La Population est un élément économique particulier.

    .c. La Population n'est normalement pas auteure d'Interventions Économiques (IE) ni Symboliques (IS) ; la Population est un élément économique normalement purement passif, sauf situation exceptionnelle où elle entre en scène en dehors des mécanismes institués in lude pour remettre en cause la structure économique et politique de la nation.

    .d. C'est par rapport à la Population, à son détriment ou à son bénéfice, que l'on distingue comptablement les Mouvements de Fond (MDF) à son profit et ceux dont elle n'est pas bénéficiaire.

    .e. On peut ainsi séparer les Crédits et Débits au Bilan (traduisant respectivement le Niveau de vie de la population vs. les Efforts demandés à la population, dont la différence doit idéalement, pour la Population et la paix civile, tendre à l'équilibre ou être légèrement positive.)

    .f. La Population a besoin de consommer presque autant d'UMA (voir ci-dessous) qu'elle en fournit par son travail ou par le biais des Impôts, Réquisitions, Plus-Values, et autres.

    .g. Si les Agents Économiques (AE) exigent trop de la Population (si l'Effort de la population est situé à une certaine hauteur...) pour ce qu'on lui donne (...tandis que le Niveau de vie de la population est plus faible), alors, la Population adopte l'un des trois comportements suivants :
    - A : versant dans des grèves générales et des émeutes révolutionnaires, met un terme aux Mouvements de Fond (MDF) répétitifs dont elle est dépossédée,
    - B : versant dans des occupations-expropriations révolutionnaires, détourne à son profit ce qui est destiné à d'autres (détournement de Mouvements de Fond) ou MDF,
    - C : elle verse dans l'économie informelle pour se créer elle-même des activités lui permettant de survivre (création de Mouvements de Fond (MDF) par le biais d'Interventions Économiques (IE) de la Population).
    Le choix entre A, B et C peut être déterminé par tirage au sort, dont les résultats seront alors par ex. respectivement = A ; A ; B ; B ; C ; C.


    40. DE L'IE, LES UMA, le MDF, le CF, les RF.

    .a. Une Unité Macromonétaire (UMA) représente une quantité fixe d'unités de monnaie ordinaire ou micromonnaie de la micronation., par ex. 1 UMA = 1 milliard de micromonnaie de la micronation.

    .b. Si le pays se développe de manière importante, il sera toujours possible de réévaluer le nombre d'Unités de micromonnaire représentés par une Unité Macro-monétaire. De même qu'il sera possible de réévaluer la qualité ou l'ampleur de ce qui est concrètement créé par l'économie nationale.

    .c. Une Intervention Économique (IE) donne classiquement lieu au Mouvement de Fond (MDF) d'1 Unité Macro-économique (UMA) entre deux éléments de type Rubrique Financière (RF) ou Compte Financier (CF).

    Autrement dit, lorsque une Intervention Économique (IE) est réalisée, elle met en mouvement ou modifie la manière d'user de, ou d'affecter, au minimum : 1 UMA.

    La valeur concrète d'1 UMA en terme de revenus, de services ou de biens, n'est pas vraiment importante. 1 UMA peut permettre de créer aussi bien quelque chose de gigantesque que de plus classique. Prenons l'exemple suivant : en dépensant chacun 1 UMA de leur propre économie, là où un pays sous-développé ne construira qu'une route, un pays développé pourra créer une imposante autoroute assortie de tous les équipements requis, voire même créer tout un ensemble complexe d'échangeurs pour fluidifier un trafic devenu très important. L'UMA ne représente dans ce dernier cas qu'une part de toute l'économie en jeu. Mais un nombre d'UMA supérieur à 1 permet de quantifier de telles différences, par ex. si ledit échangeur vaut 10 UMA à lui seul.

    .d. En cas d'insolvabilité du débiteur (si le débit concerne un Compte Financier (CF) non alimenté en suffisance), ou si la formulation de l'Intervention Économique (IE) n'est pas suffisamment établie, le Comptable diffère ou rejette l'IE (voir Comptable).

    .e. Seuls les Agents Économiques (AE) peuvent posséder des Comptes Financiers (CF).

    .f. Chaque micronation définit les règles relatives aux Comptes Financiers (CF), voire aux Rubriques Financières (RF) ou aux Mouvements de Fond (MDF).

    .g. Des événements de même nature peuvent s'additionner dans une même Rubrique Financière (RF), un même Compte Financier (CF), ou la valeur d'un même Bien Remarquable (BR), par ex. une IE à hauteur de 2 UMA, ou bien deux IE différentes à hauteur chacune d'1 UMA (ex. le Salaire est versé à unbe catégorie de la Population selon certaines modalités et au total à hauteur de 1 UMA ; un nouveau Financement permlet de verser un Salaire à une autre catégorie de la Population, toujours à hauteur de 1 UMA ; on doit considérer que les Salaires versés à la Populkation le sont à hauteur de 2 UMA, car le Salaire reflète une valeur totale et indistincte).


    45. DURÉE D'UNE INTERVENTION

    .a. Une Intervention Économique (IE) ou Symbolique (IS) peut être limitée ou non dans le temps. Le renouvellement d'une Intervention Économique (IE) est par défaut ponctuel.

    .b. On parle de Financement (ou Mouvement de Fond)
    « ponctuel » s'il dure 1 tour (exercice courant),
    « durable » s'il a une durée fixée dans le temps, ou encore s'il est programmé en vue d'un résultat déterminé d'avance (par ex. en vue de rentabiliser un Investissement),
    ou « perpétuel » s'il est automatique pour chaque exercice.

    .c. Notons que les finances publiques (le(s) Compte(s) Financier(s) de l'État) peuvent être déficitaires jusqu'à un certain point. Dès lors que l'État perd sa crédibilité, les autres Agents Économiques ou encore la Population refuseront ses Interventions Économiques (IE).

    .d. Un Programme économique comporte une série de Financements étalés dans le temps ou en vue d'un résultat déterminé d'avance


    50. TYPES D'INTERVENTIONS ÉCONOMIQUES

    .a. Il existe différents types d'Intervention Économique (IE) :
    Créante (elle crée un Mouvement de Fond ou MDF),
    Modifiante (elle modifie l'un ou plusieurs critères d'un Mouvement de Fond),
    Arrêtante (elle stoppe un Mouvement de Fond),
    Enchérissante (elle augmente un Mouvement de Fond),
    ou Déroulante (elle rend compte du devenir de ce qui résulte du financement).

    .b. Une Intervention Économique non Créante peut éventuellement ne requérir aucun Financement supplémentaire et être par conséquent gratuite, il faut considérer chaque cas particulier pour le déterminer.

    .c. Intervention Économique Modifiante : Ex. : le Financement destiné à l'Éducation publique est détourné (par ex. par l'intervention d'un trésorier) en faveur de l'"Éducation religieuse". Ce type d'IE est dite "modifiante" car elle modifie un Financement préexistant.

    .d. Intervention Économique Enchérissante : Ex. la chaire de théologie rivalise avec celle de philosophie. Pour des questions de prestige, l'Agent Économique (AE) finançant la première augmente le Financement de celle-ci. Rien de nouveau n'est apporté à l'Intervention préexistante, si ce n'est l'importance du Financement.

    .e. Intervention Économique Déroulante : Un Agent Économique (AE) peut préciser, préciser techniquement, amender, documenter, faire évoluer, etc. un Financement préexistant.. Une IE déroulante modifie quelque peu une IE précédente dans ses formes sans en affecter le fond ni l'objet réel. C'est un peu comme une histoire qui suit son cours, dans ce cas il n'y a pas systématiquement besoin d'augmenter le Financement déjà réalisé.

    Intervention Économique Déroulante gratuite : Ex. un programme scolaire a été défini l'année précédente mais entre temps des événements politiques, économiques et sociaux ont eu lieu dans le pays, en conséquence le programme est à revoir sur certains aspects ; point n'est besoin d'un nouveau Financement, on se contente ici de quelques ajustements.

    Intervention Économique Déroulante payante : Ex. Un "Palais de l'Éducation" a été construit à hauteur d'1 UMA. Pour le rendre encore plus prestigieux, 1 nouvelle UMA lui est ajoutée. Il faut dans ce cas préciser en quoi consistent les nouvelles constructions ou décorations ou aménagements.


    60. LE RÔLE ESSENTIEL DU COMPTABLE

    .a. Le Comptable n'est pas un Agent Économique (AE) mais un agent neutre mais essentiel dont le rôle est d'administrer l'économie nationale, c'est-à-dire de renseigner, orienter les Agents Économiques (AE), et enregistrer ou refuser, puis comptabiliser les Interventions Économiques (IE) de ces Agents.

    .b. Le Comptable diffère ou refuse les Interventions Économiques (IE) ou Symboliques (IS) non conformes ou encore les Interventions Économiques (IE) non solvables. Le critère de solvabilité n'est pas exigé pour une Intervention Symbolique (IS).


    65. LE BILAN


    .a. L'économie Budgétiste est conçue comme l'ensemble des Financements (ou Mouvements de Fond ou MDF) entre Rubriques Financières (RF) ou Comptes Financiers (CF) ; le résultat (ou exercice) de cet ensemble étant régulièrement récapitulé par ce Bilan.

    .b. Le Bilan est effectué si possible à intervalle régulier par le Comptable. Par ex. soit mensuellement, soit, si l'activité est réduite, trimestriellement.

    .c. Le Bilan récapitule l'ensemble des Rubriques Financières (RF) impactées par les Interventions Économiques (IE) y compris durables ou perpétuelles. Le Bilan est comptabilisé en nombre d'UMA.

    .d. Chaque Intervention Économique (IE) est comptabilisée dans une Rubrique Financière (RF) ou dans un Compte Financier (CF) détenu par un Agent Économique (AE). À moins que, pour ce qui est de la colonne crédit, cette IE ne produise un Bien remarquable (BR) dont la valeur équivaut aux UMA qu'il a coûté.

    .e. Le nombre et la définition des Rubriques Financières (RF) s'adapte à la précision des Interventions Économiques (IE) en cours. La portée ou domaine d'intervention d'une Intervention Économique (IE) ou Symbolique (IS) peut être plus ou moins précise.

    .f. Le Bilan doit permettre de calculer ou d'estimer différents indicateurs économiques, parmi lesquels les suivants sont normalement requis :
    - Compte bancaire des Finances Publiques
    - soldes des Comptes bancaires des autres Agents Économiques (AE)
    - Niveau de vie de la Population
    - Balance du commerce extérieur
    - Dette publique.


    70. DÉMARRER L'ÉCONOMIE BUDGÉTISTE

    .a. Le développement économique d'une micronation appliquant le système budgétiste prend pour base un commencement comportant un minimum de Mouvements de Fond (MDF) perpétuels définis d'avance et représentant cet état initial de la micronation, état qui peut être plus ou moins développé.

    Ex. Le minimum requis pour le démarrage d'une économie traditionnelle et sous-développée est, par exemple, une Agriculture à 1 point et un Élevage à 1 point perpétuels. Cela veut dire dans cet ex. qu'il n'existe aucune route pratique, aucun enseignement généralisé, aucune industrie moderne, aucune armée digne de ce nom, aucune justice réelle et efficace, etc. Le minimum requis pour le fonctionnement global et normal de l'État est de 1 point perpétuel, toutes administration confondues ; le tout représente alors un État manquant de tous moyens dans une société « arriérée » et de pénurie généralisée.



    80. INVESTIR, RECHERCHER


    .a. Il faut distinguer ce qui est dépensé pour une utilisation ponctuelle (n'apparaissant qu'à l'exercice en cours) de ce qui est Investi (qui permettra, après avoir investi plusieurs UMA, d'incrémenter de 1 UMA une Rubrique Financière (RF) pour tous les exercices ultérieurs, c'est-à-dire de manière perpétuelle).

    .b. Il faut entre 3 et 7 UMA investies pour incrémenter de manière perpétuelle une Rubrique Financière (RF) de 1 UMA (3 UMA investies pour une produite représentent un investissement rapidement payant dans un contexte favorable, tel que la construction d'une route en plaine par ex., alors que 7 UMA investies pour une générée traduisent un investissement dans un domaine économique non favorisé par le cadre de la micronation, comme par ex. la construction d'une route en pleine montagne).

    .c. La Recherche est simplement un type d'Investissement qui, comme celui-ci, porte sur une Rubrique Financière (RF), on peut cependant jouer comme on veut le domaine de recherche et son exploration, et soumettre au dé le nombre d'UMA de Financements nécessaires pour incrémenter de 1 UMA le niveau d'une Rubrique Financière (RF). En reproduisant ce tirage au Sort à chaque Tour, on induit un maximum d'aléa. Ex. sur un dé à six faces, seul le résultat 1 indiquera que la recherche a abouti et permettra d'incrémenter de 1 UMA la Rubrique Financière (RF) correspondante, dans le cas contraire la poursuite de la Recherche demeure nécessaire pour que l'investissement puisse incrémenter la Rubrique Financière (RF) sur laquelle porte la Recherche.


    90. EMPRUNTER

    .a. Le principe de l'Emprunt est que les UMA qui sont empruntées doivent être remboursées, en plus de 1 à n UMA d'intérêts, selon une série de remboursement étalés dans le temps. Tout rééchelonnement de la dette mène à un surcroît d'intérêts.

    .b. Normalement, seul l'État est habilité à réaliser un Emprunt national.

    .c. Il est possible soit d'emprunter à un organisme ludique, soit que le MJ de la micronatioon emprunteuse simule l'organisme prêteur de manière indépendante.

    .c. Il est possible en outre de jouer l'Emprunt interne, entre deux Agents Économques (AE) d'une même nation.


    100. ESTIMER L'ÉTAT DU PAYS


    .a. Seul ce qui existe en terme d'Interventions Économique (IE) anime réellement l'économie nationale, et donne lieu à l'existence, dans la micronation, de quelque chose d'économiquement effectif dans chaque domaine considéré.

    Ex. : si l'État n'a jamais investi dans la police ni l'armée, la sûreté peut faire gravement défaut dans le pays, mais cela dépend du type de société, développé ou non, et du Niveau de vie de la population. L'insécurité est encore pire si un Agent Économique différent de l'État a investi dans son propre armement et non dans celui de la nation. On ne négligera pas a priori tout élément d'appréciation d'un domaine à considérer. Par ex. l'insécurité dépend aussi notamment de l'état de la Justice, ou est grandement accrue par un climat insurrectionnel, ou par un désastre écologique, ou encore par un changement important de régime, etc.

    .b. Pour estimer l'état dans lequel se trouve une chose (une Rubrique Financière ou RF) dans le pays, il convient de se référer : aux Programmes économiques réalisés dans le passé ; aux Financements actuels des Rubriques Financières (RF) concernées ; et dans une moindre mesure à la situation des autres Rubriques Financières (RF).

    .c. Le nombre de laissés pour compte dans une situation de dénuement complet est par ex. de :
    90 % si ce dénuement peut être très répandu (ex. nombre d'illettrés dans une société n'ayant jamais fait l'objet d'aucun programme d'Instruction) ;
    50 % si le dénuement ne peut concerner la majorité de la population, mais est cependant devenu conjoncturellement maximal (ex. nombre de sans abris dans un pays totalement dévasté) ;
    50 % également si le dénuement, bien que maximal au départ, est en voie de résorption (ex. taux de chômage dans un pays sortant de la guerre civile et commençant sa reconstruction à l'aide d'une aide extérieure massive) ;
    10 % si le dénuement ne peut concerner qu'une minorité, ex. dans une situation passable telle que dans un pays développé IRL (ex. nombre de sans abris dans une société développée mais en crise, ayant certes bénéficié d'un Programme de logement sociaux mais de manière insuffisante).


    105. OPTIONNEL : LES FINANCEMENTS PROTECTEURS (F2)


    .a. Il y a deux types d'Unité macro-monétaire (UMA) : celle issue d'un Financement Organique (F1), et celle issue d'un Financement Protecteur (F2).

    .b. Les Financements Organiques (F1) : ils organisent fondamentalement l'économie de la nation. Ils modifient les variables économiques du pays. Ils créditent un Agent Économique ou le Niveau de vie de la population.

    .c. Les Financements Protecteurs (F2) : ce sont des financements complémentaires destinés à réaliser diverses formes de protection ou de normes sociales, environnementales, etc. Ils ne modifient pas les variables économiques du pays. Ils ne créditent ni un Agent Économique ni le Niveau de vie de la population.

    .d. Les F2 peuvent avoir des finalités diverses, mais ont toujours un rôle quelconque de protection ou de mise aux normes, que ce soit à l'égard de la propriété (contre le détournement ou le vol), de la société (contre la corruption et les injustices), de l'environnement (contre la dégradation de celui-ci ou encore par rapport à des risques naturels comme par ex. les tremblements de terre)."

    .e. Un Financement de protection (F2) peut viser par ex. au respect des normes sociales ou environnementales du Financement Organique (F1) auquel il est associé. Le F1 est alors soumis à des contrôles visant au respect de ces normes.

    .f. Des Financements Protecteurs (F2) doivent normalement accompagner des Financements Organiques (F1), sous peine de provoquer différents problèmes in-ludiques tels que le détournement, la corruption, les malfaçons, la pollution, les inégalités sociales, etc.

    .g. Deux UMA de type F1 doivent correspondre idéalement au moins une UMA de type F2.

    .h. Les problèmes in-ludiques macro-économiques (sociaux, environnemenntaux ou autres) sont l'effet direct de mauvaises politiques de développement menées. Ces politiques sont mauvaises là où, et dans la mesure où, elles ont négligé d'accompagner les Financements Organiques (F1) de Financements Protecteurs (F2) proportionnellement suffisants


    110. OPTIONNEL : PROBLÈMES ÉCOLOGIQUES

    (Voir le chapître des Financements Protecteurs et notamment le point .h.)

    .b. Les problèmes écologiques concernent de manière directe les Rubriques Financières en lien avec l'environnement ou avec le développement industriel.

    .c. La nature du ou des problèmes écologiques dépend précisément du type de développement et des actions concrètement réalisés jusqu'à présent en vue de celui-ci.

    .d. Nous proposons que, pour chaque Rubrique Financière (RF) concernée directement par le mauvais développement, le nombre total d'UMA tiré de l'exploitation environnementale ou du développement industriel, multiplié par le nombre d'UMA de Financement de Protection (F2) manquant proportionnellement aux UMA de Financements organiques (F1) (Voir le chapître des Financements Protecteurs.), permette d'obtenir le pourcentage de risque écologique à chaque Tour, ce qui fait l'objet à chaque Tour d'un tirage au sort  pour chaque Rubrique Financière (RF) concernée directement.

    .e. Si ce tirage au sort est dans le quart inférieur du risque, une catastrophe écologique diminue de un dé à six UMA le niveau de développement de chacune des Rubriques Financières (RF) de solde positif (avec une diminution maximale portant le niveau de cette RF à zéro).

    .f. Si ce Tirage au sort est dans le tiers inférieur du risque, une catastrophe écologique diminue de 1 UMA le solde ponctuel de toutes les Rubriques Financières de solde positif.

    .g. Si ce Tirage au sort est dans la moitié inférieure du risque, un problème écologique diminue de 1 UMA le développement de la Rubrique Financière concernée directement.

    .h. Si ce Tirage au sort est dans le risque, un problème écologique diminue de 1 UMA le solde ponctuel de la Rubrique Financière concernée directement.

    Voici par exemple le Bilan national d'août 2017 récapitulant les Mouvements de Fond du mois au Sud-Ouest Démocratique

    Bilan et liste des MDF au SOD en août 2017:

    1 - ÉCONOMIE TRADITIONNELLE

    Agent Économique (AE) acteur : Population
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : Effort fourni par la population
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Revenus directs
    Durée de financement : perpétuel.
    Coût total : 1 Unité macro-monétaire.

    Description : Agriculture traditionnelle.

    Résultat Niveau de vie de la population +1 point ; Effort fourni par la population -1 point.


    Agent Économique (AE) acteur : Population
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : Effort fourni par la population
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Revenus directs
    Durée de financement : perpétuel.
    Coût total : 1 Unité macro-monétaire.

    Description : Élevage traditionnel.

    Résultat Niveau de vie de la population +1 point ; Effort fourni par la population -1 point.


    2 - AIDES VALDISKES


    Agent Économique (AE) acteur : République Populaire du Valdisky
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : République Populaire du Valdisky
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Comte Courant n° 1 de la Banque Centrale Étatique Austro-Occidentale
    Durée de financement : Août 2017.
    Coût total : 5 Unités macro-monétaire.

    Aide économique valdiske en devises.

    Résultat sur finances publiques +5 UMA.


    Agent Économique (AE) acteur : République Populaire du Valdisky
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : République Populaire du Valdisky
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Aides sociales et soupes populaires
    Durée de financement : Août 2017.
    Coût total : 1 Unité macro-monétaire.

    Aide humanitaire valdiske à la population territorienne (essentiellement nourriture mais aussi médicaments).

    Résultat Niveau de vie de la population +1 point.


    Agent Économique (AE) acteur : République Populaire du Valdisky
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : République Populaire du Valdisky
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Aides venant de l'Etranger / Investissement dans l'Instruction
    Durée de financement : Août 2017.
    Coût total : 1 Unité macro-monétaire.

    Envoi de professeurs notamment de langue valdiske, et dont une partie formera des professeurs territoriens.

    Résultat sur Instruction 1/3 de point (1 entier nécessaire pour incrémenter l'Instruction).


    Agent Économique (AE) acteur : République Populaire du Valdisky
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : République Populaire du Valdisky
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Aides venant de l'Etranger / Investissement dans l'Instruction
    Durée de financement : Août 2017.
    Coût total : 1 Unité macro-monétaire.

    Envoi de spécialistes dans différents domaines techniques, et dont une partie formera des professeurs territoriens.

    Résultat sur Instruction 1/3 de point (1 entier nécessaire pour incrémenter l'Instruction).


    Agent Économique (AE) acteur : République Populaire du Valdisky
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : République Populaire du Valdisky
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Aides venant de l'Etranger / Investissement dans l'Agriculture
    Durée de financement : Août 2017.
    Coût total : 1 Unité macro-monétaire.

    Envoi de semences, engrais et machines agricoles valdisks.

    Résultat sur Agriculture 1/3 de point (1 entier nécessaire pour incrémenter l'Agriculture).


    Agent Économique (AE) acteur : République Populaire du Valdisky
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : République Populaire du Valdisky
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Aides venant de l'Etranger / Investissement dans l'Élevage
    Durée de financement : Août 2017.
    Coût total : 1 Unité macro-monétaire.

    Envoi de bétails valdisks.

    Résultat sur Élevage 1/3 de point (1 entier nécessaire pour incrémenter l'Élevage).


    Agent Économique (AE) acteur : République Populaire du Valdisky
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : République Populaire du Valdisky
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Aides venant de l'Etranger / Énergie
    Durée de financement : Août 2017.
    Coût total : 2 Unités macro-monétaire.

    Envoi de combustible valdisk.

    Résultat sur Niveau de vie de la population +2 point sur Août 2017.


    Agent Économique (AE) acteur : République Populaire du Valdisky
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : République Populaire du Valdisky
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Aides venant de l'Etranger / Armée
    Durée de financement : Août 2017.
    Coût total : 2 Unité macro-monétaire.
    Lieu : Ensemble du pays.

    Envoi d'armements légers et lourds, ainsi que de conseillers militaires valdisks.


    3 - AIDE KOLOZISTANAISE

    Agent Économique (AE) acteur : République du Kolozistan
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : République du Kolozistan
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Aides sociales et soupes populaires
    Durée de financement : Août 2017.
    Coût total : 1 Unité macro-monétaire.

    Aide humanitaire kolozistanaise à la population territorienne (essentiellement nourriture mais aussi médicaments).

    Résultat Niveau de vie de la population +1 point.


    4 - IMPÔTS

    Agent Économique (AE) acteur : Ministre de la Reconstruction et de l'Unité Nationale
    Agissant sur procuration de : État Provisoire Populaire du Sud-Ouest du Continent Nord
    Référence de l'élément : Nationalisation-Épargne
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : Épargnes des particuliers
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Comte Courant n° 1 de la Banque Centrale Étatique Austro-Occidentale
    Durée de financement : Août 2017.
    Coût total : 4 Unités macro-monétaires.
    Lieu : Ensemble du pays.
    Signature : Haguir IrDiv dit Eldoradine.

    Description : Nationalisation de toutes les épargnes des particuliers.

    Résultat sur finances publiques +4 UMA.
    Résultat Niveau de vie de la population -4 point.


    5 - ÉTAT ET DOMAINE RÉGALIEN

    Agent Économique (AE) acteur : Commissariat Central du Service de Sécurité d'État
    Agissant sur procuration de : le Camarade Macsy Robespio dit Dirigeant Suprême dit Convictine
    Référence de l'élément : Org-SSE-001
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : Comte Courant n° 1 de la Banque Centrale Étatique Austro-Occidentale
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Agences de sécurité
    Durée de financement : Août 2017.
    Coût total : 3 Unités macro-monétaires.
    Lieu : Ensemble du pays.
    Signature : Délo Alansky dit Brouillardine.

    Description : Embauches, organisation et fonctionnement du Service de Sécurité d'État en vue de la neutralisation des ennemis de classe et de la Révolution.

    Résultat sur finances publiques -3 UMA.


    Agent Économique (AE) acteur : Parti Merksiste-Luniniste
    Agissant sur procuration de : Secrétariat du Parti Merksiste-Luniniste
    Référence de l'élément : Adm-PML
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : Comte Courant n° 1 de la Banque Centrale Étatique Austro-Occidentale
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Administrations
    Durée de financement : Perpétuel.
    Coût total : 1 Unité Macro-monétaire.
    Lieu : Ensemble du pays.
    Signature : Haguir IrDiv dit Eldoradine.

    Description : Fonctionnement de l'appareil du Parti.

    Résultat sur finances publiques -1 UMA.


    Agent Économique (AE) acteur : État Provisoire du Sud-Ouest du Continent Nord
    Agissant sur procuration de : Bureau Politique et Secrétariat Suprême
    Référence de l'élément : Adm-État
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : Comte Courant n° 1 de la Banque Centrale Étatique Austro-Occidentale
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Administrations
    Durée de financement : Perpétuel.
    Coût total : 1 Unité Macro-monétaire.
    Lieu : Ensemble du pays.
    Signature : Macsy Robespio dit Convictine, Dirigeant Suprême

    Description : Fonctionnement de l'appareil d'État.

    Résultat sur finances publiques -1 UMA.


    6 - ÉQUIPEMENTS ET ASSAINISSEMENTS

    Agent Économique (AE) acteur : Ministre de la Reconstruction et de l'Unité Nationale
    Agissant sur procuration de : État Provisoire Populaire du Sud-Ouest du Continent Nord
    Référence de l'élément : Réfections
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : Comte Courant n° 1 de la Banque Centrale Étatique Austro-Occidentale
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Équipements et assainissements
    Durée de financement : Août 2017.
    Coût total : 1 Unité macro-monétaire.
    Lieu : Immeubles réquisitionnés de la capitale El Futuro.
    Signature : Haguir IrDiv dit Eldoradine.

    Description : Rétablissement sommaire et empirique des résaux d'eaux, d'électricité, eaux usées, boîtes aux lettres, des immeubles réquisitionnés abritant des Institutions, Administrations ou Collectivités d'État, bâtiments de l'Armée du Peuple ou encore du Parti Merksiste-Luniniste.

    Résultat sur finances publiques -1 UMA.

    Résultat Niveau de vie de la population +1 point en Août 2017.


    7 - TRANSPORTS


    Agent Économique (AE) acteur : Ministre de la Reconstruction et de l'Unité Nationale
    Agissant sur procuration de : État Provisoire Populaire du Sud-Ouest du Continent Nord
    Référence de l'élément : RN-A
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : Comte Courant n° 1 de la Banque Centrale Étatique Austro-Occidentale
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Investissement dans les Transports
    Durée de financement : Août 2017.
    Coût total : 1 Unité macro-monétaire.
    Lieu : De El Futuro (03) à Merksbourg (06)
    Estimation de la durée des travaux : 2 mois.
    Signature : Haguir IrDiv dit Eldoradine.

    Description : Construction d'une route goudronnée à quatre voies reliant El Futuro (district 03) à Merksbourg (district 06).

    Résultat sur finances publiques -1 UMA.
    Résultat sur Transports 1/3 de point (1 entier nécessaire pour incrémenter Transports).


    Agent Économique (AE) acteur : Ministre de la Reconstruction et de l'Unité Nationale
    Agissant sur procuration de : État Provisoire Populaire du Sud-Ouest du Continent Nord
    Référence de l'élément : Réhabilitation 1 du port de Solodnikova
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : Comte Courant n° 1 de la Banque Centrale Étatique Austro-Occidentale
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Investissement dans les Transports
    Durée de financement : de Août à Septembre 2017.
    Coût total : 2 Unités macro-monétaires.
    Lieu : De El Futuro (03) à Merksbourg (06)
    Estimation de la durée des travaux : 2 mois.
    Signature : Haguir IrDiv dit Eldoradine.

    Description : Ensemble de travaux de réhabilitation du port de Solodnikova. - Restauration du phare. - Reconstruction des quais et du môle, ainsi que des voies. - Reconstruction des hangards et des chais. - Construction d'un hôtel destiné aux coopérants. - Cartographie de l'épave coulée au large.

    Résultat sur finances publiques -1 UMA.
    Résultat sur Transports 1/3 de point (1 entier nécessaire pour incrémenter Transports).


    Agent Économique (AE) acteur : Ministre de la Reconstruction et de l'Unité Nationale
    Agissant sur procuration de : État Provisoire Populaire du Sud-Ouest du Continent Nord
    Référence de l'élément : Réhabilitation 1 de l'aréroport d'El Futuro
    Intervention gratuite ou payante : Payante
    Débit (Rubrique ou Compte) : Comte Courant n° 1 de la Banque Centrale Étatique Austro-Occidentale
    Crédit (Rubrique ou Compte) : Investissement dans les Transports
    Durée de financement : de Août à Septembre 2017.
    Coût total : 2 Unités macro-monétaires.
    Lieu : De El Futuro (03) à Merksbourg (06)
    Estimation de la durée des travaux : 2 mois.
    Signature : Haguir IrDiv dit Eldoradine.

    Description : Ensemble de travaux de réhabilitation de l'aéroport d'El Futuro. - Réparation de la piste n°1 et du garage à avions. - Restauration de la tour de contrôle. - Équipement radio.

    Résultat sur finances publiques -1 UMA.
    Résultat sur Transports 1/3 de point (1 entier nécessaire pour incrémenter Transports).

    Et voici le chiffrage et l'analyse du Bilan du Sud-Ouest Démocratique

    Chiffrage et analyse SOD:

    INDICATEURS ÉCONOMIQUES
     

    Finances Publiques +9 -9 = 0
    Transports 0 +1 = 1
    Agriculture 1 (et 1 point investi sur 3)
    Élevage 1 (et 1 point investi sur 3)
    PML bénéficiant d'une rente de 1
    État bénéficiant d'une rente de 1
    Niveau de vie de la Population +7 -6 = +1 en Août (0 de Juin à Juillet).
    Balance du commerce extérieur 0
    Dette publique 0


    ANALYSE

     

    En raison de la dévastation, par la guerre, de son économie et notamment de l'agriculture et de l'élevage, le SOD n'a dû de pouvoir assurer un niveau de vie à sa population qu'avec l'aide extérieure, ce qui se traduit cependant par le rationnement.

    La nationalisation soudaine de l'intégralité de l'épargne des particuliers a été une mesure impopulaire, mais s'est accompagnée de facteurs positifs ayant permis de résorber le mécontentement populaire.

    L'aide valdiske (projetée d'après les accords Valdisky-SOD signés au Valdisky) a fourni pour le mois d'Août 2017 une aide décisive à l'économie territorienne, provoquant une baisse massive du chômage (passant soudain de 90% à 50%), assurant le fonctionnement de l'État et du Parti Merksiste-Luniniste, permettant de rétablir un niveau de vie de solde positif et même relativement élevé pour la Population, et d'investir notamment dans le domaine des Transports qui marquent une avancée.

    Les finances publiques sont, jusque là, équilibrées, sans nécessité d'emprunter, et l'importance des flux financiers gérés par l'État traduit le dynamisme ponctuel de la relance économique.

    L'économie territorienne, encore très fragile, n'est cependant pas autonome, car elle compte pour les deux tiers sur l'aide valdiske. Or celle-ci reste à confirmer pour le mois suivant. Si ce n'était pas le cas, l'économie territorienne connaîtra un arrêt brutal et durable de la croissance tel qu'il pourrait menacer à terme le développement du pays voire même sa stabilité.

    (Et ce que le régime ne dit pas, c'est que le poids, sur l'économie, de l'État, du Parti et des services secrets confondus est dors et déjà considérable. Il pèse pour plus de la moitié sur le budget national, équivaut à l'aide valdiske en devises, et est supérieur à l'épargne nationalisée.)
    avatar
    Arthur Duvalon

    Messages : 452
    Date d'inscription : 25/07/2017

    Re: Ébauche dun système économique ludique : le "Budgétisme"

    Message par Arthur Duvalon le Mer 13 Sep 2017 - 10:26

    Portalys, sors de ce corps Wink
    avatar
    Picaban

    Messages : 766
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Re: Ébauche dun système économique ludique : le "Budgétisme"

    Message par Picaban le Mer 13 Sep 2017 - 16:28

    Ahah je n'ai pas encore lu mais j'ai hate de tout lire histoire de bien comprendre  Very Happy Very Happy Very Happy

    Contenu sponsorisé

    Re: Ébauche dun système économique ludique : le "Budgétisme"

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 17 Nov 2018 - 8:43